Menu
A la une / Témoignage

Écrire pendant la grossesse : laisser un souvenir pour l’enfant et pour soi

Ma fille aura bientôt 2 ans. 2 ans d’amour qui ont filés à une vitesse inconsidérée. La nostalgie de ce tout petit bébé de rien du tout, et des 9 mois de grossesse magique que j’ai vécue, tout ça me donne envie de partager avec toi une jolie idée que nous avons eu pour attendre bébé.

Tu l’auras donc compris, si tu es enceinte, ou bien que tu projettes de l’être sous peu, cet article est pour toi !

Durant cette grossesse, j’ai eu le temps de m’imaginer maman, et d’apprendre à aimer ce petit être qui allait surgir dans nos vies.

photo de grossesse

Petit à petit, j’ai ressenti le besoin de poser mes sentiments par écrit… 9 mois sont tellement longs, mais passent tellement vite à la fois, que je voulais garder une trace du cheminement vers le statut de maman. J’ai eu envie de le faire pour moi, mais également pour ma fille. Qu’elle puisse lire ce que je ressentais, l’amour que je lui portais déjà, son début, finalement…

Nous avons donc décidé, mon monsieur et moi, d’écrire des lettres, chacun de notre côté, à notre rythme. Des lettres destinées à notre fille, avec la seule condition de ne les faire lire à l’autre seulement une fois qu’elle serait née.

J’ai alors écris, sur tout et sur n’importe quoi. Je lui raconte les échos, je lui parle de mes peurs, je lui parle de la hâte de la découvrir, je lui parle de ses frères (mon monsieur a déjà deux garçons), je lui parle de son papa que j’aime tellement.

Ça me fait du bien, je me sens encore plus proche d’elle, et j’imagine une jeune femme de 35 ans, relisant les lettres de ses parents, les yeux brillants.

Lutine A., est arrivée, un soir de mai. Je ne vais pas te raconter ici mon accouchement, ni ce sentiment si particulier ressenti dès que je l’ai eu tout contre moi. En revanche, je vais te dire que nous avons tenu notre promesse, et nous nous sommes échangés nos lettres qu’une fois de retour à la maison.

Quel moment parfait… J’ai pu lire les mots de l’homme que j’aime, j’ai pu voir à quel point notre enfant est le fruit d’un amour fort. J’ai constaté que nos peurs et doutes se rejoignaient, et que même si le papa ne porte pas le bébé, il s’est senti tout autant impliqué que moi.

Nous ne parlons pas toujours des mêmes choses. Il partage certains événements avec elle, auxquels moi, je n’avais même pas pensé. Mes textes sont sentimentaux, les siens tout plein d’humour… Le tout est complémentaire.

Nous avons donc reliés toutes ces lettres entre elles, et créé un petit carnet. Il est enfoui tel un trésor, dans une boite fermée à clefs, dans la chambre de notre lutine. Il patiente, il prend l’air dès que nous ressentons le besoin de se replonger dans ce beau souvenir qu’est l’attente de bébé.

Et surtout, il se prépare de jours en jours à devenir « l’histoire du soir »…

Et toi ? Tu as préparé de quoi garder une trace de la période la grossesse ? Tu as prévu une boîte pour garder le bracelet de maternité, une mèche de cheveu, une tétine, et toutes ces petites choses ? Raconte-moi tout ça !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Tellement adepte du fameux "mademoiselle dentelle", je ne pouvais pas m'empêcher de suivre la progression de Anne afin de faire également parti de la clique "dans ma tribu" ! Belle maman de deux gnomes, et maman d'une liliputienne, je serais ravie de partager et échanger avec toi astuces, conseils, parcours et tout ce qui tourne autour du monde de nos enfants d'ailleurs ! Parce qu'un bon équilibre familiale est, selon moi, primordial, évoluons ensemble sur nos pratiques parentales ! (Et en rime s'iou plait :) !)