Menu
A la une / Sélection culture

Mon syndrome d’Hermione et l’accouchement

Après avoir éclusé ma pile de livres sur la grossesse, je me suis tournée vers l’accouchement bien sûr ! Oui, ça serait pas mal comme phrase introductive.

Sauf qu’en réalité, j’ai attaqué les lectures sur l’accouchement bien avant d’avoir fini celles sur la grossesse. Bah oui, c’est fascinant l’accouchement aussi ! Et évidemment, je voulais tout savoir. Mais pour pas que ça ne fasse trop pagaille dans mes articles, je t’ai regroupé mes lectures par thème plus que par chronologie.

Crédit photo (creative commons) : Eliott Reyna

Petite précision avant de commencer. Il existe, et c’est heureux, de nombreuses façons d’accoucher (même si hélas, cette multiplicité n’est pas toujours une évidence, mais c’est un autre sujet). Alors, forcément, les livres dont je vais te parler sont ceux qui adoptent un angle qui me parlait durant ma grossesse. À savoir, ceux qui privilégient les méthodes naturelles ou du moins la « non-surmédicalisation », les accouchements physiologiques, voire sans péridurale…

Peut-être que c’est aussi ce qui te parle, peut-être que non. Dans ce cas, ne t’inquiètes pas, il existe énormément d’autres livres, même si je ne serai pas capable de t’en conseiller : je suis sûre que tu trouveras ton bonheur pour, toi aussi, faire plier les étagères de ta bibliothèque !

Mieux accoucher, c’est possible ! Francine Dauphin et Dr Denis Labayle

Mieux accoucher, c’est possible !

Un livre très intéressant sur l’évolution de l’accouchement et des pratiques qui l’entourent ces dernières décennies. Qui prône une meilleure écoute des femmes et des familles, et de meilleures formations (et conditions de travail) pour permettre aux soignants de mieux les écouter.

Ce petit livre se lit très vite, et mérite d’être lu. Mais ce n’est toutefois pas le genre de lecture qui prépare à l’accouchement, à ne pas lire trop tard dans la grossesse donc.

Accoucher sans péridurale, Aurélie Surmely

Accoucher sans péridurale

Un livre plein de bienveillance et d’optimisme !

Je crois que je m’attendais un peu à trouver des « techniques » alternatives à la gestion de la douleur, un bon vieux manuel pour petite élève modèle. Il n’en est rien. Ce livre explique et montre le déroulement physiologique (c’est à dire sans pathologie ni intervention) d’un accouchement, et on découvre que la nature est bien faite. Qu’en y croyant et en se faisant confiance, c’est possible, tout simplement. Ou pas, dans certains cas, mais que ce n’est pas grave, l’important c’est de faire ce qui est bien pour soi et de bien vivre son accouchement.

J’ai beaucoup aimé son côté encourageant mais pas militant. Ce livre donne envie d’accoucher sans péridurale et fait se dire que non, ce n’est pas impossible, mais sans pression !

J’accouche bientôt, que faire de la douleur ?, Maïtie Trélaün

J’accouche bientôt, que faire de la douleur ?

J’ai eu un peu de mal à « rentrer » dans ce livre, car je crois que j’étais encore à la recherche de « techniques », et je crois que je me disais qu’un livre complet pour « juste » la douleur, ça faisait beaucoup si je voulais un jour « tout savoir » (coucou la maniaque !) de l’accouchement. Et puis je me suis laissée captiver, et je crois que, finalement, j’ai énormément appris de ce livre.

Effectivement il est centré sur la douleur. Mais bon, c’est une composante importante à gérer si on veut tenter d’accoucher sans péridurale, non ? Et ce n’est pas du tout malsain : on apprend le rôle de la douleur. Son rôle pratique, comment elle peut être un guide qui aide la femme et le bébé à accoucher au mieux, en fonction de LEUR situation. On apprend tout ce que le corps met en place durant un accouchement physiologique, comme mécanismes et réactions hormonales, pour réaliser au mieux les différentes étapes nécessaires à la naissance (spoiler : énormément de choses ! c’est impressionnant !). On comprend donc mieux ce qu’il se passe (généralement). Comment perturber un seul de ces rouages peut avoir des répercussions et perturber l’ensemble du processus (et oui, l’effet papillon se retrouve ici aussi). Comment au contraire, le contexte, l’état d’esprit, quelques aides peuvent favoriser les processus naturels et limiter les douleurs inutiles.

Un ouvrage très instructif, qui m’a beaucoup aidé à me projeter. À différencier douleur et souffrance, et à comprendre pourquoi il pouvait être plus utile (plus facile ?) d’accepter la douleur que de l’affronter.

La naissance autrement, Sophie Gamelin-Lavois

La naissance autrement

Ce petit livre est très rapide et facile à lire. Il est bien construit et plein de références, mais j’ai tout de même été un peu déçue, car je m’attendais à un petit guide pour rédiger son projet de naissance. La peur de la page blanche ! Et j’ai plutôt trouvé une liste des pratiques « fréquentes mais déplaisantes ». Donc j’en suis sortie avec une liste de « je ne veux pas cela » auxquels je n’avais pas pensé jusque-là. C’est intéressant bien sûr, mais légèrement anxiogène et au final assez peu constructif pour rédiger le projet de naissance.

Le guide de la naissance naturelle, Ina May Gaskin

Le guide de la naissance naturelle

Changement de format ! Il s’agit ici d’un gros pavé ! Ce livre a été écrit par Ina May Gaskin, une sage-femme ayant vécu et travaillé dans une communauté hippie américaine. Cela lui a permis de découvrir (redécouvrir ?) que l’accouchement était au départ un acte complètement naturel, dont les femmes sont capables, tout simplement car leur corps est fait pour. Que les femmes ayant grandi dans cette culture, en étant persuadées, vivaient souvent des accouchements plus simples et moins douloureux que celles qui ont grandi avec l’image de film, de la femme allongée dans son hôpital, qui pousse en hurlant, rouge comme une tomate (j’ajoute, même si c’est hors-sujet : avec tous ses amis dans la salle d’attente ! tu avais tes potes dans la salle d’attente pendant tout ton travail toi ? Si possible en train de réaliser des choses importantes sur leur vie). Et que, quand elles ont besoin d’aide, il ne s’agit pas forcément d’aide médicale, du moins pas systématiquement en première intention (je te rassure, ses consœurs et elle redirigent les femmes vers l’hôpital local en cas de besoin, ce n’est pas non plus une secte !).

Du soutien, des mots d’encouragements, un conseil sur une position, un mouvement suffisent souvent à débloquer une situation. Bref, elle a réinventé l’art de la sage-femme « à l’ancienne ». Le livre commence par une grosse moitié de témoignages, tout simplement : des dizaines de femmes et de couples racontent la naissance de leur enfant, et cela permet, petit à petit, de s’imbiber de cette idée que c’est possible. Dans la seconde partie, Ina May Gaskin détaille les différents aspects de l’accouchement, les constatations qu’elle a fait durant sa carrière, et les astuces qu’elle a trouvées. Malgré l’épaisseur du pavé, l’ensemble se lit très facilement, tout est très fluide et c’est très intéressant.

Est-ce que toi aussi, tu voulais tout lire et tout savoir avant d’aller accoucher ? Quels ont été tes titres les plus utiles ? Ou bien tu préférais au contraire ne pas trop y penser, et laisser ton esprit libre pour tout découvrir le jour J ?

A propos de l’auteur

Un petit Ours va bientôt rejoindre la famille Ours ! Il va tomber dans une marmite un brin écolo, un brin geek, mais pas que ! Et en attendant, je vais te raconter ma grossesse tranquille, en long, en large et en travers (bavarde, moi ?).