Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Bibi

32 ans et toutes mes dents, maman depuis août 2018 d'une fabuleuse Pépette, et expatriée en Suède depuis 5 ans, je suis une vraie geek, désorganisée (un peu), créative (beaucoup), mais surtout passionnée (de films, de livres, de jeux vidéos...) C'est maintenant avant tout ma petite famille qui déchaîne ma passion!

Ses contributions

Mon premier trimestre confus

Aah mes premières semaines de travail et de grossesse combinées… Je pourrais en faire un roman je pense. Laisse-moi te raconter en vrac quelques moments choisis de mes débuts dans la boîte…

Le bon timing ?

Mon mari et moi, nous avons toujours été d’accord: on veut deux enfants. Il vient d’une fratrie de trois garçons, rapprochés en âge. J’ai une sœur et un frère. Autant dire qu’un enfant unique est loin de notre schéma familial. La seule question que l’on se posait donc était: quand penser à accueillir un deuxième enfant?

Depuis que je suis maman

Ce qui me choque, c’est quand je dis quelque chose, ou fais quelque chose, ou même pense quelque chose qui me fait m’arrêter et me dire « ça, c’est depuis que je suis maman ». Des petites choses du quotidien qui prouvent à quel point mes habitudes et mes façons de penser ont changé…

Pépette à la crèche : bilan et ressenti

Pépette est rentrée à la förskola, la crèche suédoise, depuis début Septembre. Et en deux mois, elle a déjà beaucoup évolué et changé. Voilà le dernier épisode de Pépette à la crèche!

Les aventures de Pépette à la crèche

Je t’ai déjà parlé de la förskola suédoise, et de comment c’était supposé se passer. Il est temps maintenant de te raconter les folles aventures de Pépette au dagis, pour que tu voies ce que la théorie donne en pratique !

La förskola suédoise : la théorie

Förskola, kesako ? Littéralement, l’avant-école, soit la preschool, un mélange entre maternelle et crèche. C’est le lieu où tous les petits enfants de Suède passent leurs journées, entre 1 et 6 ans. Aussi appelés dagis (de dag, journée), c’est le premier lieu de socialisation de l’enfant.

Que faire des photos de son bébé ?

Si, comme moi, tu as un bébé splendide qui fait des millions de bouilles adorables à la minute, alors comme moi tu as dû prendre des millions de photos célébrant la beauté de ta progéniture. Mais que faire de toutes ces photos qui prennent de l’espace sur ma carte mémoire?

Avoir une famille en Suède

Dans cet article, je vais te faire baver. Car je l’ai testé par moi-même : la Suède est souvent parmi l’un des meilleurs pays dans lequel élever ses enfants. Voilà pourquoi.

L’angoisse d’une mère

Je pense que toutes les mères passent par là, toute leur vie. L’inquiétude, le doute, la peur de perdre son enfant. Qu’il soit malade. Qu’il se fasse mal. Je lui ai donné suffisamment de Doliprane? Trop? Quels sont les risques d’un nez bouché trop longtemps? Elle se tient beaucoup la tête, peut-être qu’elle a une tumeur…?

Mes conseils à des nouveaux parents

J’ai écrit un mail à mes copines bientôt maman détaillant ce qui me semblait ne jamais avoir lu sur le fait d’avoir un bébé. Je me suis principalement arrêtée sur des aspects pratiques, parce que cela me semblait nécessaire. Voilà donc ce que je leur conseillais, presque mots pour mots…

Mon allaitement (presque trop) parfait

J’ai beaucoup lu, me suis renseigné sur les possibles complications, les positions, j’ai posé des questions aux mamans que je connaissais, bref, je me sentais prête. Alors que je ne l’étais pas du tout.

Accoucher en Suède, la pratique

C’est le jour que l’on attend à partir du moment où l’on a vu le résultat du test de grossesse. On pensait être préparés, on a lu toutes les histoires, on s’est renseigné sur chaque possibilité. Et pourtant, rien ne s’est déroulé comme prévu.

Mon daddy bag, ou l’hommage à Mister Man

Toi aussi, tu trouves que ton homme est exceptionnel? Toi aussi, tu voudrais honorer le futur père de ton enfant par une surprise inattendue? J’ai la solution pour toi : le « daddy bag »!

J’ai testé pour toi : « Ma Première Layette au Tricot » des Éditions de Saxe

Les modèles sont très jolis, avec énormément de choix différents : gilets, couverture, bonnets, salopettes… Je ne voulais pas me lancer dans un projet long alors j’hésitais beaucoup entre un doudou lapin trop mignon ou alors une paire de chaussons… Et j’ai craqué quand j’ai vu cette ravissante paire de babies… pour mon baby !

Bonheur

Une fin de grossesse à l’eau de rose (mais pas trop sucrée)

Pour beaucoup de femmes, le troisième trimestre est la période la plus difficile, entre les maux de dos, la fatigue et le “j’en ai marre” général. Pour moi, ça a été la meilleure partie … Malgré quelques mauvaises surprises. Laisse-moi te conter mes aventures.