Menu
A la une / Conseils

Les mouvements de bébé pendant la grossesse : petit mode d’emploi

À l’heure où j’écris, je suis au milieu de mon neuvième mois (je compte les jours, maintenant !).

Mais à la fin du huitième mois, j’ai eu droit à un petit passage aux urgences. Je te rassure, rien de grave : j’ai un bébé farceur… À cette période, il a commencé à bouger moins… et un peu différemment. Je me suis inquiétée, d’où cette petite visite sympathique aux urgences.

Du coup, je me suis dit qu’à toi, future maman angoissée, il fallait peut-être que j’explique un peu ce qu’il en était des mouvements de bébé pendant la grossesse, afin que tu puisses détecter les vraies situations d’urgence !

Mains en cœur sur le ventre

Crédits photo (creative commons) : Dave Herholz

Des mouvements qui évoluent au fil des mois

Les mouvements sont différents en intensité et en régularité pendant la grossesse. Et chaque bébé est très différent, de par son caractère. À toi de décrypter le rythme et le comportement du tien !

Le mien a toujours été relativement réactif, très affectueux, mais aussi têtu… Du moins, je le ressens ainsi. Lors des rendez-vous à l’hôpital, les médecins ont souvent voulu le faire réagir, notamment pour voir son visage à l’échographie (Monsieur se cache la plupart du temps !) ou son rythme cardiaque en mouvement lors des monitorings (Monsieur aime bien dormir, parfois…). Mais ces stimulations n’ont jamais rien donné. Il bouge lorsqu’il en a envie, ou quand c’est moi qui le stimule. Car oui, je ressens déjà un lien très fort avec mon bébé.

Tout au long de la grossesse, il a toujours beaucoup bougé, mais ne m’a jamais vraiment donné de coups douloureux (sauf en période « machine à laver » – voir ci-dessous). Ça dépend aussi beaucoup de la position de ton bébé, ceci dit.

Voici un inventaire des mouvements tels que j’ai pu les ressentir…

Troisième mois et demi

Qu’est-ce que c’est que ces gargouillements ? Sans doute mon estomac ? Mes intestins ? Erreur ! Eh oui, c’est déjà bien bébé !

Quatrième mois

Premier vrai coup de pied ! Les mouvements sont irréguliers. Tu ne les perçois pas tous ! Pour ma part, je sens mon bébé essentiellement à midi, quand je déjeune, ou le soir en me couchant.

Cinquième mois

Bébé bouge beaucoup, surtout le soir. En journée, je ressens moins ses mouvements.

C’est à cette période que je commence à faire de l’haptonomie (toute seule, avec mon mari), afin d’habituer bébé à notre présence. D’ailleurs, ça marche plutôt bien. Au bout de quelques semaines seulement, bébé suit ma main quand il est réveillé !

Premiers coups dans les reins, surtout la nuit. Lorsque je mets un coussin sous mon ventre, notre petit Monsieur adore taper dedans !

C’est aussi le mois de la « machine à laver ». Bébé est plus gros, donc ses mouvements peuvent être douloureux, surtout quand il décide de changer de position (genre ma tête est tout à droite, mais je décide de la mettre à gauche, ou en haut, ou en bas). Crois-moi, il me l’a fait très souvent, ce coup-là. Pendant trente secondes, énorme douleur… Heureusement, ça ne dure jamais très longtemps.

Sixième mois

Toujours en mode « machine à laver », mais ça se calme ! Toujours très réactif à mes mains sur le ventre. Monsieur a déjà pris sa position tête en bas lors d’une échographie de contrôle.

Début du hoquet : il lui arrive de l’avoir plusieurs fois par jour. Il me réveille parfois la nuit. Par moments, j’ai l’impression que c’est la jungle dans mon ventre, comme s’il se battait contre quelque chose d’imaginaire !

Septième mois

Les meilleurs moments ! Les mouvements sont vraiment très lourds, maintenant.

Nous continuons l’haptonomie. Le comportement de bébé a changé. Les coups sont maîtrisés, contrôlés. À présent, il réagit très bien aux sons, notamment à la voix de son père, à la musique…

Monsieur a la tête en bas, et je sens bien ses petits pieds sous mes côtes. Il bouge beaucoup, mais ne me fait pas mal du tout. Il me réveille parfois la nuit (pic d’activité en fin de nuit, généralement), mais j’ai trouvé une parade : a priori, me lever quelques minutes et boire beaucoup d’eau, ça le calme. Je mets aussi ma main sur mon ventre. Globalement, j’ai juste le ventre « très fatigué » le matin, quand je me lève.

Monsieur a toujours autant le hoquet.

Huitième mois

Youpi, je capte clairement et avec certitude son rythme éveil/sommeil. C’est très clair : lorsque Monsieur dort, j’ai presque l’impression de ne pas être enceinte !

Les mouvements sont plus doux, différents, moins vigoureux, car il commence à avoir moins de place. Par contre, lorsqu’il décide de se retourner, j’ai d’énormes vagues qui apparaissent sur le ventre. Oui, oui, il le fait encore, mais en gardant la tête en bas. Il change juste sa colonne de place : à droite, à gauche, au milieu…

Il a moins le hoquet, mais nous avons découvert, lors d’une échographie de contrôle, qu’il prenait maintenant son pouce. Je comprends mieux pourquoi je sens sa tête bouger en bas de mon ventre depuis quelques jours : il cherche sans doute son pouce lorsqu’il le perd. Il me paraît même un peu chatouilleux ! Quand je me « gratte » le ventre, il réagit tout de suite.

Neuvième mois

Je n’ai pas fini mon neuvième mois au moment où j’écris cet article, et comme tu t’en doutes, je me demande quand petit bout va arriver.

Les journées sont variables : Monsieur peut être très calme (mais je le sens toujours bouger un minimum), ou au contraire plus actif. Il me donne des coups de pied toujours au même endroit, maintenant. J’ai l’impression que c’est corrélé à mes émotions. Il y a quelques jours, son papa a eu un petit accident. Rien de très grave, mais bébé a bougé toute la nuit qui a suivi : il est en effet sensible à mon humeur et à l’adrénaline !

Il est évident qu’il manque de plus en plus de place, et je ne me rends plus compte de tous ses mouvements (en particulier des mouvements assez doux et assez lourds).

Ton bébé bouge moins. Que faire ?

Le stimuler ! Tu trouveras plein de conseils pour ce faire sur internet. Le mien bouge surtout quand :

  • je mange quelque chose de très sucré,
  • j’écoute de la musique,
  • je chatouille ses petits pieds ou une partie de son corps (ça marche très bien quand il est réveillé),
  • je me mets allongée du côté gauche et j’attends. Il suffit que je me concentre sur les mouvements.

En fait, avec mon mari, on s’est rendu compte que je ne ressentais pas du tout les mouvements très doux en fin de grossesse. Mon mari voit mon ventre bouger doucement, mais je ne ressens rien !

A priori, tu peux aussi tenter de le réveiller en claquant une porte ou en bougeant ton ventre. Autant dire que pour le nôtre, ça ne fonctionne pas du tout. Quand il dort, il dort ! Et puis sincèrement, je ne suis pas trop pour perturber son rythme.

En fait, quand nous sommes allés aux urgences, bébé dormait pendant le monitoring. Du coup, ils m’ont gardée plus d’une heure et demi et ont essayé de le stimuler pour voir son rythme cardiaque en activité. Mais Monsieur ne voulait pas se réveiller. Bref, on a attendu son réveil… J’ai un bébé imperturbable lorsqu’il dort, je crois !

Quand se rendre à l’hôpital ?

Sans hésiter : lorsque tu n’as pas senti bébé pendant une demi-journée ou lorsque son activité diminue pas mal sur plusieurs jours.

Je suis allée consulter car bébé bougeait moins depuis quelques jours, à la fin de mon huitième mois. En fait, bébé m’avait fait une feinte : il avait changé de position (il avait le dos contre mon ventre – autant dire une position où tu ne sens presque rien…). Je ne sentais plus trop ses pieds, et ses mouvements étaient devenus beaucoup plus doux. Moi qui avais toujours eu un bébé ultra réactif, avec des mouvements vigoureux, ça m’a inquiétée. Nous avons vite vu via l’échographie et avec le monitoring qu’il n’y avait pas de souffrance fœtale.

Les sages-femmes m’ont aussi expliqué que les mouvements diminuaient en fin de grossesse par manque de place. Dernière explication possible de cette baisse d’activité : Monsieur a trouvé un exutoire. Il suce son pouce maintenant, et dort pas mal, du coup.

L’équipe médicale m’a rassurée et m’a clairement dit que j’avais bien fait de venir. Sentir moins son bébé ou le sentir différemment, c’est un vrai motif de consultation ! Au moindre doute, je te conseille de filer aux urgences. Pour ma part, j’avais remarqué la baisse d’activité pendant trois jours, et je commençais à m’angoisser. Certes, finalement pour rien, mais au moins, nous avons été rassurés.

Et toi, comment as-tu appréhendé les mouvements de ton bébé ? As-tu eu des petites frayeurs, ressenti des mouvements douloureux ? Viens nous raconter !

Toi aussi, ça te plairait de nous raconter ta grossesse mois après mois ? Toutes les infos pour devenir chroniqueuse grossesse, c’est par ici !

A propos de l’auteur

Je suis la maman de Petit Prince né en 2015 et de Petit Poussin né au printemps 2019. Après deux grossesses bien surveillées, j'assume pleinement ma vie professionnelle avec le soutien sans faille de mon mari et beaucoup de flexibilité & d'organisation. Depuis un peu plus d'un an maintenant, nous avons quitté la région parisienne pour vivre dans l'Est de la France suite à une opportunité professionnelle. Bref beaucoup de changements pour notre famille en très peu de temps !