Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Nos achats « zéro déchet » avant l’arrivée de bébé


Publié le 27 avril 2020 par Madame Ecologeek

Avant même d’avoir un projet bébé, je savais que la santé fragile de mon dos ne me permettrait pas de tenir bon pour les 9 mois d’une grossesse et j’avais raison comme je te le raconte ici. Je m’attendais à bien pire (surtout en terme de douleurs dorsales) alors nous avons anticipé les achats et l’aménagement de la maison dès que possible ce qui fait qu’avant même le 3ème trimestre tout était prêt pour accueillir bébé !

Anticiper nos achats a eu le double avantage de ne faire exploser ni le budget ni la poubelle contrairement à ce qui se produit lors d’achats compulsifs ou d’urgences. Et le confinement lié au covid-19 ayant débuté en même temps que mon congé maternité, tu comprendras que je nous félicite doublement d’avoir eu le nez fin en s’y prenant en avance.

De plus, dans notre démarche zéro déchet, nous essayons en permanence de ne rien acheter de neuf au maximum (d’ailleurs, si tu ne connais pas de « défi », je t’encourage à faire un tour sur le site officiel). Nous avons la chance d’être entourés de nombreux parents qui nous ont donné la majorité des articles de puériculture que nous avons ce qui, déjà, nous a fait faire des milliers d’euros d’économie.

Et, avec leur accord, une partie de ces dons a même déjà profité à trois futurs bébés 2020 de notre entourage. En effet, dans une approche minimaliste, nous évitons d’encombrer notre maison surtout avec des choses inutiles même « au cas où » (comme des cartons de vêtements « fille » ou 37 bodies taille « 3 mois » en plus de la vingtaine déjà en stock).

Nous avons aussi conçu nous-mêmes des lingettes lavables, des pare-pipis et une cape d’allaitement ainsi que des « images contrastées » et des « balles » Montessori pour nous amuser, pour économiser et pour utiliser les matériaux que nous avions sous la main.

Crédits : photos personnelles

Respectant scrupuleusement le confinement, il est hors de question de faire des achats depuis un moment alors voici l’état de nos dépenses pour préparer l’arrivée de bébé.

Et, niveau déchet non valorisables, nous atteignons environ 600g d’emballage non valorisables : les quelques étiquettes et sachets plastiques des articles achetés neufs (ex : la barrière de sécurité pour l’escalier) et, principalement, les sacs plastiques et le papier bulle déchirés ainsi que l’adhésif de la trentaine de colis reçus. Je glisse toujours un mot aux vendeurs d’occasion concernant notre démarche (presque) zéro déchet et que j’essaie d’acheter plusieurs articles à une même personne pour réduire encore les déchets (emballage, carburant) tout en limitant les frais de port de mon côté et en participant à aider au désencombrement de leur côté…

La boîte à papa = 55€

  • CADEAUX pour PAPA : mug + livre « Bébé mode d’emploi » + confiseries bio en vrac* + bébé à bord + T-shirt* + kit empreintes, etc. = 31€
  • UTILITAIRES pour BÉBÉ : peluche + 7 bavoirs + 1 body geek + livres d’histoires du soir + gilet-gants-bonnet-chaussons + tétine, etc. = 24€

D’ailleurs, tu peux en savoir plus sur cette fameuse « boite de papa » ici car, oui, elle est arrivée bien avant la naissance elle aussi. J’étais trop impatiente de la réaliser une fois que j’ai découvert le concept ! Et, finalement, comme le papa va vivre 3-4 jours avec bébé et moi dans la chambre de la maternité qu’il n’aura pas le droit de quitter à cause du covid-19, là encore, aucun regret !

Les vêtements et accessoire de maman = 239€

  • QUOTIDIEN : 4 T-shirts + 3 jeans + 2 leggins + 1 robe* (et voilà ! 1 achat compulsif, 1 !) + 1 bandeau de grossesse + dons (culottes de grossesse, manteau d’hiver) = 47€
  • SOMMEIL : 1 coussin grossesse 195cm « les Babilleuses » (dont je ne peux plus me passer tellement il cale bien mon dos) = 25€
  • SPORT : 1 jogging de grossesse pour continuer le Pilates et le yoga + 1 maillot de bain de grossesse = 4€
  • BIEN-ÊTRE : 1 collier bola sonore + 1 hydrolat de mélisse (anti-nausées)* + 1 livre « Guide bio de la future maman » + 2 paires de chaussettes de contention sur-mesure* + 1 ceinture lombaire adaptée à la santé de mon dos* + tisane de framboisier bio* = 68€
  • POST-ACCOUCHEMENT : 5 serviettes hygiéniques lavables* + 2 culottes de règles* + 8 coussinets d’allaitement lavables + 2 soutien-gorges d’allaitement + dons (2ème coussin d’allaitement, d’autres coussinets, des téterelles, des bouts de sein, 5 slips filets lavables et 2 soutien-gorges d’allaitement…) = 95€

Crédits : photos personnelles

Je n’utilise quasiment aucun cosmétique en temps normal. Quand ma peau tiraille (souvent dans le dos), j’ai du beurre de karité et de l’huile de coco en stock (ingrédients pour mon déo et mon baume à lèvres maison) que je ne compte pas comme une dépense liée à la grossesse donc. J’ai la chance de n’en avoir rien à faire des vergetures (j’en ai déjà beaucoup et, pour moi, ce sont des lignes qui racontent mon histoire alors si bébé en écrit quelques unes… aucun souci) donc je n’ai pas investi dans des crèmes/ huiles (qui empêchent de bien voir lors des échographies en plus). Quand j’y pense, je masse ma peau par toutes petites pressions mais plutôt pour communiquer avec bébé que pour les vergetures. Et j’ingère très facilement 3L d’eau par 24h entre boissons, laitages, fruits et légumes donc je pense que ça aide ma peau à rester élastique aussi.

Je ne comptabilise pas non plus, ici, mes séances d’ostéopathie, de kinésithérapie, de piscine, de Pilates, etc. et mes cures de magnésium, gelée royale, etc. puisque même hors grossesse je consomme des choses similaires pour prendre soin de ma santé (et, en fait, j’ai même économisé puisque le covid-19 a annulé les séances du 3ème trimestre).

Les vêtements et accessoires de bébé = 190€

  • EN 0-1 MOIS : uniquement des dons = 0€
  • EN 3 MOIS : 11 pyjamas + 10 bodies + 10 paires de chaussettes + 1 manteau + 9 tenues jour + des dons = 20€
  • EN 6 MOIS : 6 gilets + 6 T-shirts + 9 bas + 13 bodies + 10 pyjamas + des dons = 13€
  • AUTRES : 4 gants + 4 petites serviettes + 3 capes de bain + thermomètre + 2 alèses + 1 trousse de toilette + 4 langes + 1 boîte de lait 1er âge bio* (en cas de panique totale face à la mise en place de l’allaitement) + des dons (1 chauffe-biberon, 6 biberons verre, gigoteuses, couverture d’emmaillotage, etc.) = 51€
  • HISTOIRE DU SOIR : une quarantaine de livres + des dons = 36€
  • MEUBLES, MOBILE, BABYPHONE, POUSSETTE, TRANSAT, et cie : des dons (équivalent à 2300€ en neuf ! oui, nous sommes trèèèèès chanceux d’avoir un entourage aussi généreux !) + 2 rideaux + 2 tringles = 18€
  • JOUETS et PELUCHES 1er AGE : des dons = 0€
  • SÉCURITÉ : barrière escalier* + caches-prises + protèges-coin + loquets de sécurité = 52€

Crédits : photos personnelles

Toujours dans un esprit minimaliste et pour éviter la sur-stimulation visuelle à bébé, la décoration de sa chambre est très légère (à savoir une suspension en tissu et bois offerte par une amie comme cadeau de naissance + une guirlande de grues en papier et corde fabriquée par moi-même). La chambre est, en elle-même, déjà colorée et lumineuse avec ses murs jaunes ou blancs et ses meubles verts comme la moquette.

Les couches de 0 à 3 ans = 246€

  • COUCHES JETABLES « ECOLO » : 46 « love & green » en taille 1 et 2 (pour avoir l’esprit libre à la naissance s’il y a trop de fatigue et/ou de complications inattendues) = 14€
  • COUCHES LAVABLES : 17 couches t-e-1 évolutives de 0 à 3 ans + 4 surcouches + 48 inserts/ boosters + 360 voiles de protection compostables + des dons (28 couches + 16 inserts) = 175€
  • AUTRES : 2 sacs de transport imperméables XXL* + 1 pochette de transport + 1 table-baignoire à langer + des dons (1 baignoire pliable, 1 transat de bain, 1 seconde pochette de transport) = 21€
  • INGRÉDIENTS COSMÉTIQUES* : huile olive + eau de chaux (pour le liniment) + argile blanche (à la place du talc) + huile amande + hydrolat fleurs d’oranger + savon bio + savon fiel (pour détacher les couches) = 36€

Crédits : photos personnelles

Au total, nous avons tout de même atteint les 730€ de dépenses pour assurer les besoins du début de la grossesse jusqu’à, au moins, le 1er anniversaire de bébé (et au-delà au niveau des jouets, des couches et des meubles que nous n’avons pas à acheter en sus). En complément, nous avons établi une liste de cadeaux de naissance pour guider nos proches vers des achats utiles (si possible de 2nde main) mais non urgent (ex : un tapis d’éveil évolutif, des cours de « bébé nageur », une chaise-haute, de la vaisselle en bambou, des tenues en 9-12 mois, etc.).

Mon récapitulatif peut te paraître « trop » complet et sache qu’il n’a vraiment pas vocation à définir « les choses à avoir absolument avant l’arrivée de bébé » puisque nous avons juste pris tout ce qu’on nous a donné en complétant avec ce que nous avions en tête. Nous savons que certains articles ne serviront probablement pas à notre bébé. Nous les gardons sous le coude parce que nous avons la place pour stocker et qu’avant de les donner (nous savons déjà à qui), nous pourrons d’adapter nos idées au tempérament réel de bébé quand il sera là (ex : transat de bain ou bain libre ? au moins, il aura le choix puisque nous avons de quoi pratiquer les deux méthodes).

Et toi, tu as fait des folies niveau achats ou tu as privilégié le minimum et/ ou les bonnes occasions ? Tu as pu être aidé par ton entourage ou tu as donné à ton entourage ?

* achat neuf


 


Commentaires

11   Commentaires Laisser un commentaire ?

Nubuck

Salut !
Très sympa ton article ! En effet j’imagine que vous devez être bien soulagés d’avoir tout prévu avant le confinement. J’aurais pas aimé, surtout que ma devise était « les magasins ne vont pas fermer à la naissance du bébé » bah en fait… en ce moment, si !
Je crois que tu es parée en chaussettes nouveau né avec 10 paires ! Par contre niveau serviettes de bain, 3 ça me paraît pas énormément, mais des serviettes classiques font tout aussi bien l’affaire, pas besoin de quelque chose spécial bébé.
Pour les couches lavables, en tant qu’utilisatrice depuis presque la naissance, j’attire ton attention sur le fait que les couches taille unique sont adaptées à partir de 4-5 kilos, sinon c’est vraiment trop grand. Tu as prévu des newborn ? Tu as fait un décrassage et une désinfection si c’est de l’occasion ?
Pareil pour les serviettes lavables en post partum, on est vraiment pas en bon état après un accouchement (pour les laver à la main), et il faut en changer souvent. Ça prend beaucoup de temps à sécher en plus.
Voilà, j’espère que ça peut t’aider un peu !

le 27/04/2020 à 08h56 |

Madame Grenouille

Comme Nubuck, je ne recommanderais pas les serviettes hygiéniques lavables pour les suites de couches vu les pertes astronomiques des premiers jours !
Pour les couches lavables, on a aussi des couches te1 évolutives, qu’on utilise encore aujourd’hui pour la sieste (2 ans) mais on a pu lui mettre qu’à un peu plus d’un mois (environ 3,5 kg) car avant elle était trop petite. D’ailleurs outre un problème de taille, le méconium risque de tacher irrémédiablement les couches, je recommanderais d’utiliser des jetables les premiers jours.
Un lot de jetable est bien utile au cas où, par exemple en cas de gastro !

le 28/04/2020 à 14h21 |

Madame Lagon (voir son site)

Merci pour cet article précis, c’est bien utile ! Nous aussi, nous avons eu la chance qu’on nous donne beaucoup de choses, et nous avons très peu acheté par manque de place, et pourtant nous en avons eu au final pour environ 800 euros aussi… Je me disais que j’avais dû mal gérer, je suis rassurée de voir que non. Je me demande quel est le budget pour les gens qui achètent tout en neuf !

le 27/04/2020 à 09h43 |

Mélinda

Coucou madame Lagon, tu as une série d’articles sur le budget que représente l’arrivée d’un enfant qui date d’il y a quelques années. Fais une recherche par mots clés 😊

le 27/04/2020 à 14h54 |

Raphaelle

Cette liste détaillée me rappelle des souvenirs 🙂 J’ai aussi énormément récupéré (99%) pour les premiers mois mais à partir de 6 mois je suis passé en mode mauvaise écolo (j’ai honte). La raison principale était que les choses que je récupérais (notamment en terme d’habits) n’étaient pas au final bien adaptées à nos besoins (tailles manquantes, surplus dans d’autres tailles, habits d’hiver pour un âge où il fait en fait chaud, habits peu pratiques à enfiler, de mauvaise qualité ou qui se perdent car ne tiennent pas bien..) ça a fini par me laisser un goût un peu amer de voir toute cette accumulation de choses peu utiles.. Du coup je suis passée à des achats neufs mais minimalistes (uniquement les choses que je SAIS que j’aurais besoin, zéro « craquage parce que c’est mignon », que du coton bio ou du bambou, gender neutral) dans une optique de réutilisation pour un frère ou une sœur et de don ensuite. C’est un peu triste mais au final ça me donne quand même une meilleure impression d’avoir une armoire quasi vide mais utile plutôt que d’accumuler des choses « qui iront bien un jour » et me retrouver en catastrophe à paniquer devant le rayon d’un magasin de seconde main parce qu’ils n’ont aucun body 9 mois (The taille introuvable apparemment).

le 27/04/2020 à 11h08 |

Pauline

Les bodies en 9 mois, effectivement c’est dur à trouver mais ça ne sert pas à grand chose. La différence de taille de body entre 9 et 12 mois (1 a 2 cm) m’avait dit une vendeuse un jour où je désespérais d’en trouver pour mon aînée. Donc autant passer directement au 12 mois, ça sera utilisé plus longtemps.

le 27/04/2020 à 18h02 |

Clarinette

On a eu aussi beaucoup de chance car on a récupéré beaucoup de matériel de puériculture et on a eu beaucoup de cadeaux pour les vêtements (merci les mamies tricotteuses) et les jouets.

Comme Nubuck, je trouve que tu n’as pas prévu beaucoup de serviettes/culottes lavables pour le post partum. Perso, la première semaine je me changeait environ 6 – 10 fois par 24h et après bien moins. Mais je n’aurais pas aimé devoir faire 1-2 lessives par jours pour cela.

Par contre pour ce qui est des bodys, j’en ai utilisé beaucoup moins: 5-6 par taille différentes seulement. Si ton bébé ne régurgite pas, c’est largement suffisant (sinon, mieux vaut en prévoir 5-6 par jour!, pareil pour les bavoirs).

Pour les livres, une quarantaine, wouahou ! J’espère que ce sont des livres jusqu’à ses 2-3 ans. Ici à mon grand désespoir, bébé n’a montré aucun intérêt pour SES livres jusqu’à ses 10-12 mois. Depuis, il est à font sur 3 livres qu’on regarde plusieurs fois par jour, les autres il les snobe. J’espère que ca changera parce que j’avais mis beaucoup de soin à choisir les livres en pensant à nos moments en famille.

le 27/04/2020 à 12h17 |

Madame Grenouille

Comme quoi l’intérêt dépend vraiment des enfants. Ici à 2 ans on en a plus d’une centaine sans compter les magazines ! Elle adore les livres depuis très jeune (bon au début elle les dévorait au sens propre), et nous allons très régulièrement à la bibliothèque pour avoir du stock pour changer. Des livres ont en lit des dizaines par jour (et souvent plusieurs fois !).

le 29/04/2020 à 20h44 |

Saaluna

Intéressant comme articles. Je ne suis pas autant à fond mais ma fille est une 3ème… et du coup on ne fait pas les mêmes choix que pour un 1er ! Pas de tenues de jour pour les premiers mois… les pyjamas sont bienvenus ! Bb est bien plus à l’aise. 3 paires de chaussettes étaient largement suffisantes ☺
Par contre j’ai une montagne de gants et de lingettes lavables, j’en utilise au moins 2 à chaque change soit 16 par jour au moins au début…
Pour les coussinets allaitement lavables ils ne sont pad assez absorbant pour moi la nuit… du coup je fais du mixte.

le 27/04/2020 à 14h31 |

La Piu

C’est un défi, mais surtout un mode de vie il me semble. 🙂 je salue cette démarche et je te souhaite une belle rencontre avec ton petit boy !

Pour ma première, j’ai beaucoup récupéré et puis je me suis rendue compte que j’avais bien trop de choses qui ne nous correspondaient pas (saison, taille, style, mode de vie,…)

Pour notre 2ème enfant la saison et les tailles ne correspondaient pas avec l’aînée. J’avais fait bcp de recherches en amont (même avant d’être enceinte). L’expérience du premier enfant aidant, je savais mieux ce qui allait nous être utile…et encore chaque bébé est bien différent.

Par exemple, on m’avait prévenue que les gazes de coton étaient in-dis-pen-sables et qu’il fallait en avoir des dizaines… eh bien je n’en ai jamais utilisé !

J’ai choisis de faire des trocs et/ou achats en ligne sur des sites bien connus de 2e main, pour les vêtements essentiellement.

Mais j’achète aussi du neuf. Je préfère avoir peu, mais des choses de qualité que j’aime bcp et que j’utilise réellement plutôt que des dizaines de cartons avec des vêtements qui sommeillent et ne sont gardés que « au cas où ».

En effet, certains achats de 2e main ou dons se sont révélés dommages… matériel qui a lâché ou défectueux. On a finalement dû racheter, donc pas tant économique.

On a alors décidé que pour certains achats, ce serait du neuf… Bah oui, en sachant que la famille va encore s’agrandir un jour (spoil alert!) et qu’il y aura aussi d’autres bébés parmis nos proches 😉 bref, on saura tjs où donner ce qui sera encore en très bon état.

Aussi, je trouve que d’avoir trop à l’avance pour les habits s’avère parfois dommage car bébé ne grandit jamais comme on l’imagine selon les saisons !

Perso, je n’ai jamais eu à compter nos dépenses, même si je ne suis pas dépensière ni flambeuse…mais il est évident que tu me bats à plate couture ! J’ai hâte de lire ton retour d’expérience 🙂

le 27/04/2020 à 15h28 |

Audrey

Les serviettes lavables en suites de couches tu vas vite déchanter et envoyer ton mec à Leclerc te ramener des maxi serviettes jetables! L’écologie doit avoir ses limites parfois!

le 28/04/2020 à 15h23 |

Les commentaires sur cet article sont fermés.