Menu
A la une / Témoignage

J’ai deux enfants du même sexe

À l’annonce d’une grossesse, c’est généralement la joie dans tout l’entourage. Cependant, le stress des parents se situe au niveau du sexe de l’enfant. Malgré tout le bonheur que l’on peut ressentir, il n’est pas rare que l’on ait des préférences. Ainsi, le fait d’avoir deux enfants de même sexe peut parfois susciter des réactions perturbantes.

Réactions de l’entourage ou la projection des fantasmes familiaux

Si tu es maman pour la deuxième fois et que ton enfant est du même sexe que le précédent, tu connais sûrement la chanson. La conversation commence en toute gaieté lorsque l’on te demande s’il s’agit d’une petite fille ou un garçon. Cela vire tout de suite à une sorte de déception quand tu précises le sexe et qu’il se trouve qu’avant le présent geste, c’était déjà pareil. Les personnes avec un minimum de tact te diront « eh bien, peut-être que la troisième fois sera la bonne pour changer la donne ».

Dans les familles, l’inconfort est souvent plus grand. Les grands-parents, tantes ou oncles qui ont l’habitude d’avoir des duos de fille et garçon, se retrouvent en train d’espérer le même résultat pour tes enfants. Quand tu viens avec le contraire, ça crée parfois des déçus.

Modèle de société de référence : le choix du Roi

Le choix du Roi est le modèle familial idéale dans la société et qui se compose d’un garçon aîné et d’une fille. C’est une conception qui date du moyen âge, mais qui est encore très répandue aujourd’hui. Avant, il fallait dans une famille, un garçon pour permettre de transmettre le nom à la descendance et une fille pour apporter des richesses à travers son mariage.

A lire également  Confinement : mes enfants ont grandi !

Il faut savoir que cette façon de voir les choses n’a plus sa place. Désormais, il est possible pour une femme de garder son nom de jeune fille, bien qu’étant mariée et de le donner à ses enfants. De plus, de nombreux parents brisent peu à peu cette logique même involontairement, avec des fratries d’un seul sexe.

Être heureuse d’avoir deux enfants du même sexe

Devrais-tu être frustrée si tes enfants sont du même sexe ? Même si tu espérais par exemple une fille après ta première grossesse, ce qui est d’ailleurs tout à fait normal, ça n’explique pas que tu sombres dans le désespoir. Le plus important est que tes enfants soient heureux et en bonne santé. Il est vrai que parfois, l’on rêve souvent de faire quelques activités entre filles et puis tu te retrouves avec des garçons ou l’inverse. Cependant, cela n’empêche pas de partager des moments de qualité avec eux.

C’est un cadeau d’avoir deux enfants du même sexe. Le complexe que l’entourage peut créer ne doit pas ralentir les élans d’amour des parents. Une bonne entente entre les partenaires permet de faire face à tous les préjugés sociaux.