Menu
A la une / Conseils

Les formalités après l’accouchement

Parlons pratique, aujourd’hui ! Tu as fini ta valise de maternité ? Tu es impatiente d’accoucher ? Oui, mais après l’accouchement, il y a deux, trois petites choses pratiques à ne pas oublier !

Future maman, tu seras sans doute très fatiguée après l’accouchement, donc c’est probablement le papa qui s’en occupera. Un petit conseil : t’organiser. J’ai un mari qui n’est pas au top niveau organisation, papiers… J’avais donc rédigé une petite liste avec les tâches à réaliser et les délais.

Déclarer son bébé : la première étape

Il faut à tout prix que la déclaration à la mairie du lieu de naissance soit faite dans les trois jours ouvrés suivant l’accouchement. Malheureusement, tu ne peux pas préparer en avance le papier à remplir, car il te sera donné à la maternité après ton accouchement, mais tu peux anticiper sur ces points-là :

  • préparer vos deux cartes d’identité,
  • se mettre bien d’accord sur le prénom, et éventuellement les seconds prénoms,
  • idem pour le nom de famille,
  • penser à prendre le livret de famille si tu es mariée (sinon, je crois qu’il existe ce qu’on appelle une « déclaration anticipée » pour les couples non mariés).

Ensuite, il ne faudra pas oublier le certificat d’accouchement et le papier à remplir donnés à la maternité.

Je te rassure, pour le papa, c’est très rapide. En trente minutes, c’était plié pour la déclaration de Petit Prince, la mairie a délivré l’acte de naissance dans la foulée…

Les démarches à faire après la naissance

Crédits photo (creative commons) : Katelyn Kenderdine

Les tâches administratives des premiers jours

Eh oui, à peine rentrée de la maternité, il faut se remettre dans les papiers…

Le plus important est sans aucun doute d’envoyer la déclaration de rattachement à la Caisse d’Assurance Maladie, avec une copie de l’acte de naissance. Il faut à tout prix que petit bout soit rattaché très rapidement à ta carte vitale ou à celle de ton conjoint. C’est très important, car très vite, ton bébé aura besoin de produits pharmaceutiques (vitamine K, vitamine D à donner à bébé chaque jour, soin du cordon, etc.). Nous avons dû avancer les frais pour notre fils pendant un bon mois avant que ce ne soit fait, alors que nous avions envoyé les papiers dans les quelques jours suivant la naissance.

Idem si tu as une mutuelle : ne tarde pas pour l’avertir. Généralement, elle te demande aussi l’extrait d’acte de naissance. Le processus peut prendre entre un et deux mois, surtout si tu veux mettre en place la télé-transmission. Bébé est né en septembre, et ses frais de santé ne nous ont été remboursés que fin novembre. Au moins, ça arrivait à point nommé pour les cadeaux de Noël…

Les rendez-vous médicaux

Prends rendez-vous pour l’examen du premier mois de ton bébé dès que tu reviens de la maternité. Eh oui, dans les grandes villes, les plannings des pédiatres se remplissent vite. Donc essaie de réfléchir à un pédiatre (ou à un médecin de famille) avant même d’accoucher. Utilise le bouche-à-oreille. Petit Prince a 5 mois, et j’en suis déjà au troisième pédiatre. (Tu comprendras pourquoi avec mes prochains articles…)

Pour toi, pense à prendre ton rendez-vous de contrôle chez ton gynécologue ou ta sage-femme (environ six semaines après l’accouchement), et tes rendez-vous chez un kinésithérapeute ou une sage-femme pour ta rééducation périnéale/abdominale (six à huit semaines après l’accouchement). J’ai eu exactement le même souci que pour le pédiatre : j’ai n’ai pris rendez-vous chez ma kinésithérapeute que trois semaines avant le début de ma rééducation. Donc si tu veux être sereine : anticipe !

Les autres tâches moins urgentes

Voici pêle-mêle les autres démarches à effectuer (certaines peuvent être réglées avant l’accouchement) :

  • communiquer à ton entreprise une copie de l’acte de naissance, pour les éventuelles primes de naissance et pour justifier ton congé maternité,
  • te renseigner auprès de ta mutuelle/prévoyance pour une éventuelle prime de naissance,
  • si le mode de garde n’est pas encore trouvé, commencer à te renseigner et/ou relancer la crèche,
  • prévenir ton assurance habitation de la naissance : normalement, ça ne change rien au contrat, mais c’est mieux de les mettre au courant,
  • faire la déclaration de naissance auprès de la CAF et mettre à jour ton dossier, afin d’avoir les aides de la PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant, comprenant la prime de naissance, l’allocation de base et le complément de libre choix du mode de garde) ou le complément de libre choix d’activité en cas de congé parental.

Cette liste n’est pas exhaustive et peut varier en fonction des situations. Mais normalement, ça te fait un bon point de départ pour revenir sereinement de la maternité, sans (trop) te soucier des tâches administratives inhérentes à la naissance d’un enfant.

Et toi ? Quelles sont les démarches que tu as effectuées avant ou après la naissance de ton enfant ? Tu avais pensé à tout ça ? Tu en vois d’autres ? Partage !

A propos de l’auteur

Je suis la maman de Petit Prince né en 2015 et de Petit Poussin né au printemps 2019. Après deux grossesses bien surveillées, j'assume pleinement ma vie professionnelle avec le soutien sans faille de mon mari et beaucoup de flexibilité & d'organisation. Depuis un peu plus d'un an maintenant, nous avons quitté la région parisienne pour vivre dans l'Est de la France suite à une opportunité professionnelle. Bref beaucoup de changements pour notre famille en très peu de temps !