Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Récit de grossesse

Bonheur

Une fin de grossesse à l’eau de rose (mais pas trop sucrée)

Pour beaucoup de femmes, le troisième trimestre est la période la plus difficile, entre les maux de dos, la fatigue et le “j’en ai marre” général. Pour moi, ça a été la meilleure partie … Malgré quelques mauvaises surprises. Laisse-moi te conter mes aventures.

Quelqu'un s'etreignant les genoux

Début de grossesse : bonjour l’angoisse !

2 mois après mon IMG, je retombais enceinte. La joie (et la surprise) que cela arrive si vite a rapidement laissé place à l’angoisse de revivre une grande souffrance… Ce qui a fait que ma première partie de grossesse a été un peu difficile à gérer.

La suite de ma grossesse un peu trop médicalisée…

Nous sommes au mois du juin, je suis aux alentours des 20SA. Tous les examens médicaux compliqués sont derrière nous.

Malgré tout, j’ai un suivi de grossesse à risques avec une échographie mensuelle en plus de mon rendez-vous mensuel à l’hôpital. 

Mais 2 rendez vous par mois, cela va être bien plus facile à gérer que la multitudes de rendez vous médicaux que j’ai eu au premier trimestre…

Ma grossesse pathologique : mode d’emploi

Comme je l’ai évoqué, je suis diabétique. Cela fait que pour ma grossesse, j’ai été directement inclue dans le groupe des grossesses pathologiques, aussi appelée grossesses à risque. Une grossesse pathologique signifie qu’il existe un ou des éléments qui peuvent mettre la santé de la mère et du fœtus en danger à un moment ou […]

Echographie

Une grossesse en Suède

Quand j’ai appris ma grossesse, une de mes premières inquiétudes a été d’accoucher dans un pays étranger. Dans ma tête, c’était une spirale infernale, dont voici la version courte: « Je ne connais rien des coutumes du pays, comment on fait ici ? »

Annoncer notre grossesse

Ces 3 premiers mois étant marqué par l’attente (pour ne pas dire l’angoisse) d’être sur que la grossesse va tenir, il est coutume de garder le secret.

Le premier trimestre de grossesse : le début des galères

Je suis donc à 6 SA et des brouettes à mon échographie de datation. Cela fait environ 2 semaines que je souffre de nausées de plus en plus intense, mais j’ai réussi à m’adapter. Comme beaucoup de femmes enceintes, j’ai fractionné mes prises de repas, et je mène une vie plus ou moins normal. Du moins… j’essaye.