Menu
A la une / Témoignage

L’envie de faire un enfant : le début de l’aventure…

Depuis que je suis toute petite, je rêve, je mange et je vis bébés.

Sans être réellement une princesse (mais un peu quand même, parce que j’ai grandi avec les Disney), je voulais rencontrer le prince charmant, me marier et connaître le fameux « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Oui, oui, beaucoup beaucoup. J’ai rencontré mon amoureux en IUT alors que j’avais 20 ans et lui 18, et ce fut le coup de foudre. Une année séparés par les études, un premier appartement et une folle envie de continuer l’aventure plus tard, nous voilà mariés en juillet 2013, après trois ans ensemble.

Très vite, je me mets à parler bébé. Une de mes meilleures amies est enceinte, et je rêve moi aussi de connaître les joies de la maternité. Seulement voilà : monsieur préfère que nous profitions un petit peu ; surtout que la famille vient de s’agrandir avec l’arrivée de notre petit chat. J’accepte, boudeuse, mais fais allusion à ce désir 10 fois par jour malgré tout. Autant dire que lorsque j’ai une idée en tête, elle ne me quitte plus !

ours en peluche coloré

Crédits photo (creative commons) : Denise Sebastian

Les jours passent, les mois filent. Je me fais un peu de souci, car nous entamons déjà le dernier trimestre 2013, et après l’arrêt de la pilule en janvier dernier, mes règles n’ont jamais refait surface. Les premiers temps et jusqu’au mariage environ, je ne m’en faisais pas. Après tout, nous voulions prendre notre temps…

Ou pas : très vite, je fais part de mon inquiétude à mon amoureux. « Non mais tu sais, histoire de préparer le terrain. Puis ON NE SAIT JAMAIS QUE DES FOIS HEIN ! ». Bref, il a bien compris. Elle ne va pas attendre longtemps, la princesse !

Rendez-vous chez mon médecin généraliste, qui connaît déjà la situation. Et puis, sans que je n’y sois préparée, elle me dit soudainement : « Non mais, si j’étais vous, je commencerais à essayer de faire un enfant de suite, parce qu’à mon avis, vous allez galérer ». ENJOY. Qui est-elle pour me dire une chose pareille ? Sans compter qu’aucun examen approfondi n’a été fait. Je repars, démoralisée et contrariée. Mon chéri me rassure, ma famille me rassure, et puis une de mes plus proches amies me donne les coordonnées de son gynécologue. Il est connu dans la région pour faire des miracles. Je prends rendez-vous.

Nous nous retrouvons, le chéri et moi, face à cet homme peu bavard. Il me propose deux solutions. La première, un traitement simple, afin de retrouver mes règles. La seconde option est de stimuler mon ovulation. Un rapide coup d’oeil en direction de mon mari, et un peu à contre-cœur, je choisis le traitement numéro 1. Je ne veux surtout pas le forcer à quoi que ce soit. Le mois qui suit, mes règles reviennent. Youhou, ça marche !

Fin d’année. Mon amie qui m’avait recommandé le gynécologue tombe enceinte à son tour. Je suis tellement heureuse pour elle, je profite à fond de cette nouvelle me voyant déjà tata, et laisse mes envies de côté quelques temps… Jusqu’à février (oui bon, ça faisait déjà beaucoup, deux mois et demi, non ?). J’en discute donc à nouveau avec mon amoureux, il n’est pas étonné, haha. Et puis il me dit finalement : « Allez, faisons-le ce bébé ! ». Je n’en crois pas mes oreilles. Il est prêt ! Nous prenons donc rendez-vous pour mars, dans le but de changer mon traitement…

Et toi ? Combien de temps as-tu attendu avant de pouvoir commencer les essais ? Ton amoureux avait-il envie de se lancer aussi rapidement que toi ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

26 ans, amoureuse, mariée, jeune maman depuis janvier 2015 ou comment résumer mes aventures en quelques mots seulement. J'aime la vie, je croque la vie et la partage avec mon chéri, ma babylou, mon chat & mes addictions à Disney, aux jeux vidéos et aux séries. Bref, me voilà et ce n'est pas de tout repos ! ♡