Menu

Comme je te l’expliquais dans mes derniers articles, j’ai eu peur pendant très longtemps de ne jamais devenir Maman… jusqu’à ce que je tombe enceinte naturellement un peu moins d’un an après avoir arrêté la pilule.

Moi qui redoutais un parcours de PMA, me voilà finalement l’heureuse future maman d’un bébé couette.

Reconnaissance d'avoir évité la PMA

Crédits photo (creative commons) : Tatiana Vdb

Et à chaque fois que j’y pense, je me sens envahie d’une bouffée de reconnaissance envers le monde entier. (Oui, oui, rien que ça.)

J’ai vu beaucoup de parcours de PMA autour de moi, j’ai lu des dizaines de témoignages, et je sais à quel point ce sont des épreuves douloureuses.

Je sais à quoi j’ai échappé.

Alors merci.

Merci qui ? Je ne sais pas. Je ne suis pas croyante, et « merci la vie », ça fait un peu cliché, non ?

Mais en tout cas merci.

Merci de m’avoir évité les hormones à haute dose et les piqûres quotidiennes dans le ventre.

Merci de nous avoir évité les sourires gênés des copains qui nous demandent où nous en sommes.

Merci de nous avoir évité les examens, les prises de sang et tous les prélèvements aussi sympathiques que douloureux.

Merci de ne pas avoir transformé notre quotidien en longue suite de rendez-vous médicaux.

Merci de nous avoir évité les remarques maladroites des gens qui nous disent qu’on a le temps, qu’on est jeunes, que c’est parce qu’on y pense trop que ça ne fonctionne pas.

Merci de m’avoir évité les hospitalisations à répétition.

Merci de nous avoir évité les professionnels de santé prétentieux, froids, incompétents ou maladroits.

Merci de nous avoir évité les angoisses de l’attente.

Merci de nous avoir évité les douleurs de l’échec.

Merci de m’avoir évité de serrer les dents à chaque annonce de grossesse autour de moi.

Merci de nous avoir évité la culpabilité et les doutes.

Merci.

Bien sûr, nous aurons d’autres difficultés et d’autres épreuves à traverser, mais pas celles-là. Et j’en suis profondément reconnaissante.

J’en profite également pour transmettre tout mon courage à tous les couples qui traversent ces épreuves aussi injustes que douloureuses. Je suis de tout cœur avec vous. Sincèrement.

A propos de l’auteur

Lilloise d'adoption, j'ai 27 ans, un poste à responsabilité dans le domaine de la culture et une légère tendance à l'hyperactivité ! En couple avec L'Amoureux, Petit Viking nous a rejoints en juillet 2016. J'aime les journées bien remplies, l'automne, la pluie, faire ma valise et les films de zombies !