Menu
A la une / Récit de grossesse

Utiliser l’acupuncture pour retourner un bébé en siège

Les statistiques ont révélé qu’environ 3 à 4 % des bébés se présentent en position de siège en fin de grossesse. Pour éviter ce genre de scénarios, prenez vos précautions depuis le début du troisième trimestre. L’acupuncture peut vous y aider. Découvrez le processus et les avantages de ce genre de procédé.

Quel est le moment adéquat pour consulter un acupuncteur ?

Il est important de penser à consulter très tôt pour maximiser la chance d’obtenir de bons résultats. En effet, à partir de la 32e semaine grossesse, tu peux déjà te faire ausculter. Lorsque j’ai commencé les traitements pour la version fœtale, j’en étais à ma troisième semaine.

Plus la maman tarde plus il y a des chances que le bébé prenne une position peu appropriée pour un accouchement vaginal. Cette situation est due au fait que le liquide amniotique diminue au fil du temps. En d’autres termes, si rien n’est fait jusqu’à la 36e semaine, l’espace est donc de plus en plus rétréci dans l’utérus pour que le repositionnement puisse se faire naturellement.

Comment se déroule le traitement ?

La première étape, c’est la rencontre avec l’acupuncteur. Comme j’ai eu à le découvrir pendant mon expérience, tu n’as aucune raison d’être stressée. Pendant cette entrevue, l’acupuncteur te posera sûrement quelques questions relatives :

  • aux raisons pour lesquelles tu as voulu consulter,
  • au déroulement de ta grossesse,
  • à ton état de santé d’un point de vue général.

Par la suite, il prendra ton pouls comme le font les Chinois puis regardera ta langue. Comme tu auras le temps de le constater, il s’agit d’une consultation de routine. Cette consultation permettra au spécialiste de faire un bilan énergétique vous concernant afin de te recommander un traitement adéquat et personnalisé.

A lire également  Faire des travaux avec un bébé d'1 an et demi

La plupart du temps, en plus d’aider bébé à prendre la position qu’il faut, ce traitement permettra de soulager plusieurs autres symptômes communs à la grossesse comme l’insomnie, les troubles digestifs, l’anxiété et autres. En consultant plus tôt, tu peux obtenir plus vite le soulagement de voir ces maux s’atténuer.

Pour ce qui concerne la correction de la position fœtale par acupuncture, bien que ce traitement soit personnalisé, certaines parties en sont incontournables. Ainsi, en plus du fait d’insérer de fines aiguilles dans le corps de la patiente, l’acupuncteur devra pratiquer la moxibustion sur un point d’acupuncture au niveau du petit orteil. La pratique de la moxibustion implique de chauffer le point d’acupuncture en employant un cigare de feuilles d’armoise séchées appelées moxa.

Que peut-on dire en termes d’efficacité ?

D’après Coyle et al, le fait que l’acupuncture fasse recours à la moxibustion et à certaines techniques posturales permet d’augmenter l’efficacité ainsi que le taux de réussite enregistré. D’après la méta-analyse effectuée par ces chercheurs, ce type de traitement s’est révélé efficace pour réduire la quantité de présentations non céphaliques à l’accouchement.