Menu
Témoignage

Aider son couple à survivre à la naissance d’un bébé

L’autre jour, je tombe par hasard sur un billet de Mum Addict et vlan, me voilà retournée quelques années en arrière, après la naissance du cadet.

couple jeune parents et bébéPour te donner un peu de contexte, mister cadet, c’était un de ces bébés « pas-posables ». Le genre que la Leche League qualifie de « bébé aux besoins intenses ». Le genre de bébé que tu as dans les bras 23h sur 24. Que si tu le laisses dans un lit (ou sur un canapé, ou dans un siège auto, ou… n’importe où, en fait) pendant plus de 5 minutes, même profondément endormi, il hurle à la mort comme si tu l’avais laissé au milieu de la forêt à côté d’une tanière de loups. Le genre de bébé qui ne dort pas plus de 10 minutes d’affilée la journée, qui tête 8 fois par nuit et qui arrête de faire même des micro-siestes à 14 mois. Le genre qui n’a ni doudou ni tétine parce que la tétine-doudou, c’est sa mère !

Le genre de bébé auquel je ne m’attendais pas, mon aîné ayant été un bébé plutôt « classique ». Mon aîné, lui, c’était le genre que tu croises dans les magazines, le genre qui dort 3 heures toutes les après-midis jusqu’à la fin de la première année de maternelle, le genre qui fait ses nuits à 2 mois, le genre qui s’endort seul dans son lit à barreau en têtant une tétine et en caressant son doudou.

Je peux te dire que ça m’a fait un choc quand je me suis retrouvée avec un bébé accroché au sein tout le temps, un aîné jaloux et un mec plutôt absent parce qu’il faisait de longues heures au bureau. C’était dûuuuur !

Mais tu sais quoi ? J’ai survécu !

Mon cadet a aujourd’hui 7 ans et il ne fait toujours pas toujours ses nuits. Il lui arrive encore de se réveiller au milieu de la nuit, à cause d’un cauchemar ou d’un « moustique qui l’embête ». Mais il s’en retourne tout seul dans son lit, et se rendort seul. Ou parfois, je lui pose une couette par terre à côté de mon lit et il termine la nuit là. Ça le rassure et moi je dors. Je sais qu’un jour ça passera (ou alors si à 16 ans il dort toujours par terre dans ma chambre, promis, je l’emmène chez le psy). Et il ne dort pas beaucoup non plus, mais il lit tout seul dans son lit maintenant… Il ne tète plus, bien sûr, mais n’a toujours pas de doudou et n’aime pas trop dormir chez ses copains parce qu’il a vite le blues. Mais voilà, il est comme ça.

Bref, voilà le contexte. Ce dont je voulais te parler, c’est de comment j’ai fait pour survivre. Ou plutôt comment M. Dentelle et moi avons fait pour survivre. Parce que soyons honnête, un bébé suspendu aux nichons en permanence, y a mieux comme accessoire érotique. Enfin, sauf si c’est ton truc. (Mais si c’est le cas, ne me raconte pas, je ne veux pas savoir. Non non, vraiment, sans façons.)

T’inquiètes, je ne vais pas te raconter ma vie sexuelle (salut Papa !), mais plutôt comment on a réussi malgré tout à conserver un peu d’intimité. Et qui fait qu’aujourd’hui, on sait toujours pourquoi on s’aime. Et qu’on est pas juste des étrangers l’un pour l’autre. (La plupart du temps, bien sûr. Des fois, juste il m’énerve. Pour rien. Comme un couple normal, quoi.)

Parler, parler, parler

Le truc le plus important, à mon avis, c’est de continuer à se parler. M. Dentelle et moi prenons régulièrement rendez-vous pour se « discuter ». Histoire de rester un minimum en phase et parler d’autre chose que l’endroit où j’ai posé les couches et où t’as mis le GPS et t’as nourri le chien ce matin ? et la petite a de la fièvre et je sors ce soir et j’ai plus de chaussettes et…

C’est tellement facile de se laisser happer par le quotidien ! Parfois je me rends compte que ça fait 2 semaines qu’on ne s’est pas parlé. Vraiment parlé, je veux dire. De nos rêves, de nos projets, de nos interrogations… De ce qui fait qui nous sommes, quoi. Parce que comment tu veux continuer à aimer quelqu’un si tu ne sais même plus qui c’est ?

Exprimer ses besoins clairement

Ça, c’est sûr, ça a été le plus dur pour moi. S’il y a quelque chose que j’ai appris ces dernières années, c’est que contrairement à ce que je pensais, les gens ne devinent pas ce dont tu as besoin. Pire encore, la plupart des gens n’essaient même pas de deviner ! Ils trouvent juste normal d’attendre que tu leur demandes ! (Moi qui pense à la place des gens en permanence, ça a été vraiment un choc le jour où j’ai compris ça !!)

Combien d’engueulades on a pu avoir à cause de ça… Imagine la scène suivante : je passe devant M. Dentelle, occupé à faire quelque chose de super important comme de jouer aux Sims, et je laisse tomber un « pfff… j’en ai marre » bien appuyé. Pendant des années, je m’attendais à ce qu’il comprenne « M. Dentelle, j’ai besoin que tu m’aides en passant l’aspirateur et en changeant la couche du petit. Je suis au bout du rouleau, là ». Sauf que le nigaud, il comprenait que « j’en avais marre » et continuait à jouer. Pfff. Ça m’énervait !! Ce qui le mettait vraiment en colère. Du coup on tous les deux vraiment en colère… Et youpi-tra-la-la pour la vie de couple !

Se voir sans les enfants (mais pas forcément en les faisant garder)

Dès que tu évoques vaguement des soucis de couple, tout le monde te suggère immédiatement de prendre un babysitter ou de partir en weekend en amoureux. Y a qu’à lire les commentaires sur l’article dont je te parlais au début (y en a même une qui conseille de faire « disparaitre les mieuches quelques jours ». Au secours). Sauf que personnellement, c’était juste hors de question ! Entre l’allaitement, mes angoisses de mère et notre budget serré, impensable de faire garder mon bébé un weekend pour prendre soin de mon couple.

Alors on été créatif.

Tu ne peux pas sortir du tout parce que tu ne sens pas de laisser ton bébé à quelqu’un d’autre ? Couchez les enfants, habillez-vous chic, faites-vous livrer une pizza, mettez la table avec des bougies : ta-dam ! Resto-salon ! (Attention, l’important c’est bien de faire tout ensemble. Choisir une pizza et mettre la table, c’est pas glamour, mais qui a dit qu’il fallait du glamour pour se retrouver ? Il suffit de choisir la pizza amoureusement !)

Ton bébé ne dort jamais dans un lit et est sur toi en permanence ? Embauche une amie pour le bercer dans un porte-bébé dans la pièce d’à côté ! Oui, ta copine va peut-être te regarder un peu bizarrement quand tu lui demanderas ça, mais au moins tu pourras avoir une conversation avec ton mec sans devoir t’inquiéter pour ton bébé. (Tu peux aussi faire pareil pour prendre un bain. Ça marche bien aussi. J’ai testé pour toi.)

Ton bébé dort mieux dans sa poussette que dans son lit ? Faites-vous beaux, faites un petit tour en poussette dans le quartier pour l’endormir et choisissez un resto calme pour une soirée en amoureux. (Rien de tel que la tranquillité d’esprit d’avoir son nouveau bébé qui dort juste à côté, son mec tout beau en face de soi et de se faire servir les pieds sous la table !)

Tu ne sens pas de faire garder ton gamin le soir parce que l’endormissement c’est compliqué et tout et tout ? Les séances de cinéma, ça existe aussi l’après-midi ! (Et ça marche aussi pour le resto ! D’ailleurs personnellement, je préfère aller manger directement une glace plutôt que devoir attendre un repas complet avant de pouvoir m’empiffrer mon dessert.)

Savoir que ça passe

Je ne vais pas te bassiner avec le fameux « profite, ça grandit vite ! ». Mais bon. N’empêche que c’est vrai… Un jour tu te rends compte qu’hier soir, il s’est endormi tout seul, que ce matin, il a joué dans sa chambre pendant 30 minutes avant de venir te réveiller, que le weekend dernier, il réclamait d’aller voir son tonton. Tu verras, un jour ça te tomberas dessus comme une massue : ton aîné voudra un téléphone portable et te diras qu’il va aller manger avec ses potes au grec du coin… (Et je peux te dire que ce jour-là, ça fait mal à la tronche !)

Quand on a le nez dans le guidon, surtout la première fois, on pense pas à ça. Alors lève le nez de ton guidon juste 2 secondes, respire un bon coup et dis toi que dans 15 ou 20 ans, vous serez à nouveau tous les deux tranquille sans enfants. Si si, je te jure !

Et toi, tu as expérimenté des trucs créatifs pour sauvegarder ton couple après bébé ? Des séances de ciné l’aprèm ? Des dîners en amoureux avec bébé dans la poussette ou dans le porte-bébé ? Raconte !

Photo personnelle. Moi fatiguée ? Naaaaan !

Photo à la une : Inspired Photography CT

A propos de l’auteur

Je suis entrepreneur, auteur et fondatrice de plusieurs sites (dont celui-ci !). Je viens de quitter la région parisienne pour m'installer en Ardèche avec mon mari, nos 4 enfants et notre chien. J’adore recevoir, décorer et surtout cuisiner. Tellement, d'ailleurs, que j'ai aussi un blog cuisine où je propose des recettes crées avec des produits locaux et de saison.