Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Bienvenue à Maman Théaulait, maman depuis avril 2018 !


Publié le 6 mars 2020 par Maman Théaulait

Je dois t’avouer que j’ai découvert Dans Ma Tribu complètement par hasard en faisant des recherches sur Internet avant la naissance de ma fille aînée. J’ai tout de suite adoré me plonger dans les articles écrits par d’autres Mamans, et comparer leurs expériences de la grossesse, de l’accouchement ou leur vision de leur rôle de mère à ce que j’étais en train de vivre. J’aime le fait qu’il y ait tellement de façons différentes de traverser ces étapes de la vie. On peut apprendre tellement de choses les unes des autres et échanger tout plein d’idées et de tuyaux. Evidemment, quand j’ai appris que j’allais moi aussi pouvoir contribuer à ce blog et faire partie de cette tribu, tu imagines bien que j’étais ravie !  J’ai vraiment hâte de partager mes expériences avec toi.

En plus, pour moi qui habite en Angleterre depuis dix ans, contribuer à un blog français c’est aussi un moyen de garder le contact avec mon pays d’origine, d’autant plus que j’espère retourner en France d’ici quelques années.

Crédits photo (creative commons) : Marina Shatskih

Qui suis-je ?

J’ai 32 ans. Citadine depuis toujours (née à Paris, ayant grandi en région parisienne et habitant maintenant à Birmingham, la deuxième ville d’Angleterre), j’ai le rêve de m’installer un jour dans un coin plus tranquille, à la campagne ou au bord de la mer. J’ai toujours adoré lire et j’écrivais beaucoup plus quand j’étais un peu moins occupée (avant les enfants !), ce blog sera l’occasion de m’y remettre. J’aime cuisiner (surtout faire des gâteaux, et encore plus les manger !), faire du crochet, même si je ne suis pas toujours assidue et ne finis pas tous mes projets. Je ne suis pas une grande sportive, mais s’occuper de deux enfants en bas âge, ça compte comme sport, n’est-ce pas? En vrai, j’aime beaucoup la natation, le yoga et le pilates. J’adore marcher et le grand air, je ne supporte pas de rester enfermée chez moi. Je joue de la flûte traversière, enfin jouais, car depuis que j’ai des enfants, je fais une petite pause faute de temps, mais j’ai très envie de reprendre bientôt. Je suis professeure de français en collège-lycée depuis neuf ans, j’adore mon métier, on ne s’ennuie jamais !

Mon mari et moi nous sommes rencontrés il y a sept ans. Il est très zen (ce qui aide beaucoup avec deux enfants en bas âge) et m’aide beaucoup, nous partageons vraiment toutes les tâches ménagères et l’éducation des enfants, puisque quand je ne suis pas en congé parental, je travaille à plein temps. Nous avons deux enfants, Choupinette, née en avril 2018 (22 mois au moment où j’écris cet article) et Petit Dauphin, né très récemment, en décembre 2019 (12 semaines au moment où je t’écris). Nous sommes mariés depuis deux ans et demi (on n’a pas attendu longtemps pour avoir nos enfants !). Choupinette est déjà très bavarde et adore les livres (surtout ceux avec plein de belles images). On a hâte de découvrir la personnalité de Petit Dauphin au fil des semaines. Pour l’instant c’est un bébé très calme et sage (ouf !).

Crédits photo (creative commons) : Pixabay

Qu’est-ce que je vais te raconter ?

Tout d’abord, je vais avoir très envie de te parler de mes enfants bien sûr ! Peut-être as-tu remarqué que ma fille et mon fils ont un petit écart d’âge, j’essaierai donc de te raconter les joies et les difficultés potentielles que cela nous apporte en tant que parents. J’en suis encore au tout début de cette expérience, mais mon mari et moi voulions vraiment avoir des enfants rapprochés, et pour l’instant, pas de regrets (quoique les grasses matinées continuent à nous manquer). Ayant récemment accouché, je te parlerai aussi de mon deuxième accouchement.

Et puisque j’habite à l’étranger, je te parlerai de mon expérience en Angleterre, que ce soit pour l’accouchement, les modes de garde, l’école, et d’autres aspects de la parentalité que je trouve différents de la France. Enfin, je te parlerai du développement du bilinguisme (français/anglais) chez mes enfants. J’ai à cœur que mes enfants soient vraiment bilingues pour qu’ils puissent facilement communiquer avec ma famille restée en France (qui a un niveau très limité en anglais).

Et toi, habites-tu ou as-tu habité à l’étranger ? Voudrais-tu que tes enfants soient bilingues ? As-tu fait le choix d’avoir des enfants rapprochés ?


 


Commentaires

3   Commentaires Laisser un commentaire ?

Sarah

Bienvenue ! 6 ans à Londres (où j’ai rencontré mon mari) puis 5 à Istanbul. Je suis rentrée en France il y a 3 ans. Mon mari est étranger et j’ai une fille de presque 5 ans, donc je connais le sujet du bilinguisme, ou plutôt du trilinguisme même. Pas d’enfants rapprochés par contre, nous n’en avons qu’un (l’infertilité étant passée par là).

le 06/03/2020 à 08h38 | Répondre

Maman Théaulait

Merci Sarah ! Effectivement tu dois bien connaître le sujet du trilinguisme et avec plus de recul que moi. Tu pourras peut-être me donner des conseils. Désolée que l’infertilité vous ai affectés, si votre préférence aurait été d’avoir plusieurs enfants. Je me considère comme chanceuse et suis bien consciente du fait qu’on fait rarement ce qu’on veut mais plutôt ce qu’on peut à ce niveau-là. Istanbul, ça a dû être génial ! J’ai adoré visiter cette ville en tant que touriste il y a quelques années, ainsi que lire des romans d’Orhan Pamuk !

le 10/03/2020 à 13h46 | Répondre

Melanie

Ca m’intéresse de savoir pourquoi vous vouliez les enfants rapprochés, nous c’est l’inverse ! NumberOne a 2 ans et comprend déjà complètement l’italien et le français, et nous nous mettons joyeusement à l’anglais 🙂 Vive les bébés bilingues

le 11/03/2020 à 14h00 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?