Menu
A la une / Témoignage

Famille recomposée : de l’amour et des situations pas simples !

Un jour sur facebook…

Lui : Ça vous dirait qu’on aille se promener sur la grand place et faire un tour sur le marché de Noël ?
Moi : Bah oui, pourquoi pas ? Je n’ai quand même rien de mieux à faire…
Lui : Mais je ne serai pas seul… Je serai accompagné par mes deux enfants.
Moi : Pas de problème, c’est juste une promenade de toutes façons…

Six mois plus tard, nous étions fiancés, et un an après, mariés. Avec la garde de ses deux enfants préados une semaine sur deux.

Si je viens témoigner ici, c’est pour te parler du bonheur, mais aussi des difficultés des familles recomposées…

Quand nous nous sommes rencontrés, les petits monstres enfants de mon mari avaient 6 et 8 ans. Ils en ont maintenant 11 et 13, une fille et un garçon. Nous avons aussi, ensemble, un petit garçon de 16 mois, et nous formons une jolie famille.

famille recomposée problèmes et bonheurs

Crédits photo (creative commons) : Loren Kerns

Alors, ça fait quoi d’être une « belle-mère » ? (Pouah je déteste ce terme, d’ailleurs la mienne de belle-mère, je l’appelais Cruella ! Mais c’est une autre histoire.)

Une semaine sur deux et la moitié des vacances scolaires, nous sommes cinq à la maison, il y a de l’ambiance et de la joie. Les deux grands s’occupent à merveille de leur petit frère, ils s’adorent, et chaque vendredi soir est un petit déchirement. Les repas sont animés, les soirées « jeux de société » sont interminables. On court partout pour la piscine, le rugby, la danse, les copains… Mais ça les rend heureux et ça nous rend heureux, alors, que demander de plus ?

Mais… car oui, il y a un mais… Être la belle-mère, ce n’est pas toujours facile.

Premièrement, parce que même si tu as le droit de donner ton avis sur l’éducation des enfants de ton mari, ce sera toujours la décision du papa et de son ex qui primera. C’est normal, me diras-tu… Mais quand tu t’investis, tu aimerais que ton avis soit toujours pris en compte, et ce n’est pas toujours le cas. Alors tu mords sur ta chique, et tu te frustres ! Haaaaaaaaaaaaa ! (Parfois ça fait du bien de crier un peu…) Ne pas avoir du tout la même vision de la vie et les mêmes valeurs que la maman des enfants, ce n’est pas facile à gérer. Aussi bien pour les parents que pour les enfants ! Car il ne faut jamais oublier qu’ils n’ont pas choisi cette situation, et qu’ils doivent s’adapter chaque semaine à des règles différentes.

Tu as beau aimer les enfants de ton mari et vouloir le meilleur pour eux… Ce ne sont pas tes enfants. Et dans mon cas, je me rends bien compte que je ne sais pas leur donner autant d’amour qu’à mon enfant à moi. Je m’en veux parfois, mais il n’y a rien à faire. Je ne suis pas leur maman, et je ne veux en aucun cas prendre ce rôle. Mais je me dis qu’ils mériteraient autant d’affection que mon petit bout à moi.

Je donne tout ce que j’ai, mais je n’ai pas toujours beaucoup en retour. Tu sais, le jour de ton anniversaire, quand les enfants de ton mari oublient carrément de te le souhaiter… Ça fait mal. Et ça ne donne pas trop envie de donner encore. Idem pour Noël, par exemple. Quand tu proposes aux enfants de ne pas acheter de cadeaux pour ne pas qu’ils dépensent leurs petits sous, mais qu’ils fassent un dessin, ou qu’ils impriment une photo, qu’ils inventent une chanson, qu’ils fassent un bon pour 10 tontes de pelouse par exemple… Que toi-même, tu te démènes pour trouver un cadeau qu’ils adoreront (d’ailleurs, j’ai découvert Violetta cette année)… Et que finalement, tu n’as même pas un « Joyeux Noël »… Eh bien, ça fait mal. Mais tu mords sur ta chique… Tu continues à vouloir le meilleur pour eux. Mais c’est difficile.

Je sais qu’un enfant ne se rend pas toujours compte de tout ça… Mais vraiment, pour moi, c’est difficile parfois. Alors oui, une famille recomposée, c’est énormément de bonheur, mais c’est aussi beaucoup de frustration.

Au début, tout est vraiment facile, mais plus tu les connais, plus tu les aimes – jamais autant que tu le voudrais et tu t’en rends bien compte -, et plus c’est difficile. Il faut que tu saches tout ça avant de t’engager dans une relation où il y a déjà des enfants. Tu dois y être préparée, ce n’est pas juste toi et ton mari. C’est toi, ton mari, ses enfants et son ex.

Mais attention, ne te méprends pas ! Je n’essaie pas de te décourager de ce genre de relation, mais juste de te parler de la mienne. Pour que tu connaisses les « problèmes » auxquels tu pourrais être confrontée. Mais aussi les bonheurs que ça apporte ! Comme ça, tu sais.

Et toi ? Tu as une famille recomposée ? Tu arrives à t’impliquer dans l’éducation des enfants qui ne sont pas les tiens, et à être entendue ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Moi, 31 ans. Lui, 38... Un petit monstre en commun de 16 mois. Deux "grands" monstres de mon mari, 11 et 13 ans. Une grande famille une semaine sur deux. Une vie à 3 l'autre semaine. La vie est belle...