Menu
A la une / Vie de maman

Mon combat pour la faire manger : Princesse 1 – Maman 0

Princesse a 2 ans… ou plus précisément, 26 mois (mais soyons honnête : après 2 ans, on arrête de compter en mois).

Je peux te l’avouer aujourd’hui : quand j’étais enceinte, j’ai BEAUCOUP jugé les jeunes mères.

Maintenant que c’est mon tour et que je comprends, j’ai arrêté de juger. Maintenant, quand je vois une mère qui arrive à respecter ses principes de base, je suis jalouse, et je me sens mal dans mon rôle de mère. Car j’ai échoué sur beaucoup de points. Certains peu importants. D’autres beaucoup plus. Je n’arrive pas à me le pardonner, mais je n’arrive pas non plus à changer de façon de faire.

Tu veux mon pire exemple ? La télévision, ou les écrans en général.

Je n’ai pas de problème à ce que ma fille sache se servir de mon téléphone portable. Non, en fait, ça me fait rire (la dernière fois, elle a appelé son père toute seule !). Il n’y a pas de vidéos dessus. Elle regarde les photos, adoooore ouvrir l’application Candy Crush et, en règle générale, toutes les applis à portée de doigt.

Par contre, le fait que TOUS les jours, elle me réclame la télé ou le « PAD », ça m’embête beaucoup… Pourtant, avant sa naissance, je me répétais : « Pas d’écran avant 3 ans !! » Et bien que pendant un peu plus d’un an, j’aie réussi à m’y tenir (à peu près, car la télé est allumée assez régulièrement chez moi), les choses se sont compliquées le jour où elle a commencé à devenir (très) difficile pour manger…

Ma fille aime à peu près tout, elle n’est pas difficile à la base. Par contre, quand elle ne veut pas manger, c’est la cata… J’ai tout essayé : les cris, le coin, la diversion, le chantage (un jour, j’ai même failli lui mettre la nourriture de force dans la bouche, tellement j’étais à bout)…

Enfant difficile pour manger

Crédits photo (creative commons) : David Goehring

Bref, avec ma patience de plus en plus réduite, l’heure des repas est devenue une véritable épreuve (et que ce soient des pâtes ou des épinards au menu, même combat)… J’ai plus d’une fois balancé la nourriture et quitté la pièce, et plus d’une fois mis ma fille au lit sans manger. Car oui, pour le coup, je refuse de transiger sur cette règle : si ma fille ne mange pas ses légumes/pâtes, pas de dessert !

Puis après, vient la culpabilité, bien sûr…

Bref, un jour, je me suis rendu compte que si je lui mettais un dessin animé, je pouvais tout lui faire avaler… Et c’est comme ça que j’ai craqué. Depuis un peu plus de neuf mois, Princesse mange (presque) tous les soirs devant un dessin animé… Avec la reprise du boulot, je n’avais plus la force de me battre avec elle, alors que nous passions si peu de temps ensemble.

Et crois-moi, je le vis très mal. J’ai l’impression d’avoir échoué sur une de mes premières règles. De freiner son développement et son imagination. Autre inconvénient : oui, elle mange, mais elle le fait très distraitement, elle ne s’intéresse pas au goût des aliments… Heureusement qu’elle aime toujours les livres, sinon je serais vraiment au plus bas.

Récemment, j’ai essayé de changer un peu ce comportement, mais c’est très dur, car les habitudes sont déjà bien ancrées… Le weekend, c’est plus facile, car nous mangeons avec elle. Donc on discute tous les trois. Mais en semaine, c’est impossible. Nous rentrons très tard, et je refuse de la coucher après 20h. Cette résolution-là aussi, je m’y tiens (à quelques minutes près) !

Pourtant, je sais qu’elle ne va pas se laisser mourir de faim… Je suis même la première à le répéter aux mamans qui sont dans une situation similaire. Mais nous sommes tels que nous sommes, et je suis totalement incapable de ne pas m’inquiéter quand elle ne mange pas. En plus, ce n’est pas comme si elle avait de grosses réserves (moins de 11kg à 2 ans, sa courbe de poids frôle la limite basse). Pourtant, elle est en forme (oooh oui !!!). Mais c’est plus fort que moi, je veux, j’ai besoin qu’elle mange. Alors je lui mets un dessin animé…

Aujourd’hui, je culpabilise tous les jours. J’ai complètement arrêté de juger ces mères qui échouent dans certains principes d’éducation (du moins, ceux que j’avais, car nous n’avons pas toutes les mêmes). Je me suis même excusée auprès d’une amie que je jugeais quand je la voyais mettre son fils devant la télé pour manger. Elle ne savait pas que je pensais du mal de son comportement, mais j’ai quand même tenu à m’excuser.

Alors toi, jeune maman qui échoue sur certains de tes principes, je te comprends… Et toi, future maman ou maman parfaite, ne nous juge pas trop vite.

Et toi ? Tu avais beaucoup de principes ? As-tu réussi à garder ceux auxquels tu tenais le plus ? Comment se passent les repas, chez toi ? As-tu des astuces pour faire manger ton enfant ? Viens me dire !

A propos de l’auteur

Madame D depuis septembre 2015, je suis la maman (comblé) de Princesse, 5 ans et de PetitLion 1 an et demi (à peu près). Absente par ici depuis quelques temps, je reviens te raconter cette seconde grossesse et notre nouvelle vie à 4 (oui je te raconte ma vie quoi !)