Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Les suites de ma GEU et le début d’une nouvelle grossesse


Publié le 6 août 2015 par Melimelanie

GEU, mais kesako ? Ah, internet, ses acronymes et ses termes « consacrés ». Donc suite à ma Grossesse Extra-Utérine à trois jours de mon mariage, j’ai découvert le merveilleux monde des forums, à la recherche de femmes ayant vécu la même chose que moi. C’est là-bas que j’ai appris cet acronyme de GEU, ainsi que le fait que j’étais maintenant une « trompie » (je n’ai plus qu’une seule trompe de Fallope, quoi).

L’après-GEU

La dernière fois que j’ai écrit, je venais de sortir de l’hôpital. J’étais sous le choc, mais je n’avais pas réalisé le plus important. La seule chose que j’arrivais à comprendre à ce moment-là, c’est que j’étais enceinte quelques jours avant, et qu’à ce moment-là, je ne l’étais plus.

Mais je n’avais pas vraiment compris que j’avais failli mourir. Ça, c’est mon ami internet qui me l’a appris. Bon, et un peu les médecins. Et mes proches aussi, à force de me voir minimiser la chose… mais bon, ils essayaient quand même de me « préserver ». Internet ne te préserve pas. Et quand tu es en arrêt maladie, internet est un peu ton meilleur ami. C’est là que j’ai appris que la cause de mort la plus fréquente au premier trimestre de grossesse, c’était cette fameuse GEU. Je te l’apprends aussi peut être.

En même temps, quand on essaie de faire un bébé, ou même quand on est déjà enceinte, on regarde rarement ce qui peut tuer la future maman au cours de la grossesse. On est plutôt à rêver de licornes et de paillettes (pendant qu’on vomit son petit-déjeuner dans les toilettes).

Du coup, quand deux mois après, j’ai réalisé tout ça (comment ça, je suis longue à la détente ?!), j’ai eu un micro-choc, qui m’a doucement amenée dans le cabinet d’un psychologue. Oui, parce qu’à ce moment-là, je n’avais pas encore le droit de retomber enceinte (suite à la chirurgie, les médecins demandent d’éviter de commencer une nouvelle grossesse dans les quatre à six mois), mais il paraît que si mentalement ça ne veut pas, ça ne marche pas.

Et puis du coup, j’avais un peu peur de retomber enceinte. Bah oui, et si cette fois-ci, on ne le voyait pas à temps ? Ou si je perdais ma deuxième trompe et que je ne pouvais plus jamais avoir d’enfant ? D’ailleurs, est-ce que je pourrais retomber enceinte un jour ? Peut-être que ma seule trompe valide était la droite, que je n’avais plus ? (Non, pas psycho du tout, la fille !)

Bref, quelques séances de psychothérapie ont bien aidé. Déjà, à comprendre que je ne pouvais rien contrôler. Et puis à réaliser que ce qui m’était arrivé était un coup de pas de chance, mais que je ne devais pas faire comme si ce moment n’avait pas existé. C’était une partie de ma vie à part entière, pas la meilleure, mais elle existait.

Ça m’a permis de me libérer. J’ai pu commencer à parler librement de ma GEU, sans me mettre à pleurer à chaque fois. J’ai pu « engueuler » mes collègues, qui scrutaient mon ventre en se demandant si j’étais enceinte, et leur expliquer que « non, pour le moment, je n’ai pas le droit, arrêtez de vous mêler de la vie de mon utérus ».

Puis est venue la phase des essais.

2015-07-09 13.05.48

Crédits photo : Photo personnelle

Quand les essais reprennent

Oui, parce que le but, dans tout ça, c’était quand même d’avoir un enfant avec mon mari. Tout patient (et traumatisé…) qu’il était, il était plutôt enclin à relancer la machine, lui dont le corps ne vivait pas de suites d’opération.

On parle souvent des femmes, mais on n’imagine pas à quel point un homme peut très vite se projeter « papa », et vivre la perte (plus ou moins précoce) d’un bébé durant la grossesse comme une douleur et un manque. Du coup, dans ses propres angoisses, il espérait secrètement me voir retomber enceinte tous les mois. Début 2015, nous avons donc repris les essais.

Durant quatre mois, j’ai dû contribuer à la prospérité du marché des tests de grossesse. Il fallait que je sache le plus tôt possible, donc je commençais à faire joyeusement pipi sur un bâton près d’une semaine avant d’avoir mes règles. Et toujours la même déception de voir qu’ils restaient négatifs…

Toujours cette pointe de couteau qu’on m’enfonçait dans le cœur à l’annonce d’une nouvelle grossesse, à moi qui me sentais vide. (Attention, ne te méprends pas, j’étais très heureuse pour les personnes m’annonçant leur grossesse, mais ça me renvoyait à ma douleur.)

Bien sûr, pour les médecins, aucune inquiétude à avoir. On n’était qu’au tout début des essais. Pour eux peut-être, mais pour moi, les essais avaient commencé avant ma GEU. J’avais eu la chance de tomber enceinte au deuxième mois, mais je ne considérais pas les quatre mois d’arrêt comme une envie de notre part de ne plus avoir d’enfant. En réalité, ça faisait presque un an qu’on voulait le faire, ce bébé.

Et enfin…

Puis vient avril. Je sors d’une grosse maladie hivernale qui m’a mise K.O, et j’ai arrêté d’acheter des tests de grossesse après qu’une de mes collègues a mis en cause cette attitude (d’ailleurs, je ne la remercierai jamais assez). Je n’ai pas plus envie que ça de tomber enceinte ce cycle-là (un bébé pour Noël ne me tente pas tellement). Bref, je lâche prise.

Mi-avril, j’ai des douleurs bizarres dans les hanches. Beaucoup trop tôt pour être mes règles, et je n’ai pas fait de sport particulier. Dans le doute, je me dis que j’irai acheter un test de grossesse pour le faire plus tard (oui, on ne perd pas les bonnes habitudes…). Trois ou quatre jours après, j’ai toujours ces sensations dans les hanches, et le dégoût de certaines odeurs.

Un mardi matin, après le départ de mon mari au travail, je décide de faire un test de grossesse, pour voir. Une légère barre apparaît dans la zone de test. Tellement légère que je décide de faire un deuxième test de marque différente (c’est là que la technique de faire pipi dans un verre, au lieu de directement sur le bâtonnet, prend tout son sens : tu peux faire plusieurs tests si tu as un doute !). Second test, seconde barre très légère. Il est très clair, mais c’est bien un + que je vois.

Ni une ni deux, j’appelle mon mari : « Chéri, on ne va pas pouvoir aller au mariage de ta cousine cinq jours avant Noël ! » Monsieur Génial (oui, je suis totalement impartiale sur les qualités de mon mari) bloque un peu et me demande, tout surpris : « Pourquoi tu me dis ça, qu’est-ce que tu racontes ?! » (à sa décharge, il est 7h du matin, donc il n’a pas vraiment toutes ses capacités de déduction) « On ne pourra pas aller au mariage de ta cousine parce que si tout se passe bien cette fois-ci, fin décembre, je serai en train d’accoucher ! »

Et voilà comment un 21 avril à 7h, j’ai annoncé à mon mari que si les astres, le ciel, Dieu, la chance (choisis celui qui te convient) étaient avec nous en 2016, on aurait la joie d’être parents.

Et toi ? Tu as dû aussi faire une pause dans tes essais ? Tu as rendu riches les marques de tests de grossesse ? Comment s’est passée l’annonce à ton conjoint ? Raconte !

Toi aussi, ça te plairait de nous raconter ta grossesse mois après mois ? Toutes les infos pour devenir chroniqueuse grossesse, c’est par ici !


Guide accouchement


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Commentaires

87   Commentaires Laisser un commentaire ?

Flo

Bonne chance pour la suite. Que le ciel soit avec vous !

le 06/08/2015 à 08h59 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Cela n’a pas dû être facile de se remettre ! Heureusement, ce petit bout est finalement là !!!

le 06/08/2015 à 09h43 | Répondre

Melimelanie

Je pense que dans ces cas là il ne faut pas hésiter à aller en parler. J’ai voulu gérer seule au début et ça n’a rien arrangé. Mais c’est toujours difficile de faire les démarches en fonction de notre entourage (certains peuvent avoir une vision très négative des psychanalyses).

Oui nous avons eu beaucoup de chance que je retombe enceinte assez rapidement. Maintenant nous avons hâte de pouvoir tenir notre bébé dans nos bras. Plus que 5 mois!!

le 06/08/2015 à 11h06 | Répondre

Étoile (voir son site)

Ton article m’a énormément touché ! Je trouve que tu as eu beaucoup de courage, et je suis ravie de voir que les choses ont évolué dans le bon sens rapidement 🙂 Je suis d’accord quand tu dis qu’on ne se rend pas forcément compte lorsqu’il arrive quelque chose de grave. Ce sont souvent les proches qui le réalisent avant (sans doute l’état de choc qui ne ne permet pas de réaliser tout de suite).

le 06/08/2015 à 09h47 | Répondre

Melimelanie

Merci.
Finalement on se croit un peu invincible. Ça n’arrive qu’aux autres. « Madame vous avez failli mourir » on pense juste que les médecins exagèrent. Ba oui j’ai bien réussi à me marier 3 jours après donc ce n’étais pas si grave que ça non?! …

Je pense qu’on est toujours beaucoup plus conscient du danger quand ça concerne les gens qu’on aime. On a tellement peur de les perdre. Qui n’a jamais léché un couteau et 5 minutes après engueulé quelqu’un qui faisait la même chose ;-).

le 06/08/2015 à 11h16 | Répondre

Madame Bobette (voir son site)

Tout comme Etoile, ton article m’a beaucoup touché et particulièrement le début avec la GEU et les risques que l’on encourt pendant la grossesse. Je n’ai jamais vu les licornes et les paillettes à mon début de grossesse, cela commence seulement maintenant à l’aube de l’entrée dans mon 2ème trimestre et encore, c’est difficile quand même. Mais bon tout cela est du à l’histoire de ma maman et des difficultés qu’elle a eu… J’ai mon entretien précoce du 4ème mois fin août et je vois déjà la sage femme me dire d’aller voir un psy… Je sais que j’en ai besoin et que ça me fera le plus grand bien, tout comme toi ça a pu te faire du bien avant de reprendre les essais.
Je suis ravie que tu es pu retomber enceinte aussi vite derrière et que tout se passe bien! J’ai hâte de connaitre la suite et je suis certaine que ta belle cousine ne vous en voudra pas de ne pas venir à son mariage 😉

le 06/08/2015 à 10h39 | Répondre

Melimelanie

Merci et félicitations pour ta grossesse.

Je sais que faire le premier pas pour commencer une psychanalyse c’est souvent le plus difficile. En tout cas fait le uniquement si tu le sens toi. Beaucoup de personnes voulaient que j’y aille tout de suite mais je n’en avais pas envie et du coup ça ne se serait surement pas aussi bien passé.

Et tu as raison la belle cousine ne nous en veut pas 😉

le 06/08/2015 à 11h19 | Répondre

Amelie C. (voir son site)

Coucou Madame Bobette,

Ton commentaire fait particulièrement écho en moi, car suite à l’histoire de ma maman qui a été très difficile lorsqu’elle a souhaité avoir des enfants, j’ai tout projeté sur ma propre histoire ce qui a rendu le début de ma grossesse très difficile et ce qui m’a clairement empêché de me dire enceinte=bébé dans 9 mois. Je ne voyais quasiment que les risques de GEU, et autres.
Mon gynéco, qui a aussi une formation de psychiatrie, a détecté ma souffrance sans que je lui en parle. Il m’a fait uniquement une séance axée psychologie, j’y ai beaucoup pleuré, mais sortie de là, je me suis sentie beaucoup plus légère, avec les fameux papillons dans les yeux! J’ai pu aussi répondre à ma mère de façon constructive, car inconsciemment elle projetait aussi toute son histoire sur moi et était assez négative.
Donc je ne peux que te conseiller d’aller voir un psy pour en parler, surtout quelqu’un qui soit proche du milieu de la maternité. Ca te fera beaucoup de bien je pense.

le 06/08/2015 à 11h22 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Félicitations 🙂 ! Je vous souhaite beaucoup de bonheur et j’espère que tu viendras nous raconter la suite après Noël !

le 06/08/2015 à 11h00 | Répondre

Melimelanie

Merci :-).
Oui la suite est prévue. Moins de suite de GEU et plus de paillettes (enfin de façon modérée :-p)

le 06/08/2015 à 11h20 | Répondre

Chaperon Rouge

Super article, très interessant! je ne sais pas comment j’aurai vécu cet arrêt obligatoire des essais. Nous c’était physiquement impossible que ca marche tout seul, donc quand ça a pris je n’ai jamais pensé que ca pouvait merder après: pour moi, notre dose de malheurs, on l’avait eue avant, maintenant, basta, on avance!! (et de fait, tout va bien ^^)

le 06/08/2015 à 14h53 | Répondre

Melimelanie

Et heureusement que ça n’arrive pas à tout le monde :-). Je ne le souhaiterais à personne même pas à ma pire ennemie. Et je me dis que justement dans un sens c’est plutôt « mieux » que ça soit arrivé à nous qui n’avons pas d’autres problèmes nous empêchant de démarrer une grossesse plutôt qu’à des couples qui essayent depuis des années et qui y arrivent enfin.
(Après malheureusement la nature ne résonne pas comme ça et j’ai croisé dans mes péripéties forumesque des filles qui cumulait tout les pauvres… )
L’arrêt des essais est ce qui a été le plus difficile je trouve. Parce que ça nous laisse dans un état post-opératoire, post-GEU qui nous empêche d’avancer et c’est ce qui a été le plus difficile à vivre. Mais au final l’histoire se fini bien 🙂

le 06/08/2015 à 16h45 | Répondre

pauline

Je te l’avais déjà dit mais nos histoires sont vraiment semblables. J’ai aussi eu un énorme besoin d’aller chez la psy(chiatre) après l’épisode GEU « vous avez failli mourir ». Beaucoup de culpabilité et le besoin d’entendre de l’extérieur que je n’y étais pour rien.
On a beau être des femmes éduquées, avec l’envie de faire des mômes, on pense toujours que ça n’arrive qu’aux autres!

Je suis retombée enceinte 2 mois après l’opération (pas l’envie d’attendre, hum, hum), et bim, fausse couche précoce. Encore le sentiment de stagner. Et puis encore 2 mois plus tard, nouvelle grossesse complètement surprise. Bébé est bien accroché. Comme quoi, même quand on est trompie, y’a de l’espoir !!

Bravo pour tes témoignages, et pour ta grossesse, j’aime à croire que ces bébés post-GEU sont des warriors :D.

le 06/08/2015 à 18h53 | Répondre

Melimelanie

Tu n’as pas attendu pour tes essais! Moi ils ont essayé de me faire peur à l’hôpital en disant que comme la grossesse était très près de l’utérus la cicatrice était du coup très proche de l’utérus et que si je retombais enceinte trop vite ça pouvait se déchirer. Autant te dire que j’ai pas eu envie de tester :-p

Oui c’est important ce besoin d’entendre que ce n’est pas notre faute et que c’est un coup de pas de chance. Moi j’avais fait mon EVJF enceinte sans le savoir donc alcool, accrobranche… autant dire que je me suis demandée si je n’avais pas pu provoquer la GEU!

En tout cas félicitations toi aussi!! Et pour le coup je pense que tous les bébés sont des warriors (non mais sans rire tu as vue tout ce qu’ils traversent au premier trimestre de grossesse. De simple cellule à bébé c’est fou!)

le 07/08/2015 à 10h23 | Répondre

Madame D

C’est assez étrange. Ayant eu tout presque parfait (ne me tapez pas), j’ai beaucoup de mal à imaginer comment j’aurais pu réagir dans ta situation … Je vous trouve toute très courageuse !!!

le 06/08/2015 à 22h26 | Répondre

Melimelanie

Pourquoi on voudrait te taper! Heureusement qu’il y a des grossesses comme la tienne. Sinon on arrêterai d’essayer de tomber enceinte si on n’avait pas de certitudes que la grossesse peut se passer super bien! 🙂

Et honnêtement j’espère que tu n’auras jamais a trouver comment réagir face à cette situation! Moins de monde y est confronté mieux c’est :-).
Courageuse je ne sais pas. Je ne suis pas sûre d’être plus courageuse que les femmes qui mettent des années à tomber enceinte en devant passer par des parcours médicaux. Au contraire même. J’ai eu un accident de parcours proche d’une fausse couche précoce. A part que ça choque beaucoup plus ton entourage vue que ça touche à ta vie (alors que beaucoup minimise la souffrance d’une fausse couche précoce). Mais au final même si ça me rendait folle quand les médecins me disaient ça j’ai réussi à commencer une grossesse (qui pour le moment n’a aucun problème – je touche du bois) en moins d’un an, ce qui est dans la moyenne.

le 07/08/2015 à 10h30 | Répondre

Madame Lucette

Je n’avais pas lu ton témoignage sur ta GEU… je te tire mon chapeau d’avoir pu être sur pied pour te marier trois jours après avoir été opérée et j’espère que le mariage n’en a pas été trop affecté.
Tu as bien eu raison d’aller voir un psy pour parler de tout cela, aucun traumatisme ne devrait s’encaisser sans aller déposer toutes ses émotions quelque part ailleurs que dans sa propre tête. Malheureusement, souvent, on pense qu’on va gérer, on se trouve pas si mal en point que ça, on passe à autre chose (à quoi bon ressasser ?) et on n’y va pas.
Moi il a fallu que j’attende de quasiment péter les plombs au bureau pour me décider à y aller et ça m’a fait un bien fou (et « bizarrement » le boulot n’était qu’un catalyseur, les vrais souffrances étaient ailleurs, dans la PMA, dans la fausse couche, dans les essais ratés…). Pourtant le n° de ce psy je l’avais depuis des mois ! Toi tu n’as pas tardé à y aller et tu as vraiment bien fait !

le 07/08/2015 à 08h33 | Répondre

Melimelanie

La psychanalyse c’est pour les autres c’est bien connu :-p. Le premier pas est toujours difficile. Au début en plus je n’avais « pas envie » qu’on m’aide. J’étais assez forte pour gérer ça toute seule. Après tout je m’étais mariée trois jours après. (oui ça a été très bien. J’ai tenu jusqu’à 5h du matin a danser et à part un malaise à la sortie de l’église c’était une super journée).

Mais au final c’est bien de pouvoir en parler à quelqu’un que tu ne vois pas se décomposer quand tu évoques la mort. Parce que il faut être honnête dans mon cas ce n’est pas que je n’avais personne a en parler, c’est que mes proches vivaient déjà assez mal ce traumatisme sans avoir besoin que je projette mes peurs. J’ai aussi attendu d’avoir un gros moment de pas bien au bureau pour me décider à y aller. Comme si il fallait que toutes les parties de ma vie soient un peu au fond du trou pour que je décide à aller régler le vrai problème!

le 07/08/2015 à 10h39 | Répondre

Madame Lucette

Les proches, même très présents, ne peuvent pas tout entendre, le psy, lui, on n’a pas à gérer ses émotions (ils se débrouille avec ! 🙂 )
je suis la première à dire aux autres « nan mais tu sais, c’est difficile ce que tu traverses, c’est normal d’avoir besoin d’aide « . Des amies me l’ont dit mais non, bien sûr, j’étais forte, pas besoin, « plus tard peut être mais là, ça va, je gère » 🙂

le 07/08/2015 à 11h05 | Répondre

Cha

Un petit coucou a vous toute . C est super de pouvoir parler avec vous de nos petites histoire de filles ..

Alors pour moi debut des essais bebe en juillet 2015 jusque la tout va bien , les vacances le soleil ..
Puis retour au travail aout ca défile si vite puis arriver en septembre je ne me sentais pas trop bien douleur grosse fatigue ..
En pleine journee shopping jai du la stopper pour telephonera mon medecin traitant de la oscultation et elle me dit ola je prefere vous envoyer a l hopital pour un petit controle .

La j arrive au urgence ni une ni deux ils me prennent, echo ils voient rien mais ils decident de me faire faire une prise de sang le verdict tombe GEU .
Et la dans ma tete je ne comprend pas tout je suis enceinte mais en faite ca va pas on va m enlever cette petite chose en moi .
Je pleure je pleure mon compagnon m epaule et la le chirurgien me dis qu on ira au bloc dans 20 min et que les infirmieres vont me preparer .
La tout se chamboule dans ma tete c est la panique .

L operation deroulé, le reveil un peu douloureux j attend le passage du chirurgien et la il me dit qu il a ete obliger de m enlever la trompe droite qu elle etait trop endomage .
Je me boost je pense qu a une chose sortir de cet hopital j appelle les infirmieres je veux me laver me brosser les cheveux je veux oublier au plus vite ce cauchemard de cette journee du 14 septembre .
J arrive a les decider ..
Ce soir je serais enfin chez moi.

Une fois a la maison le premier moi avec cheri on a pas trop ose faire des calins .
Mais le 15 octobre on s est dit qu apres tout il serait grand temps de reprendre les essais bebe .

Malheureusement octobre est survenu la zone rouge grrrr
Puis novembre rebelotte
Et aujourdhui le 3 decembre c est repartie pour mes regles alors ce matin grosse baisse de moral .

Je doute enormement des chances qu on a . J ai du mal a y croire …
Sachant que ces deux derniers mois j ai fait des test d ovu et des calins en pleinz pendant la periode fertile mais resultat negatif .

Alors j aimerais savoir vous combien de temps avec vous mis pour avoir a nouveau un jolie ++

Moralzment comment ca se passe poir vous ..

Mais aussi si d autre son dans le meme cas que moi apres leur geu qu on s echange nos experiences ..

Enfin voila bisous les filles

le 03/12/2015 à 17h26 | Répondre

Melimelanie

Je suis désolée que tu ai du vivre ça. Ce sentiment de tourbillon qui nous emporte je l’ai vécu aussi.
Je comprends que tu veuilles mettre tout ça derrière toi au plus vite mais je veux juste te mettre en garde.
Dans l’après on a qu’une envie c’est avancer et oublier et faire comme si ça n’avait jamais existé mais ça va ressortir très fort à ta prochaine grossesse.

Dis toi que si ça a fonctionné vite la dernière fois il n’y a pas de raison que ça ne re-fonctionne pas.
Ça fonctionnera mais il faut que ta tête accepte que ça peut se reproduire malheureusement. (Ça ou autre chose une grossesse c’est tellement imprévisible)

Je suis tombée enceinte 8 mois après au cinquième cycle d’essai après une pause de 4 cycles.

Après une thérapie. Après que ma tête ai accepté que ce tourbillon était une partie de mon histoire. Je pense qu’avant, même si j’avais très envie de retomber enceinte et qu’avec mon mari on avait très envie de se lancer dans cette aventure, je n’étais pas prête psychologiquement. Mon corps bloquait tout inconsciemment. Et pourtant comme toi j’avais la totale : test d’ovulation/ rapport réguliers/poirier après les rapports on a tenté pleins de choses.

Et au final c’est arrivé quand je n’ai plus rien fait de particulier. Comme quoi!
Garde espoir je sais que c’est difficile mais ça marchera.

le 04/12/2015 à 09h59 | Répondre

Pauline

Cha, je suis bien désolée que tu aies eu aussi à vivre ce cauchemard.
Je ne peux qu’aller dans le sens de Melimélanie, il faut laisser le temps au temps. Même si sur le moment on a vraiment envie d’avancer vite. J’ai retenté les essais très très vite après la GEU (GEU rompue avec hémorragie importante et salpingectomie), essais qui ont fini en FC précoce. Je ne peux m’empécher de penser que ni mon corps ni ma tête n’étaient prêts pour cette nouvelle grossesse.
Il faut garder espoir et se faire aider au maximum pour ne pas garder trop de séquelles.
Les séances chez le psy peuvent vraiment aider, même sur une courte période (j’en ai fait seulement 3 sur un mois). Il ne faut pas hésiter à s’en faire prescrire par le médecin traitant.

Pour te donner une note beaucoup plus positive, malgré une seule trompe comme toi, je suis encore retombée enceinte deux mois après la FC, soit 5 cycles après la GEU, et cette fois ci bébé s’est accroché. Le joli + est arrivé totalement par hasard alors que mon compagnon et moi avions décidé d’arrêter de se focaliser sur les essais et avions très peu de rapports.

Aujourd’hui, je dois accoucher en janvier, je n’ai eu aucune inquiétude pour la grossesse passé le 1er trimestre. En revanche, j’ai très peur d’un accident à l’accouchement, de type hémorragie etc. Je sais que ces peurs viennent de la GEU et je n’en ai pas encore fini :/ Peut être que j’aurai besoin de reconsulter.

Courage à toi, prends le temps d’accepter cet accident, et garde espoir surtout, la machine fonctionne, elle se remettra en marche c’est sûr.

le 04/12/2015 à 11h22 | Répondre

Cha

Merci les filles pour vos temoignages ..
J en conclu donc que les test d ovu et tout ce qui va avec sont a banir et faire libre place aux essais sans trop y penser .
Je vojs dirais si un jour jai un ++ et si d ici 6 mois jai toujours rien j jrais consulté

le 08/12/2015 à 16h43 | Répondre

Cha

Je suis trop contente pauline que tu ai eu un jolie plus .
Je suis sur Que tu seras comble de bonheur en janvier .

Pour le psy moi ca va en fait j accuse bien le coup je suis juste presser d etre enceinte car en fait jai du mal a me dire qu avec une trompe on peut y arriver .
Je sais pas je me dis que ca va prendre des annees alors pr limiter l attente je voulais avant faire des test d ovu mais si vous me dites que ca sert pas je vais mettre une pause a tout ca

Bisous les filles et encor mrci d etre la

le 08/12/2015 à 16h53 | Répondre

sybyl

Bonjour moi aussi j’ai eu un GEU j’ai du mal a m’en remettre j’été sous le choc d’avoir perdu mon bébé et les personnes au tour de moi me dis c’est pas grave sa arrive c’est de la mal chance un jour tu en aura 1 mais pour moi c’est grave car j’ai quand meme perdu 1 bébé mais bon du coup je fait semblent que sa va mieu pour pas qu’il me reméte le couteau dans la plait puis la actuellement j’ai ésséiller j’attent de voir si je vais avoir régles j’éspere pouvoir retombé enceinte mais j’ai téllement peu que sa recomment mais il faut que je reseille j’ai besoin étre soulagé (que je sache si je peu ravoir un bébé) en sachant que chaque femme et différente mais bon on verra début du mois si j’ai mais régles je croise les doigts

le 29/02/2016 à 18h50 | Répondre

Melimelanie

Bonjour sybyl. C’est une expérience difficile et effectivement on a très envie de retomber enceinte rapidement pour vérifier que c’est toujours possible.
Ce que te dis ton entourage est vrai. On me disait la même chose. Et ça me rendait folle de rage. Mais c’est une façon d’essayer de te réconforter et même si ça t’énerve ils font ça pour te montrer leur soutient.
J’espère que tu pourras très bientôt mener une grossesse à terme et avoir la joie d’être maman.
Je t’envoie plein de courage.

le 02/03/2016 à 15h52 | Répondre

sybyl

merci de ton soutien 😉 pour le moment j’ai un jour de retard j’ai fait un test mais il est négatif c’est peu être encore trop to ?

le 04/03/2016 à 14h41 | Répondre

Melimelanie

Je ne sais pas de quand date ta GEU mais tes cycles peuvent être un peu perturbés après. Donc ça peut vouloir dire grossesse comme rien du tout ce jour de retard. Je sais que ce n’est pas facile mais ça va venir fait confiance à ton corps.

le 07/03/2016 à 11h02 | Répondre

sybyl

Bien depuis du 30/12/2015 au 01/01/2016

le 08/03/2016 à 18h20 | Répondre

Leïla

Bonjour à toutes,
Vous lire me donne de l’espoir donc je voudrais également partager mon histoire avec vous. Avec mon chéri, nous avons décidé de mettre en route un bébé en février 2015, en pensant que ça mettrais certainement du temps. Moins de deux mois après, je tombais enceinte. Nous sommes partis vivre en Afrique pour le travail de mon mari et malheureusement j’ai accouché prématurément là bas (alors que j’allais rentrer en France pour finir ma grossesse et accoucher). Notre beau petit bébé est décédé 8 heures après sa naissance, en emportant avec lui tellement de choses… Apres ce malheur, nous avons attendu trois mois et repris les essais. 5 mois après, je suis retombée enceinte, je portais notre petite graine d’espoir. Mais quelque chose n’allait pas. J’ai ressenti une vive douleur qui irradiait tout le côté gauche (au niveau de la trompe et dans le bas du dos) et depuis quelques jours, j’avais des pertes rosées et marrons. J’ai pensé à une grossesse extra uterine (car je suis infirmière de métier), mais les douleurs se sont arrêtées et les pertes de sang s’estompaient. Je savais qu’il était bien trop tôt pour que l’on puisse voir quoi que ce soit à l’échographie et j’attendais notre retour en France pour en savoir plus.
Puis, nous sommes partis en voyage et j’ai cru faire une fausse couche car les saignements se sont intensifiés (avec caillots, morceaux… Bref, que du glamour !). Mais, à notre retour nous sommes vite aller consulter et là verdict à l’écho : possible GEU car masse visible au niveau de la trompe gauche… Mes craintes étaient fondées, seulement je ne me suis pas écoutée car j’ai tendance à vite m’inquiéter depuis la perte de mon bébé. Je suis opérée en urgence. Impossible de conserver la trompe car elle allait éclater, et à deux jours près c’était l’hémorragie cataclysmique… Donc, neuf mois après avoir perdu notre premier bébé, je perds ma trompe…et notre espoir.
Je ne me suis pas effondrée car je n’ai pas d’autre choix que de m’accrocher à l’espoir d’une possible future grossesse. Cela mettra plus de temps peut être mais en vous lisant, je vois que c’est possible… Donc, je continue à espérer et avec mon mari nous sommes main dans la main pour traverser toutes ces épreuves (car ce ne sont pas les seules.)
On attend qu’une chose, être enfin parents. En attendant, je vois les autres le devenir.

le 16/08/2016 à 14h55 | Répondre

Melimelanie

La vie est injuste et je comprends ton désir. Tu as l’air très forte et de tenir le coup et je t’admire.

Je suis heureuse de savoir que mon histoire permet de redonner l’espoir.

Je sais à quel point c’est dur de traverser cette période et je t’envoie pleins de courage en te souhaitant rapidement un magnifique bébé en pleine forme.

le 05/01/2017 à 10h22 | Répondre

MILOU

bonjour à toi …. je me retrouve pleinement dans ton histoire.
J’ai un garçon d’un premier mariage et une fille avec mon mari actuel.
En 2013 nous décidons de faire BB2 pour notre couple. Je tombe enceinte rapidement (3 mois seulement) … énorme joie.
Seulement un mois et demi plus tard : énormes douleurs dans le ventre et perte de sang : GEU avec ablation d’une trompe.

J’ai été très perturbée et moi aussi j’ai mis quelques mois à réaliser que j’étais en vie !!!!! Je comprends très bien ta réaction à l’annonce de grossesses autour de toi … limite je pleurais à chaque annonce ….

Nous attendons un peu comme l’avait demandé le médecin et décidons de recommencer les essais en janvier 2014.
A ce jour toujours pas de bébé …. Le gynéco commence à s’inquiéter au bout d’un an et me fait passer des examens sanguins et une Hystérosalpingographie (radio avec injection de produit de contraste pour voir si ma trompe restante n’est pas bouchée !!) résultats : tout est ok …
Il me met 6 mois sous Provames … mais rien non plus.
Puis c’est au tour de mon mari de faire un spermogramme !!! très glamour aussi …. mais tout va bien….

On ne comprend vraiment pas pourquoi ce petit bébé qu’on veut tant, ne veut pas venir à nous ….. pas un fausse couche…. rien … mes cycles sont réguliers mais courts (24 25 jours environ)

Le gynéco nous parle de FIV (nous ne voulons pas nous avons déjà 2 enfants à la maison le traitement est lourd) …. ou insémination …. mais il n’a pas l’air d’y croire beaucoup.

Je commence un peu à désespérer.

le 03/09/2016 à 15h46 | Répondre

Melimelanie

Je suis désolée de lire que malgré votre envie vous n’avez pas pu rapidement concrétiser votre rêve..

J’espère que ce n’est qu’une période et que vous pourrez rapidement revivre une jolie grossesse et accueillir un nouveau petit bébé dans votre famille.

le 05/01/2017 à 10h19 | Répondre

Aubry

Bonjour,

Voilà moi je m’appelle Tifany j’ai 24 ans j’ai découvert ma grosse le 22 juin (c’était une grossesse désirée) mais au mois de juillet vers le 20 j’ai eu une douleur horrible à tomber ,j’hurlais .. on m’a donc emmené à l’hôpital en urgence pour une suspicion de GEU . En urgence gynéco on m’a fait une échographie pelvienne en me disant que c’était une fausse couche à 9 semaine , j’ai forcément fondu en larme et la gynéco m’a fait une réflexion désagréable qui m’a refroidi en me disait  » pk tu pleures ? , C’est rien tu es jeune des enfants tu en auras d’autres!!!) Je suis sortie des urgences gynéco traumatisée avec en prime un rdv dans 48h pour controler si tout les  » debris de la grossesse étaient partis » puis ensuite j y suis allée le lendemain ou on m’a bien confirmé que c’était une fausse couche . Je suis donc rentrée chez moi avec une prise de sang à faire pour vérifier que les Beta baisse étant donné que c’était une fausse couche donc je vais a la prise de sang je vais chercher les résultats je les transmets a l’hôpital mais il n’avait pas vraiment chuter j’ai donc commencé à trouver cela bizarre on m’a dit pas de panique c’est normal ( alors que nn les bata devrait dédoublé logiquement) on m’a re prescrit une prise de sang dans 48 résultats de celle ci tjr descendu de peu … je donne doc les résultats à l’hôpital on me re prescrit une prise de sang dans 48 heures… sauf que je n’ai pu la faire parce que le lendemain vers 17 h00 je suis prise d’une douleurs à ne plus marcher les mains crispé comme paralysé … la je trouve la force de composer le 18 en expliquant qu’on m’avait diagnostiqué un Fc mais que je souffrais de douleurs .. les pompiers arrive 20 mn après , le problème c’est que ils ne m’ont pas pris au sérieux et on supposé à une crise d’angoisse . j’ai eu le droit à un  » voud êtes angoissé madame ca va aller ,on va vous conduire a l’hôpital en prenant tout leurs temps…
J’arrive donc à l’hôpital (pas le même que celui ou on m’a diagnostiqué ma FC) on me laisse galérer 20 mn plier en deux , je vois ensuite le gynéco de service qui voulait me faire une échographie pelvienne mais impossible la douleurs était forte il s’énerve un peu sur moi , il me fait donc une échographie il me dit y a rien me prend de haut la je m’énerve lui dit j’ai mal je lui montre ou , il explore donc et la devient pâle et me dit  » madame y a du sang » oui j’étais en train de faire une hémorragie interne ma tension a chuté d’un coup à 4 ensuite le trou noir , je me réveille en réanimation avec une perfusion dans la gorge ,un drain dans le ventre ,une sonde urinaire et une coelioscopie avec ma mere en larme qui m’a dit tu as perdu 3 litres de sang ton pronostics vital était engagé en me disant qu’on m’avait retiré la trompe car elle avait pété parce que j’avais jamais fait de fausse couche mais bien une GEU je suis sortie de l’hôpital une semaine apres traumatisée merci pour leurd mauvais diagnostic et de pas avoir fait l’examen directement … aujourd’hui je perds une trompe sachant que la droite à des adhérences… je perds espoir d’avoir un enfant mais j’ai surtout peur de re tomber enceinte . Ce jour la ce n’est pas une trompe qui m’ont enlevé mais belle et bien une partie de moi…

le 07/09/2016 à 16h20 | Répondre

Melimelanie

Je suis désolée de lire ton histoire. Malheureusement les mauvais diagnostics arrivent. Au début de ma GEU le premier échographe m’a dit que pour lui je n’étais pas enceinte. Et c’est ma médecin qui est allé à contre courant de son avis et qui m’a envoyé à l’hopital en affirmant que je faisais une GEU du coup la prise en charge a été plus rapide.

Je comprends ton sentiment de peur et j’espère que tu as réussi à te faire aider pour le surmonter.
Je te souhaite de pouvoir vivre rapidement une grossesse idyllique qui laissera toute cette histoire derrière toi.

le 05/01/2017 à 10h16 | Répondre

sybyl

Bonjour je revient vers vous pour vous donner des nouvelles je suis actuellement enceinte de 4 mois

le 08/09/2016 à 15h02 | Répondre

Melimelanie

Félicitations Sybyl je suis très contente pour toi!!

Désolée pour ma réponse tardive. Mais la du coup tu dois être proche du terme. Je te souhaite une belle rencontre.

le 05/01/2017 à 10h11 | Répondre

Melanie

Bonjour,moi j’ai 4 enfants (filles)et après la dernière on avait décidé de remettre sa toute suite!et oui on veut une grande famille et voilà 6 mois se passe et rien arrivé le 7 ème mois, nausées,manque d’appétit très grosses fatigues…mais des signes qui me disent que mes règles sont arrivés aussi puis perte de sang mais pas beaucoup, je sent une grosseur(enfin dans ma tete comme on m’a gentiment dis) côté droit rdv médecin et taux beta hcg la mais anormalement bas suivi pendant 15 jours quand mon mari m’emmène en urgence à l’hôpital madame c’est une geu départ au bloc avec mon mari qui tien ma fille de 7 mois dans les bras et les 3 autres à l’école et la vous faite la forte pour pas qu’il s’inquiète mais en vraie c’est et si je revenez pas c’est ma belle mère qui s’occuperait de mes filles à non!enfin trompe droite plus la et le moral dans les chaussettes on n’imagine pas quand on a d’autres enfants que sa puisses nous arriver mais si! depuis 5 mois je pleur et ne parle pas à monsieur de mon désir de ré essayer en cachette car lui en veut aussi mais il ne voit plus que de me perdre alors je calcul pour mon ovulation mais pour l’instant zéro je ne perd pas espoir j’aurais ma grande famille coûte que coûte!on réussira mais quand sa dieu seul le sait!en tout cas félicitations à toi

le 20/11/2016 à 21h42 | Répondre

Melimelanie

Je te souhaite ta grande famille.

Pour « rassurer » ton mari il faut lui dire que c’est une erreur de parcours. Ca se voit encore plus avec les 4 jolies enfants que vous avez déjà! Si vous avez réussi à en faire 4 avant pourquoi vous ne pourriez plus maintenant? Une GEU c’est un coup de pas de chance si tu veux ta grande famille ne te restreint pas a cause de cet accident de parcours. Tu seras juste beaucoup plus surveillée en début de grossesse.Bon courage.

le 05/01/2017 à 10h04 | Répondre

Famille plume (voir son site)

Merci pour cet article. Opérée il y a 3 jours pour une GEU je ne réalise pas encore, les médecins m’ont laissée dans le flou et je crois que je n’avais pas envie de les écouter de toute façon… du coup aujourd’hui je suis « au repos » et je flane à la recherche d’info.
Donc j’en reviens à mon merci : merci pour cet article, pour ta sincérité, ta transparence et la note d’optimisme qui en ressort.
Aujourd’hui tu dois avoir un merveilleux bébé souriant, bravo ?

le 05/01/2017 à 08h34 | Répondre

Melimelanie

Et merci pour ton commentaire. Je suis heureuse de savoir que cet article sert et permet de redonner l’espoir à certaines. Et oui j’ai aujourd’hui le plus beau bébé du monde qui a fêté sa première année récemment.

Je te souhaite beaucoup de courage pour les semaines à venir et un très beau bébé très bientôt.

le 05/01/2017 à 09h58 | Répondre

Leïla

Bonjour à toutes,

J’ai partagé avec vous mon histoire il y’a quelque temps.
Et si ça peut rassurer certaines d’entre vous, je suis retombée enceinte très facilement après ma GEU, après 3 cycles d’essai avec une trompe.
La grossesse est bien placée et pour l’instant tout va bien.
Donc voilà, c’est possible de retomber enceinte même après une salpingectomie. Je n’osais pas y croire mais c’est arriver très vite, alors que j’y pensais tout le temps…
Bon courage à toutes, je vous souhaite sincèrement de faire de beaux bébés, on y a le droit nous aussi.

le 05/01/2017 à 11h00 | Répondre

Melimelanie

Quelle magnifique nouvelle! !! Toutes mes félicitations!! Je te souhaite une jolie grossesse et plein de bonheur avec ton futur petit bébé! !!

le 05/01/2017 à 17h48 | Répondre

Leïla

Merci beaucoup MeliMélanie ?
Plein de bonnes choses à toi et ta petite famille pour cette nouvelle année.

le 05/01/2017 à 18h41 | Répondre

Milou

félicitations, tu as besoin de chance moi toujours rien et cela fait 3 ans 1/2 que j’attends ce bébé ….

le 27/03/2017 à 15h34 | Répondre

vaneyce

Félicitations heureuse pour toi

le 28/03/2017 à 10h55 | Répondre

Chloe

Je viens de lire ton article et il me touche particulièrement. J’ai eu une Geu le 18 novembre dernier et subi pas mal de contrariété à la suite (décès d’un membre de la famille, mon binôme pro enceinte et pas moi…) avec mon époux nous n’étions pas dans l’optique de faire une enfant tout de suite. C’était plutôt on retire le stérilet et ca arrivera quand ça arrivera.
Mais depuis novembre je le sent impatient à l’idée de devenir papa. On a donc commencé en janvier à se mettre à la tâche et malheureusement le premier cycle n’a pas été concluant. Je voyais Monsieur parcourir internet à la recherche d’une recette miracle revenir de la pharmacie presque tous les jours avec test d’ovulation, de Grossesse précoce etc… je ne sais pas combien exactement il y a eu de pipi sur bâtonnet mais beaucoup plus que ce que j’aurai pu imagine. J’essaye de le raisonner en lui disant que ca sera pour le mois prochain je sens qu’il est complètement perdu et tellement déçu. Il ne comprend pas comment en novembre nous avons pu réussir rapidement et qu’aujourd’hui ca bloque.
Merci en tout cas pour ce témoignage qui donne beaucoup d’espoir.

le 11/02/2017 à 10h57 | Répondre

Melimelanie

Je vais dire un truc qui fait hurler (surtout dans certains cas ou justement ce n’est pas psychologique donc à dire avec des pincettes) mais si ça a marché du premier coup sans vraiment essayer en novembre il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne plus, en revanche le psychologique peut bloquer énormément de choses!
Donc même si je sais a quel point ça peut être déroutant de se retrouver face a un conjoint qui désire tellement ce bébé qu’il met une pression folle il faut réussir à penser a autre chose et à ne pas vivre par rapport à ce projet.
Si tu le peux essaie un maximum d’organiser des choses et de sortir de ce cercle vicieux du sexe que « pour les essais ».

Je te souhaite rapidement un joli plus et surtout un petit vous!

le 13/02/2017 à 09h43 | Répondre

Sorina

Bonsoir à vous…
Malheureusement j’ai vécu aussi la geu fin novembre,aux urgences le soir de mon’ anniversaire.. si on peut dire heureusement ils m’ont fait le methotrexate car c’était pas besoin d’une opération .. enfin nous attendons avec hâte le mois de mars pour recommencer les essais mais aujourd’hui j’ai eu un rendez-vous pour faire une échographie et apparemment le docteur a déclaré une image tubaire au dessus de mon ovaire gauche (ou j’ai eu la grossesse) et elle m’a demandé de voir avec mon gynécologue si on peut vraiment reprendre les essais… j’ai appelé mon docteur et elle m’a donné rendez-vous que le 6 mars..
j’ai attendu avec impatience ce rendez-vous pour avoir enfin une réponse positive mais c’est fini en pleurant..
c’est même pas la peine de vous raconter la souffrance que j’ai eu durant cette période, je vois que vous êtes déjà passé même plus dure que moi.
Pouvez-vous au moins me dire si cela vous ai déjà arrivé? Vous avez fait des échographies après la procédure ? Ou vous avez tout simplement respecté les consignes et vous avez recommence les essais après le terme?
Ça vous dit quelque chose mon résultat
Échographie ?
Début mars c’est l’ovulation et je souhaite énormément avoir un bébé..
Félicitations pour l’article et mille félicitations aux toutes pour votre courage!

le 22/02/2017 à 22h17 | Répondre

vaneyce

Bonsoir à toutes et Très ravis de tomber sur ce forum félicitation à Toi qui à eu cette brillante idée de créer ce forum ,car je crois que tout comme moi vos commentaires aiderons bien-sûr bien plus d’une à surmonter le traumatisme que peut causer une GEU et par la suite la peur de retomber de nouveau enceinte .
Moi également j’ai connu une GEU en mars 2016.Après 2 essais enfin j’étais enceinte(NB: mon mari Et moi ns ne vivons ni dans la même ville encore moins dans le même pays par conséquent on se voit 2 fois l’année malheureusement😳) juste 2 semaines après la célébration de ma grossesse,sont survenus des saignements pendant un rapport sexuel.après l’incident on s’est dépêché pour l’hôpital où m’a été prescrite une écho obstétricale alors que je n’étais qu’à 4 semaines de grossesse l’échographie n’a pas détectée de grossesse et par conséquent les sages femmes ,peut être ignorantes ont dit que le bb n’a pas été vu tout simplement parce qu’il était très tôt pour le voir et que les saignements ne sont pas souvent rares en début de grossesse qu’il fallait que patiente 21 jours de plus et puis refaire une autre échographie et il m’avait été précis 1 repos absolut .par conséquent pas d’efforts et pas de marche à pied . De retour à la maison l’attente était interminable , le stress je passais mes journées à faire des recherches sur google ,car je me disais que j’avais plutôt fait une FC pourtant j’avais toujours des syntômes de grossesse ( fièvre ,seins douloureux,crampes au bas ventre ,dégoût de certaines odeurs ,vertiges etc )ces syntômes ci me donnaient plutôt un peu d’espoir mais quelque part aussi inquiète ,anxieuse.
une semaine avant le Rdv à l’hôpital juste après une sièste étant assise ,je constate encore des saignements. Alors je me dépêche encore à l’hôpital les sages femmes ne sachant quoi dire de ma situation me place sous la responsabilité de la génycologue. Cette dernière me prescrit un test de beta qui est élevé. Elle me renvoit au lendemain pour une échographie pelvienne.la nuit était une vraie descente aux enfers que de pleur j’avais pas d’appétit parce -que inquiète .mon mari malgré la distance assurait vraiment et me rassurait que tout t’irai bien et que l’échographie du lendemain nous fera certainement voir notre bb. Le lendemain matin en salle d’échographie on me déclare une GEU et qu’il faut évacuer et que cela n’était possible que par une opération .olalaaa j’étais effondrer et les commentaires des sages femmes qui me disaient non rassures toi tout se passera bien et sache que même avec une trompe tu fonderas ta famille. Et d’autres qui me posaient la question de savoir si j’ai déjà fait d’enfant à ma réponse négative ,ils répliquaient en disant faut prier Dieu pour tomber de nouveau enceinte rapidement .bref tout pour te détruire le moral quoi ceci après avoir appris que ce qui me faisait me lever le matin avec le sourire me sera enlever et que je me ferai operer . Bref après 5jours d’hospitalisation la vie reprend son cour mais pour moi rien ne sera plus pareil car une partie de moi m’était enlevé.un mois après ma visite chez la gényco elle m’a dit que je pouvais de nouveau déjà retenter de tomber enceinte .mais à cause de la distance avec mon mari ca ne pouvait pas se faire aussitôt. En Novembre mon mari et moi étions ensemble pour 1 mois malheureusement y’a pas eu de bb. Faut noter que mon cycle menstruel n’était toujours pas redevenu normal ayant un cycle de 28jours donc à la base déterminer mon ovulation était difficile même .

Bref désolé pour la longueur . je chéris toujours l’idée d’avoir des enfants un jour et après avoir lu vos témoignages je reste confiante .
Merci mes dames pour votre attention et vos messages de réconfort.

le 05/03/2017 à 22h44 | Répondre

Angélique

Bonjour les filles, et merci Melimelanie. Comme vous, j’ai fait une GEU le 12 janvier 2017 à 7 semaines de grossesse. Petite perte de sang et douleur à gauche m’ont amené à la mat. Opération en urgence la trompe gauche était en train de rompre. On me l’a enlevé car trop endommagé. Retour des règles le 12 février. Ovulation le 24, alors j’attends de savoir si ça a remarché mais je sens que mes reds arrivent, douleur dans le bas du ventre depuis quelques jours. C’est dur 🙁

le 09/03/2017 à 12h01 | Répondre

Emma

Bonjour à toutes et merci pour vos témoignages poignants et émouvants.

De mon côté, j’ai vécu un vrai calvaire en ce début d’année 2017. Je vais essayer de résumer au maximum en passant rapidement sur les nombreuses négligences et certitudes des médecins que j’ai croisé.

Je suis tombée enceinte fin novembre 2016 et depuis le début, je sentais qu’un truc clochait…

Malgré plusieurs échos : datation et nombreux passages aux urgences pour des saignements et des crises de douleurs abdominales atroces, ce n’est qu’à 14SA, au bord de hémorragie interne qu’on m’a ENFIN diagnostiqué une grossesse hétérotopique.

La grossesse hétérotopique, c’est la combinaison d’une GIU et d’une GEU.

Les nombreux médecins et échographes que j’ai vu ne m’ont jamais vraiment écoutée ou donné du crédit à ma douleur. J’en était rendue à culpabiliser d’avoir si mal alors qu’il n’y a rien de sérieux. Pour eux, bébé allait bien, il bougeait, avait une croissance normale. POINT.

A tour de rôle, les médecins m’ont diagnostiqué une constipation, une sciatique une appendicite, une fragilité du col…

Après une 7ème échographie en moins de 2 mois, un médecin a quand même fini par voir une masse en bas du ventre à droite (11 cm par 5 cm quand même !!!). Pour eux, j’avais un fibrome mais ce ne semblait pas être vraiment inquiétant. A priori, c’est censé rester asymptomatique, à moins qu’il nécrose.

Ils ont tout de même décidé de me faire passer un IRM pour mieux voir ce qu’il en était. Au moment de l’interprétation, on m’a juste dit que ça ressemblait vraiment à un fibrome qui nécrosait (ce qui peut arriver sous l’influence des hormones de grossesse) ou que c’était … ma trompe. Du coup, j’ai questionné un peu le médecin : comment ça pouvait être ma trompe alors que 2 mois avant, elle était normale ? La réponse : « Je ne sais pas »… Hum…ok.

Je suis donc sortie avec un RDV chez le chirurgien 2 jours après pour évaluer si une chirurgie exploratoire était nécessaire pour quand même vérifier ce qu’il en était.

Entre temps, je me suis posé pas mal de questions sur cette trompe dissidente qui avait potentiellement décidé de vivre sa vie. Mes douleurs dans le ventre et dans la jambe me faisaient beaucoup penser à une GEU mais je ne savais pas que ça pouvait cohabiter avec une GIU. Et j’essayais de me convaincre qu’à 14SA, j’étais un peu con de penser à ça. Cela dit, pendant 2 jours, ça m’a trotté dans la tête d’autant plus qu’une amie infirmière y a aussi pensé spontanément.

Le jour du RDV, j’ai donc posé la question de la GEU au chirurgien. Il m’a rit au nez car à 14SA, ce n’est pas possible : ils l’auraient vu ou je serais déjà morte d’une hémorragie interne. Le chirurgien a tout de même voulu se faire sa propre idée avec une nouvelle écho et … je vous le donne en mille : suspicion de GEU évolutive mais malformée en plus de la GIU.

Hospitalisation d’urgence et opération dans la foulée. J’ai subi une cœlioscopie et ma trompe a été retirée. Le chirurgien m’a confié qu’il n’avait jamais vu une trompe aussi dilatée et que heureusement qu’on était intervenu à ce moment là car la trompe était en train de rompre d’où mes hémorragies de plus en plus abondantes et rapprochées.

Au final, je suis sortie totalement éprouvée physiquement et mentalement. J’ai appris le jour de l’opération qu’il s’agissait d’une grossesse gémellaire, aujourd’hui devenue unique.

Même si les grossesses hétérotopiques sont très rares, j’en veux aux médecins de n’avoir pas su sortir un peu de leurs cadres de référence habituels. Mon corps a été mis a rude épreuve mais aussi celui de mon bébé qui a subi IRM, anesthésie, opération, antibio et médicaments en tout genre ainsi que la convalescence. Je leur en veux de ne pas m’avoir écouté, d’avoir agit mécaniquement à l’exception de mon généraliste et du chirurgien qui m’a opéré.

le 15/03/2017 à 16h54 | Répondre

miretille

Bonjour,

je viens de lire votre histoire. Je vous conseille vivement de déposer plainte pour « perte de chance ». Vous auriez peut être pu sauver votre trompe si les médecins vous avaient écoutée.

Bon courage
Bien cordialement

le 08/04/2018 à 11h34 | Répondre

Momo

Bonjour !

Merci pour tous ces témoignages, j’ai fais une GEU jeudi, opération en urgence.
Par chance j’ai gardé mes trompes, je devrais donc attendre 3 à 6 mois pour les prochains essais.
J’appréhende mais a priori avec le suivi dès le départ ça devrait éviter de repasser par la case traumatisante de l’opération en cas de récidive …
On avait mis 10 mois à obtenir la bonne nouvelle, j’espère que ça tardera moins cette fois.
Merci pour vos messages d’espoir !
Bon courage à toutes !

le 20/03/2017 à 18h48 | Répondre

NL

Et moi juste après toi Dimanche aux urgences pour consultation sachant qu’on m’avait déjà parlé de suspicion de GEU, et là dès que le 1er regarde sur l’écho, la gynéco confirme une GEU et du sang dans le ventre et appelle pour qu’on me prépare pour une opération sous anesthésie générale dans quelques heures. Je n’arrive pas encore à croire tout ce que j’ai vécu et cette malchance quand j’ai vu que ça touche 1% à 2% des grossesses !!! on ne peut pas s’empêcher de dire « pourquoi moi ?? ».
L’infirmière m’a dit qu’il faut profiter et recommencer dans les 2 mois comme les hormones sont bien présents mais à la sortie de la clinique, la gynéco de garde que nous avons vu m’a parlé de risque d’en faire une deuxième si je recommence rapidement comme la trompe cicatrise encore (Ma trompe n’a pas été touchée fort heureusement)
J’étais contente de l’apprendre après 7 mois d’essai et sachant que j’ai 38 ans dans mois, l’âge n’arrangera pas les choses avec le retard mais là pas de chance

Je dois encore attendre des mois avant de reprendre les essais et le temps que ça marche, je vais sûrement perdre une année au moins et en ce moment je n’ose pas même pas penser recommencer, tellement traumatisée par ce que j’ai vécu et n’arrêtant pas de penser à la probabilité plus forte de récidive chez les femmes qui ont déjà fait une GEU, confirmée également par ma gynéco !! ce qui ne rassure pas du tout !

le 24/03/2017 à 18h47 | Répondre

sybyl

je pour vous rassuré j’ai accouchée le 27/02/2017 ma fille va faire bientôt 1 mois elle est en bonne santé donc ne vous inquiété pas on peu retombé enceinte et faire un beau bébé en bonne santé c’est juste un coup de mal chance comme a dit mon médecin a mon cop pour rigolé et surtout pour nous rassuré que mon cop avez l’aché des spermatozoïde fainéantent qu’il c’est arrété en cour de route est que sa arrive mais sourtout ne vous mété pas la précision je dis bonne chance a toute et courage je souhaite un jolie bébé a vous toute 😉 😉 😉

le 25/03/2017 à 06h23 | Répondre

NL

Merci de donner des nouvelles qui donnent vraiment de l’espoir.

Félicitations et j’espère qu’e toutes les femmes qui ont vécu cette mauvaise expérience et qui espèrent recommencer et prendre leur bébé un jour dans leurs bras comme moi, puissent un jour écrire le même commentaire pour nous dire que c’est effectivement un coup de malchance et qu’il faut toujours y croire.

le 27/03/2017 à 17h49 | Répondre

NL

j’ai cherché dans l’historique mais je n’ai pas vu de réponse. T’as repris les essais après combien de temps ? moi j’ai peur de récidiver comme l’opération est toute récente et qu’il faut attendre que ça cicatrise. Ma trompe n’a pas été touchée mais Cœlioscopie pour tout aspirer; Pour l’instant j’attends que le taux HCG baisse et que le test soit négatif avant de penser à recommencer peut être dans quelques mois

le 27/03/2017 à 17h54 | Répondre

Momo

Coucou !

Effectivement tu m’as suivi de près !
J’ai fais une prise de sang ce matin, je suis en anémie, probablement les suites de la ceolio. Pas facile de s’en remettre !

Il vaut mieux être prudentes et attendre plutôt que de risquer une récidive en effet vu l’horreur que c’est de subir ça !

Pleins de bisous et de courage !

le 27/03/2017 à 21h09 | Répondre

NL

Moi je me suis posée la question si ce n’était pas une des causes de la GEU, mon anémie comme je me suis posée la question aussi pour l’âge, pour le stress… je veux absolument trouver une explication car j’ai du mal à accepter qu’il n’y a aucune explication médicale !
La gynéco t’a dit d’attendre combien de temps ?

Bon courage

le 29/03/2017 à 13h39 | Répondre

Momo

Elle m’a dit 3 à 6 mois minimum… Ça va être dur d’attendre !

le 29/03/2017 à 23h22 |

sybyl

moi j’ai repris les essé 6 mois après

le 30/03/2017 à 20h49 | Répondre

vaneyce

Merci c’est vraiment réconfortant de savoir qu’il a des femmes qui sont aussi passées par là et qui ont eu des grossesses à terme par la suite .courage à toute

le 28/03/2017 à 10h49 | Répondre

sybyl

Bonjour je revien vers vous pour vous dire que ma grossesse c’est bien passé ma fille méyna va bien elle est née le 27/02/2017 et a 1mois et 3jours aujourd’hui je vous dit courrage a toute et je vous souhaite a toute un jolie bébé 😉

le 30/03/2017 à 20h46 | Répondre

BOS

même histoire

le 12/04/2017 à 16h34 | Répondre

Marine

Bonjour je viens de lire ton article j’avoue que je suis un peu rassurée je viens de faire une GEU qui par chance a été détectée tôt ( pds j’étais à 10 jours de grossesse ) de légères douleurs dans le ventre pas spécialement un côté mais je ne m’inquiétais pas plus que ca.
J’ai 26 ans et 3 fausses couches derrière moi pas une seule grossesse mené à terme et maintenant ca !! C’est une blague j’avais fais une hysterographie il y a un an et tout allait bien au niveau de mes trompes ( sûrement le tabac m’a t’on dit ).
Bref une semaine après avoir su que j’étais enceinte de légères pertes marrons je vais refaire une prise de sang mon taux augmentait correctement puis 2 jours apres ce n’étais plus marrons mais rouges/noir/marrons ( dsl des détails )
Direction les urgences gyneco prise de sang et resultats 342 ( 2 jours avant à 275,2) puis 48h apres 201 puis 210 puis 418 puis encore 250 Heu la c’était pas normal bien que certaines infirmières me disaient qu’on était pas à l’abri d’une bonne surprise! Non Non ayant fait 3 fausses couches j’étais habituée on va dire et les saignements ne présageaient pas une fausse couche ni les douleurs ( quasiment aucune mise à part un gros pic de douleur dans tout les ventre pendant près de 2h à en pleurer ) et je ne voulais pas croire à une grossesse qui évoluerait normalement !
Au bout d’une semaine mon taux étant trop bas pour voir quoi que ce soit et ce jour là ma pds était à 261 on distingua à l’écho un genre de caillot dans ma trompé droite j’étais soulagée ( qu’on le voit enfin !!) mais en même temps dégoûtée je m’y étais préparée à cette GEU bien que tout le monde me disait mais Non t’inquiète pas tu as des grosses douleurs quand c’est ca ( mon œil j étais asymptomatique quasiment ) Ben la preuve !!
Bref la gynecologue qui m’avait reconvoque pour faire elle l’écho ( car à l’hôpital où je vais ce sont des sages femmes ou des internes je crois qui nous prennent en charge ) me dit  » bon on va vous faire l’injection de methotrexate ! Bien évidemment comme toi grande fan d’Internet j’avais lu que c’etait une mini chimio 😱 Et les filles qui avaient subi ca ( pas toute hein ) avaient eu des vomissements des nausées une fatigue extrême bref la totale quoi alors comment dire que j’étais au bout de ma vie surtout que je ne pensais pas y avoir droit le jour meme !
Ils ont pris mon poids m’ont fais patienter à peu près 2h et la c’est l’heure de la piqure au dessus des fesses la sage femme me dit  » bon ca va faire mal mais c’est le produit qui fait mal pas la piqure  » Ben Non c’est la piqure qui m’a fait mal pas le produit lol
Je suis rentrée chez moi alors oui pendant 1 jour où 2 j’ai été fatiguée et j’ai eu des nausées mais heureusement rien de tout ce que j’avai lu
4 jours apres (donc hier ) je retourne faire ma prise de sang ( quelques douleurs à gauche a droite mais rien de tres tres douloureux) rien a l’écho juste un leger épanchement ( toujours pas compris ce que c’était juste que c’etait pas grave lol ) et là miracle mon taux est à 63 !! Ouuff donc rdv dans 3 jours pour refaire jusqu’à negativation j’avoue que j’ai peur que ca augmente encore si ca ne marche pas ils font une 2e injection sinon opération !
Bref ce long roman pour dire que l’article m’a un peu redonner le moral Sachant que tu as réussi à avoir un enfant apres ca sans refaire de GEU
Bon courage à toute 💪🏻🤞🏻

le 14/05/2017 à 17h54 | Répondre

Melimelanie

Même deux bébés sans problème!! C’est possible! Je te souhaite un beau bébé en pleine santé rapidement!!

le 08/06/2017 à 14h26 | Répondre

Albii

Melimelanie,

Je sais que ton billet date maintenant, mais je voudrais te dire que ton article, m’a libéré.

Voilà une semaine qu’on m’a opéré d’urgence d’une GEU avec ablation de la trompe droite. Je suis complètement perdue, je ne sais quoi ressentir. Je sais que j’étais enceinte et que je ne le suis plus, mais je n’avais pas de sentiments. L’image de la coquille vide est bonne. Mon chéri bien que présent a du mal à comprendre mon état, lui qui est passé à autre chose, et n’a qu’une envie c’est de reprendre les essais sans se presser non plus. Mais quand je te lis, je ne sais pas pourquoi mais ce soir, je me sens légère, avec de l’espoir, ca fait partie de notre histoire oui tu as raison. Je pense que la brutalité de la nouvelle et se réveiller sans bébé ne m’a pas aidé à « réaliser » ou à comprendre ce qui m’arrivait. Je n’arrive pas à expliquer pourquoi ce soir tu me sauves d’une semaine encore de dépression. Mais merci, tu as trouvé les mots que personne n’a su me dire, et je te connais pas. Un grand merci, je vais me souvenir de cet article bien longtemps.

le 05/06/2017 à 23h33 | Répondre

Melimelanie

Merci pour ton commentaire.
Mon mari me demande régulièrement pourquoi j’écris et je m’expose comme ça et j’ai pu lui montrer ton commentaire et lui dire « J’écris pour ça ».
Je te souhaite beaucoup de bonheur et rapidement une grossesse qui te donnera un magnifique bébé en pleine santé.

le 08/06/2017 à 14h22 | Répondre

Meloch

Albii,

J’ai subit une ablation à droite aussi le 18/05. On peut se suivre si tu veux en cas de coup de mou….
la mienne etait une surprise total mais on s’en remet difficilement tout doucement.
Le 28/06 rdv post op pour voir comment ça va là dedans. J’appréhende de ce qu’elle va me dire en sachant que je suis sortit de l’hôpital sans aucune visite pour m’expliquer ce qui avait été fait la veille…
bon courage à toi aussi!!

le 18/06/2017 à 23h26 | Répondre

Emma

Bonjour
Après un peu moins de deux semaines où mon taux hcg est passé de 98 à 2200. L’échographie de vendredi dernier ne nous montre toujours pas bb. Dès lors, j’ai été prise en charge pour une GEU et fait dans la journée l’injection de methotrexate. Je réalise seulement qu’il n’y aura pas de bébé après 5 jours même si je ressens encore tous les symptômes tels que les bouffées de chaleur nausées et seins qui me font extrêmement mal. Lundi mon taux chg était à +ou- 7000…! Il a plus que doublé hors qu’il était censé diminuer. J’ai eu ma gynécologue en ligne qui fait de tout pour me rassurer et je ne doute absolument pas de ses compétences. Mais j’ai très peur, car même si j’ai réalisé que bb ne viendra pas il est toujours en mois et je me demande si je vais devoir faire une 2eme injection de methotrexate. Je me demande finalement si une opération n’aurait pas mieux valu. Car je ne sais pas concernant l’aspect médical quel aurait été la différence mais au niveau psychologique c’est assez difficile pour moi de me dire qu’il continue peut être a vivre en moi alors qu’il est programmé à disparaître. De plus j’ai peur qu’il me déchire de l’intérieur. Et quand est ce que la fausse couche aura lieu en sachant que pour passer de 4000 à 0 il faut a peu pres 1 mois. Mais mes angoisses les plus fortes sont de ne plus pouvoir avoir d’enfants car je ne sais toujours pas ce qui a provoqué cette GEU. J’ai un enfant de 15 ans mais je rêve de pouvoir encore être maman. La gynécologue ma parlé d’un délais minimum de 3 mois à partir de quand je serai « guérie ».. en sachant que j’ai 39 ans j’ai tellement peur de ne plus pouvoir passer une grossesse normale et à terme. Tant de tristesse, déception, peurs, angoisses et d’incompréhension face à une GEU. Qu’il fallait que je la partage avec des personnes qui ont vécu la même chose que moi et qui peut être pourrait répondre à mon trop de questions. Merci à toutes pour vos témoignages qui pour certains me redonne espoir.

le 01/11/2017 à 18h57 | Répondre

Melimelanie

Bonjour,
Je suis désolée que tu vives ça. C’est quelques chose dont on nous parle si peu que ça nous tombe dessus souvent trsè viollement.
Tu as effectivement pas mal de questions malheureusement beaucoup risque de rester sans réponse…
Moi même je n’ai pas encore trouvé la moitié des réponses que je cherchais et j’ai décidé d’arrêter de me tourmenter avec ça.
Après je ne peux rien te promettre sur la suite. Ce que je peux te dire c’est que moi avec un trompe en moins j’ai réussi deux fois de suite à tomber enceinte au bout de cinq mois.
Que j’ai été sage et j’ai attendu les 3/4 mois recommandé mais que certaines n’attendent pas et n’ont pourtant pas de problème.
J’espère que tu pourras vite mettre cette épreuve derrière toi pour te concentrer sur l’avenir!

le 02/11/2017 à 14h31 | Répondre

Ina

Bonjour à toute,
Je ne sais pas par ou commencer ni ce que je fais réellement la mais je crois que j’ai besoin de parler à des personnes qui ont vécu la même chose que moi.
Le mois dernier le 22 novembre j’ai appelé ma gynéco car je saignais depuis depuis deux jours j’étais inquiète car réglé comme une horloge je savais que ce n’était pas mes règles. Elle m’a conseillé de venir chercher l’ordonnance pour être sûr que je ne sois pas enceinte. Étant au travail je n’avais pas le temps donc j’ai fait un test urinaire (++). Moi qui voulais tant un bébé j’étais effondré de peur à la vue de tout ce sang. Des la fin de ma journée de travail je suis allé à la clinique où ils m’ont fait une prise de sang et « félicitations madame vous êtes enceinte mais c’est peut être une fausse couche va falloir surveiller.. » ça m’a anéanti partagé entre la peur et l’incompréhension. Dans les minutes qui ont suivi mon mari m’a emmené à l’hôpital où j’ai été prise en charge direct. Écho qui révèle que je fais une GEU, prise de sang : 5 semaines de grossesse. Tout cela suivi d’une injection de methotrexate.. je vous avoue que tout cela etait beaucoup trop à encaisser en même pas 24h un grand ascenseur émotionnel.
Depuis mon taux est descendu à zéro j’ai même une mes règles cette semaine.
Hier soir ma meilleure amie m’a annoncé qu’elle était enceinte et toute les peurs que j’ai au fond de moi depuis ce 22 novembre m’ont envahi. Vais je avoir un bébé moi aussi un jour?
En écrivant ces quelques mots je craque mais ça me fait en même temps un bien fou..

le 31/12/2017 à 14h07 | Répondre

Cynn

Bonjour jaii lu tout vous messagee je sais que sa fais un bout tout vos commentairee mais jen es vrm besoin de vous liree et de me rassurer voici mon histoiree que je viee vrm dur en ce moment! Jsuiis avec mon mari depuis 9ans! Dison quon essayee davoir un bebee depuis 7ans mais tjr rien je decide daller consulter a lhopital st justine a montreal car il on une clinique de fertilliter! Je croyais que cetais un de ns deuxx quon puissais pas avoir denfants! En 2017 ilmon suivie il on vue que ma trompe droite es maladee! Il mopere pour lenlever jsuiis fortement decu mais en meme temps mon medecin ma dit que javais tjr la trompe gauchee etais normal! 8mois plus tard on es rendu le 31 mai 2018 jai su que jetais enceintee!! Heureusee et mon hommee aussii on capotais!! 2 semaine plus tard pu capable de deplier mes jambe des saignement rose marron!! Base de pression et jetais en larmee mon hommee mamene a lhopital durgencee! Les douleur quand jsuiis arriver on saiser! Bizarre mais les saignement etais tjr la! Jaii attenduu plus les douleur partais revenais je restais plier personnee ne venais me voir je capotais je pleurais en me disant que mon bebee avais rien!! Il me prenne en charge des heur plus tard paff une claque dans facon je fais un geu je capotais je voulais menfuir avec le bebee! Car le medecin ma dit faut lenlever le bebee!! Omgg non c pas vraii je pleure je capotee meme pas le temps de respirer! Il me dise entre temps que le bebee mesure 2.7 cm et que le coeur du bebee bat!! Jen revais pas quil me le dise en plus quii es en vie ouii c pt un oeuf mais cetais le mien! Tu sais quand tu y croyais pis il se detruit en temps de diree je px paa croiree mon operation c mien passer il on reussii a garder ma trompe gauchee !! Mais je sais pas si je vais etree capablee davoir une grossese a termee je me demandee si on px apres une geu surtout avec la meme trompe!! Un peuu decourager!! Mais je suiis heureusee piur vous les fillee car je vois que lespoir es tjr malgrer le chagrin!! Jaii toujour la boule a gorgee mais je sais tranquillement pas vitee je vais fairee mon deuil! Aplus et bon couragee a vous aussii je gardee espoir xx

le 11/07/2018 à 21h06 | Répondre

Meloch

Coucou!!

Ne perds surtout pas espoir!!!
Si ils ont choisi de préserver ta trompe c’est qu’elle n’etait pas endommagé et qu’elle peut donc encore servir !!!

Tiens le cours et ne relâcher pas vos efforts surtout serrez vous les coudes tous les deux, n’arretez jamais d’y croire et la nature fera son travail!!

Vous y êtes « parvenus » cette fois ci, c’est que ça peut marcher mais malheureusement peut être pas le moment.

La prochaine sera la bonne, j’en suis persuadé !!!

Tiens nous au courant de l’évolution des choses.

😉

le 12/07/2018 à 18h18 | Répondre

Cynn

Ahh bin mercii melochh tu mencouragee et sa mefais un bien fouu!! Ouii jessayee de garder espoir! Mais c quand meme dur car fesais 7ans quon essayee tres fort! C sur que je vais continuer a fairee tout les effort pour devenir maman! Jesperee le devenir un jour! Ouii jsuiis encore jeune 27 ans mais sa passee tres vitee le temps!! Jesperee que la naturee va soccuper de nous et ns laisser avoir se ptit bonheur entree les mains!! Je te remerciie de mavoir lu je croyais pas que quelquun viendrai me repondree! Non je vais pas baisser les bras et mon hommee non plus!! Mercii encoree xx

le 12/07/2018 à 23h08 | Répondre

Meloch

Alors je m’en félicite si mon message t’as redonner du baume au cœur!!!
Tiens le coup, le jeu en vaut la chandelle. 😉

le 15/07/2018 à 11h22 | Répondre

Neviavi

Bonjour les filles. Expérience traumatisante : Opérée d’une geu le 02 janvier 2018 à 5000 iu (pour la première fois enceinte), par coeloscopie et conservation de la trompe droite, je suis de nouveau enceinte et malheureusement, je n’arrive pas à me réjouir car peur de récidiver. J’ai quelques crampes du côté où j’avais fait la geu (côté droit), parfois du côté gauche et de temps en temps dans l’utérus. Je suis une personne très positive mais sur le coup, je n’arrive pas à positiver. Rdv le lundi prochain avec mon gynécologue qui m’avait opéré pour vérifier que tout est ok (un peu tôt a t-il dit mais bon..) On verra bien ! Petites questions pour celles qui sont retombées enceinte après leur geu, avez-vous eu des crampes en particulier ? A quel niveau précisément svp ? A vous lire, merci.

le 25/07/2018 à 01h08 | Répondre

Marine

Oui comme toi j’ai eu peur de récidiver
Mais pour celle d’après oui j’ai eu des douleurs du côté droit ( côte de ma geu ) et du côté gauche et c’etait normal on m’a Dit que c’était l’utérus qui s’agrandit. Tu as une prise de sang à faire toute les 48h?

le 25/07/2018 à 10h06 | Répondre

Neviavi

Coucou Marine. Merci pour ton retour. Je n’arrête pas de stresser à la moindre douleur du côté droit. J’ai rdv lundi le 30, c’est le plus tôt que je puisse obtenir pour une echo et je passerai faire une prise de sang dans un labo demain puis samedi pour vérifier que le taux double bien. Une petite question : As-tu toujours des douleurs ? Ta trompe avait-elle été conservée (Si ce n’est pas indiscret) ? A combien de semaines as-tu eu ta première echo ? Je reste ouverte aux témoignages de toute. Merci 😊

le 25/07/2018 à 20h29 | Répondre

Marine

Derien c’est normal.
J’ai eu les douleurs côté droit quelque temps et fortes par moment mais j’ai essayé de me rassurer en me disant que je n’avais aucun saignement.
Oui m’a trompé a été conserver, par « chance » ma grossesse extra utérine n’évoluait pas le taux stagnait entre 200 et 400 il a fallut attendre un moment avant de voir que ma trompe saignait on m’a fait une injection de methotrexate et tout est parti. En fait ils peuvent quelque chose aux échos si ton taux est à 1000-1500 avant ils ne voient rien.

Et j’ai des douleurs au ventre également comme des douleurs et ça aussi c’est normal.

J’ai envie de te dire que du moment où tu ne saignes pas ne t’inquiete Pas ( très facile à dire je sais ). Au moindre saignement urgence direct ça peut être rien mais on sait jamais.

J’ai eu la 1ère écho a 5 SA

le 25/07/2018 à 20h55 | Répondre

Neviavi

Wow. Ces détails me font plaisir, merci beaucoup. 5 semaines dpo ou 5 semaines de retard ? En janvier dernier lorsque j’ai fait la Geu, mon taux était 5200 iu à
26 jours dpo (date past ovulation – à compter de la date d’ovulation) et j’avais commencé à saigner 2 jours avant. Cependant à 1400 iu, genre 21 jours dpo, on ne voyait pas toujours le sac et m’ont dit de patienter encore 4 jours avec des prises de sang tous les 48 heures, et verdict : geu. La différence avec toi est que j’ai été opérée et mon gygy-chirurgien m’a fait savoir qu’il a conservé la trompe droite parce qu’elle était encore fonctionnelle et que la gauche était en parfait état. Cependant, une récidive n’est pas exclue surtout à cause des adhérences etc. J’ai parfois l’impression que cette douleur descend dans mes jambes cuisses etc depuis 3 jours mais de façon supportable. Mon gygy m’a fait effectivement savoir au téléphone aujourd’hui que je devrais être uniquement en cas de forte douleurs comme la dernière fois où je me suis carrément évanouie de douleur au bureau 😢. Je ne veux plus revivre cette horreur et je croise mes doigts pour une intra utérine. Ton expérience m’apaise et comme je n’ai aucun saignement, je reste zen ! Merci encore ☺. Lundi me paraît si mong et si pas possible, j’irai aux urgences ce weekend même si je crois qu’on n’y verra pas grand chose. Un grand merci Marine.

le 25/07/2018 à 21h45 | Répondre

Marine

5 semaines d’amenhôree soit 3 semaine de grossesse. Si tu veux elle a été conçut le 16 et j’ai eu l’echo Le 9 du mois d’apres. Oui dans beaucoup de cas on te dit que du moment que t’as Fais une GEU tu peux en refaire une 🙁
Je suis contente de t’avoir rassurée je sais ce que c’est J’etais Hyper stressé au début et j’avais dis à mon gynécologue que j’avais mal du côté droit et il m’a dit « c’est l’uterus Qui s’agrandit» mais j’ai quand même stresser tout ce que je pouvais lol
Oui au pire si ça peut te rassurer va aux urgences si tu es vraiment trop angoissée.
J’espere Que tout vas bien se passer pour toi tiens moi au courant 🤞🏻☺️

le 26/07/2018 à 08h18 | Répondre

Marine

Coucou Neviavi j’espere Que tu vas bien et que ton écho s’est bien passée ?

le 31/07/2018 à 07h50 | Répondre

Neviavi

Coucou Marine 😊. Désolée pour mon silence, je n’étais pas bien du tout. J’ai eu quelques saignements samedi à la mer et je me suis dépêchée d’aller aux urgences. C’était du genre brûnatre. Ma dernière date de règles : 22 juin. Ils disaient voir un pseudo sac ou sac gestationnel avec un taux de 927 donc pas assez pour voir quelque chose et une progestérone faible donc à 4. Je suis allée aux urgences dans un autre hôpital hier soir pour avoir un élément de comparaison et là, la gynéco disait voir un petit truc de 2 mm etc car elle m’a clairement fait savoir que c’est tôt et que par contre je devrais en refaire une vendredi avec une prise de sang et attendre que mon taux monte au moins à 2000 ui. Pas de liquide dans les ovaires ni dans l’abdomen, rien dans les trompes etc qui pour elle, est un bon signe mais ça reste à suivre de près. Je croise les doigts. Marine et toi ? Comment evolue ta grossesse ? Je t’envoies toutes mes ondes positives. Je te tiendrai au courant de la suite. Un grand merci encore pour ton attention et bisous 😘

le 31/07/2018 à 09h30 | Répondre

Marine

Je te comprends tout à fait c’est normal. Mais c’est une super nouvelle si y’a rien dans les trompes pour l’instant et si elle a été plutôt positive c’est bon signe aussi ! Je croise les doigts 🤞🏻
Pour l’instant ça va je suis toujours autant stressé que le cœur s’arrête ou quoi mais bon j’essaie de me dire que si j’avais mal au ventre c’est que ça travaille et que ça va.
Merci bcp et moi aussi !! J’espère que tout va bien se passer 🙏🏻
Oui tiens moi au courant. Bon courage et repose toi bien 😘

le 31/07/2018 à 10h31 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?