Menu
A la une / Témoignage

Ma perte de colostrum à 4 mois de grossesse

Produire du lait alors que ton bébé n’est pas encore né, c’est tout à fait possible. Beaucoup se questionnent sur le caractère normal de ce phénomène. Serait-ce du colostrum ? Future maman, tu veux en savoir plus sur ta perte de colostrum lors de ton quatrième mois de grossesse, alors tu dois lire ce qui suit.

Pourquoi des pertes de lait pendant la grossesse ?

Tu constates que tes vêtements sont tachés au niveau de la poitrine et tu découvres que c’est à cause d’un écoulement de lait. Rassure-toi, cela n’a rien d’anormal. C’est le premier lait d’une future maman appelé « colostrum ».

D’habitude, le colostrum s’écoule lors de la première montée de lait, c’est-à-dire quelques jours après l’accouchement. Il peut pourtant arriver qu’il s’écoule pendant le quatrième ou le cinquième mois de grossesse, sans que cela soit considéré comme une pathologie.

La perte de lait durant la grossesse est due à la production d’hormones, à savoir : les œstrogènes, la progestérone, la relaxine et la prolactine. La prolactine est l’hormone responsable de la montée laiteuse. Elle est présente constamment dans l’organisme de la femme, mais son taux grimpe vers le 4ᵉ et le 5ᵉ mois de grossesse. La sage-femme peut être amenée à vérifier la production de colostrum lors de la consultation prénatale à cette période.

La production constante de prolactine s’explique par le fait que les femmes sont biologiquement programmées à allaiter. Chez certaines femmes en gestation, le colostrum est bien là, mais il ne s’écoule pas forcément. Chez d’autres, la perte de lait se fait jusqu’à la fin de la grossesse et elle se fait avec une augmentation considérable juste après l’accouchement. La nature a également prévu l’allaitement en cas de naissance prématurée.

A lire également  Quelques conseils pour bien voyager enceinte !

Perte de lait pendant la grossesse : que faire ?

Chère future maman, l’écoulement de lait durant la grossesse est tout à fait gérable. S’il se produit pendant que tu trempes dans l’eau chaude du bain, tu dois savoir que c’est la chaleur qui favorise ce flux de lait. Si tu sors et que tu taches tes vêtements, c’est un peu plus gênant.

Pour prévenir ce genre de soucis, tu dois préparer des disques de protection pour les mamelons et tu dois les glisser dans ton soutien-gorge avant de quitter ton domicile. Si le flux est important, tu dois passer de temps à autre dans les toilettes pour remplacer les disques régulièrement.

Si tu laisses traîner un disque imbibé de lait maternel dans tes vêtements, tu vas finir par sentir une odeur forte sur toi-même. Si le lait écoulé finit par sécher et s’encroûter sur tes mamelons, tu peux utiliser une compresse imbibée d’eau chaude pour l’enlever une fois à domicile.