Menu
A la une / Récit de grossesse

Mon suivi de grossesse aux USA

Future maman, expatriée aux États-Unis, en Californie, je vis donc ma grossesse à cheval entre deux pays. En effet, nous allons finir notre expatriation et rentrer en France pendant l’été, je serai donc à 7 mois de grossesse (bien passés).

Oui, on est les rois pour se compliquer la vie. Un premier enfant, bah, trop simple. Un déménagement USA-France, bah, trop simple… les deux en même temps ? Ah, ça commence à devenir intéressant !

Tu as déjà eu le récit d’un déroulement d’une grossesse en Allemagne et en Irlande, voici maintenant la version USA.

Aux États-Unis le déroulement des suivis de grossesse sont très très variables d’un médecin, d’une assurance ou d’un hôpital à l’autre. Parmi mes copines expats qui ont eu des bébés aux USA, on a toutes eu des expériences différentes ! Je suis aussi dans le cadre d’une grossesse assez suivie (pour problèmes de thyroïde).

Le suivi du premier trimestre aux USA

Comme toute femme qui est en essais bébé, un beau jour, après 1 an d’attente, mon test a tourné positif (youhou !). J’ai alors eu une prise de sang pour confirmer la grossesse (entre autres).

Mon suivi commence alors, j’ai rendez-vous dans une « clinique » gynécologique. Je mets clinique entre guillemets, car c’est en fait une antenne de l’hôpital principal. Ils font uniquement le suivi jusqu’à la 12ème semaine de grossesse, ils ont un matériel plus limité et ce sont des infirmières spécialisées en gynécologie qui sont là, pas des médecins ou sages-femmes.

Pendant les 3 premiers mois, j’ai eu deux échographies (dont une de datation) avant l’échographie du premier trimestre. Et j’ai trouvé ça super de voir mon bébé en devenir assez régulièrement ! Coucou petit haricot !

Au tout début de la grossesse, j’ai eu un rendez-vous avec la médecin (généraliste) pour qu’elle note tous mes vaccins faits et antécédents familiaux. Et c’est là que c’est drôle… comment dit-on, en anglais, rougeole ? Varicelle ? DT Polio ? Coqueluche ? Ça faisait un dialogue bizarre. Elle me posait une question, je cherchais 3min la bonne orthographe puis la traduction (merci les tablettes avec dictionnaire français-anglais hors ligne), je cherchais ensuite dans mon carnet de santé, et je pouvais lui répondre !

Je n’ai pas eu le test pour la toxoplasmose. Ils le font uniquement si on a un chat. J’aurai pu l’avoir si j’avais payé de ma poche. Mais quand on sait qu’une prise de sang standard est facturée 300-500$ ici… je me suis abstenue ! Ce sont les joies des US : si tu as une mauvaise assurance santé ou que tu veux quelque chose d’un peu « exotique », la facture peut être très salée !

Une chose qui m’a marquée ici, c’est la longueur de la grossesse. Non non, je te rassure, les américaines n’ont pas une grossesse de 20 mois !

Mais ils comptent une grossesse de 40 semaines, alors qu’en France on dit 41 ! Ça m’a un peu posé soucis pour donner mon terme de grossesse quand je me suis inscrite à la maternité en France… Hum je donne celui qu’on me dit aux USA ou je rajoute une semaine ? Mais si je rajoute une semaine, il faut aussi que je décale les dates probables pour l’échographie du 3eme trimestre ? Et si je me trompe, ils ne verront pas ce qu’ils veulent ? Ce sera trop tard ?

Grossesse USA Calendrier

Crédits photo (creative commons) : PublicDomainPictures

Ce premier trimestre s’est terminé par l’échographie des 12 semaines, comme celle qu’on a en France à la même période.

Le suivi du 2ème trimestre

Au deuxième trimestre, j’ai été envoyée vers la maternité de l’hôpital. J’ai alors un rendez-vous par mois avec la gynécologue et une échographie aux 20 semaines, classique.

Lors des rendez-vous, on me pèse (avec les chaussures et le sac si on ne les enlève pas de sa propre initiative, habillée aussi donc), on prend ma tension et mon pouls, elle me demande si tout va bien, s’il y a des nouvelles, des questions et… c’est tout ! Et elle a écouté le cœur du bébé, et lors du dernier rendez-vous du 2ème trimestre, elle m’a mesuré le ventre.

Petit aparté sur le choix du lieu d’accouchement.

Ici, on a le choix entre l’hôpital (ou clinique), la maison de naissance, ou chez soi. On peut être suivie par un gynécologue, un médecin de famille ou une sage-femme. Compte tenu de mes petits soucis, on m’a plutôt conseillé l’hôpital et le gynéco. Mais après tout, comme je ne vais pas accoucher ici… De plus, il n’y a pas besoin de s’inscrire à l’hôpital dans les premières semaines de la grossesse : c’est automatique en fonction du suivi.

Pour le choix du médecin, c’est à l’américaine. C’est-à-dire que sur la page de son assurance santé, on peut voir tous les gynécologues disponibles, avec leur formation scolaire, les papiers scientifiques qu’ils ont faits, leur photo, et surtout leur note et commentaires. C’est-à-dire que les patients peuvent venir noter leur médecin (c’est aussi valable pour les généralistes, les dentistes…) sur 5 et laisser un commentaire, comme quand on choisit un hôtel ou un resto sur internet ! Bon ceci dit, comme c’est aussi américain et qu’ici tout le monde est amaiiiiiizing, je n’ai jamais rien vu de négatif !

Entre la 24ème et la 28ème semaine, j’ai eu le « glucose challenge test » à faire.

Ce n’est pas le test de diabète gestationnel complet. Ils m’ont fait venir (sans être à jeun), fait boire une boisson sucrée (mais moins que celle du test des 3h) et j’ai eu une prise de sang après 1h. Là où je suis suivie, ils font faire ce test à tout le monde, je n’ai jamais eu de prise de sang à jeun pour le glucose avant ça. Si ce test est « raté », on nous fait faire le test complet sur 3h. Heureusement pour moi, je n’en ai pas eu besoin !

Pour la fin de la grossesse, seule l’échographies du 3ème trimestre est prévue.

Si on veut une préparation à l’accouchement, il faut payer de sa poche (et ça coute assez cher, environ 300$ dans l’hôpital où je suis). Ils ne connaissent pas l’haptonomie.

Mais je ne pourrais pas te raconter plus précisément la fin aux USA, puisque je vais la passer en France !

La variabilité du suivi aux USA

Cependant, comme je disais au début de l’article, le suivi est très variable aux USA et dépend beaucoup de combien on paye pour son assurance santé.

Par exemple :

  • Des copines n’ont pas eu de prise de sang de confirmation de grossesse, le test positif leur suffit comme preuve.
  • Certaines n’ont eu aucun rendez-vous ou échographie dans le premier trimestre, juste la première échographie à 3 mois.
  • À 10 semaines, l’une de mes copines a par contre eu une prise de sang poussée (génétique) pour le dépistage de la trisomie (et autres maladies), alors qu’elle n’était pas à risque. Et cette prise de sang donnait aussi le sexe du bébé !
  • L’une a eu une échographie 3D dans son suivi, moi pas (seulement si je paye en plus).

Une grossesse entre deux pays est un peu particulière pour l’annonce de la grossesse, pour le rapport avec les proches et la famille, pour assurer le suivi à notre retour… Mais ça, c’est une autre histoire !

Et toi, tu as eu une grossesse dans deux (ou plus ! soyons folles) pays différents ? Il y avait de grosses différences de suivi ? Comment l’as-tu vécu ? Raconte !

A propos de l’auteur

Mariée depuis 2 ans, en couple depuis 8 ans, expatriée en série. J'expérimente ma première grossesse à cheval entre deux pays : les USA et la France. Bébé numéro 1 est prévu pour Octobre 2016! La devise qui me correspond le mieux : "Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué." Sinon j'adore les voyages, la photo, la pâtisserie, les blogs (oui je suis une geekette!)!