Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Couches lavables – Partie 2 : mes coups de cœur made in France !


Publié le 18 février 2020 par Maman Kangourou

Maintenant que j’ai fait une croix sur tes préjugés, il est temps de te parler un peu des petites perles que j’ai réussi à dénicher pour le popotin de Bébé Loutre.

Attention, la rédactrice de cet article ne pourra en aucun cas être tenue responsable des achats compulsifs que tu auras envie de faire à la fin de cette lecture.

Pour le quotidien : les couches Wua-wua <3

Wua-wua, joli nom issu d’une ancienne langue amérindienne signifiant « bébé », est une marque crée par Andres, originaire d’Equateur, pour ne pas exposer sa fille aux perturbateurs endocriniens qu’on peut retrouver dans certaines couches jetables.

Crédit : photo personnelle

Les couches sont donc des créations limitées, faites mains. Ce sont les couches sur lesquelles, avec Papa Poule, nous avons totalement craqués. Même la nounou, malgré qu’on lui ai proposé d’autres systèmes plus simples, a choisi ces couches, et c’est tant mieux.

Les avantages

  1. Les couches sont supra-méga-giga belles !!! (*soupir de Papa Poule*) Ce sont toutes des éditions limitées selon les approvisionnements en tissus, et il y en a vraiment pour tous les goûts.
  2. Ce sont des couches de qualité, résistantes et bien conçues.
  3. Il n’y a que 2 tailles, +/- 9kg, réglables avec des boutons pressions, donc pas 36 tailles à racheter dès que bébé grandit.
  4. On fait travailler un créateur français, et plein de petites mains : cette année, la marque Wua-wua s’est associé à un atelier d’insertion pour se faire aider dans la confection.
  5. Je vous ai déjà dit qu’elle sont cannonissimes ???

Crédit : photo personnelle

Les inconvénients

  1. Qui dit créateur dit temps de création, alors à la commande, il faut compter 1 ou 2 mois pour la réception, sauf sur quelques modèles déjà en stock.
  2. Gros popotin, bonjour ! C’est le point noir qui fait souvent fuir des parents : ces couches sont composées d’une couche de tissu, d’une couche de PUL (la partie imperméable) et d’une couche de polaire tout doux, sans compter les inserts qu’on met à l’intérieur. Tout ça empilé sur l’arrière-train de bébé, évidemment on dépasse largement l’épaisseur d’une jetable. Mais bon, au moins Bébé Loutre n’a jamais mal quand elle tombe sur les fesses !

Pour le plaisir : les couches Poopoopidoo

Il y a une autre marque de créations françaises qui me faisait de l’œil pendant qu’on s’équipait en couches lavables : la marque Poopoopidoo. Encore une fois, on se retrouve face à une confection artisanale associée à des tissus magnifiques, le tout de très bonne qualité. Du coup, ce n’est pas la marque que nous utilisons le plus, mais je suis toujours ravies de les sortir pour Bébé Loutre.

Crédit : photo personnelle

Les avantages

  1. Trop beeeeeeeelles !!!!!! (oui oui, je sais, je suis très portée sur la beauté de l’arrière train de ma fille)
  2. Tellement confortables : il faut savoir que contrairement à beaucoup de leurs homologues, ces couches n’ont pas d’élastiques, ce qui fait qu’elles ne laissent que très rarement des marques sur la peau de bébé. En plus elles sont plus fines que les Wua-wua.
  3. Encore une marque de créateur, et pour moi c’est toujours un bonus !

Les inconvénients

  1. Elles sont semi-évolutives : il faudra réinvestir dans une partie de la couche (la nacelle imperméable, qui se détache) dès lors que bébé grandira, et cela trois fois (tailles S, M et L).
  2. Elles sont très fragiles, et nécessitent un lavage à 30°C, cycle délicat, le genre de cycle que perso je ne lance pas tous les jours…

Pour la nuit : les contours et shortys LiluPopotin

La nuit, avec une pissouilleuse de compétition comme Bébé Loutre, il n’était pas envisageable d’utiliser les couches que je viens de te présenter, car elles ne permettaient pas d’augmenter assez l’absorption. Nous avons donc fait le choix de partir sur le système dit « couche classique », composé d’une couche toute absorbante dans laquelle on rajoute en plus les inserts qu’on veut, associé à un shorty imperméable qu’on met par dessus.

Crédit : photo personnelle

Et là, bonne surprise, on m’a conseillé une petite marque, pas encore très connue à l’époque : LiluPopotin. Derrière LiluPopotin se cache Elodie, une maman pas comme les autres, douée à la fois en dessin et en couture, et d’une gentillesse absolument incroyable. Elle crée et met en vente des contours (la couche absorbante, fabriquée avec de très beaux tissus, en bas sur la photo), et les fameux shortys imperméables, le tout avec des designs vraiment super beaux créés tout spécialement pour la marque.

Les avantages

  1. <3 <3 <3 sur le design ! (Arrête de lever les yeux au ciel Papa Poule, je sais que toi aussi tu les trouves trop belles !)
  2. Là pour le coup on est vraiment sur une petite créatrice dont ce n’est pas le métier principal : la première fois que j’ai commandé, je l’ai fait par message privé Facebook, avec en prime plein de conseils pour choisir la bonne taille. Maintenant elle est passé à la vente via un site, mais toujours sur une production artisanale, avec quelques stocks et des productions à la commande. Et y a pas à dire, ça fait plaisir de voir se développer une petite entreprise !
  3. Les contours et les shortys sont tops, et ici on n’a jamais eu de fuites avec. En plus les dernières versions sont réglables en taille, donc plus facilement ajustables à bébé.
  4. Je ne me répéterai jamais assez, la créatrice est une perle avec qui il est super facile d’échanger, et qui est très preneuse des avis et des conseils de ses clients. On a vraiment l’impression d’être sur une marque qui s’adapte à nos besoins, et ça, ça fait vraiment plaisir !

Crédit : photo personnelle

Les inconvénients

  1. Les dessins sont un peu fragiles en machine, et du coup les couleurs s’estompent si on lave trop à 40°C. Du coup maintenant je les lave avec mes poopoopidoo pour un cycle spécial à 30°C, et le tour est joué !
  2. ….. Ah bin non, pas d’autres inconvénients à notre connaissance. On A-DO-RE !!!

Voilà pour mon tour d’horizon des couches lavables. Evidemment, il existe des tas d’autres marques, dont des marques françaises, et il y en a pour tous les goûts, alors si l’expérience te tente, à toi de trouver ton bonheur !

Et toi, as-tu des marques de prédilection pour les couches ? Aimes-tu favoriser les petits créateurs ? Lesquels aimes-tu dans le domaine de la puériculture ?


 


Commentaires

4   Commentaires Laisser un commentaire ?

Gretel

Merci pour cet article non sponsorisé ! Une petite fleur se prépare pour le printemps. Alors je suis en quête de conseil pour les couches lavables !
Merci pour vos recommandations !

le 18/02/2020 à 17h55 |

Mélinda

Je n’utilise pas de CL pour la nuit, ayant trop peur des fuites ! Tu me donnes bien envie d’essayer le système Lilupopotin 🙂

le 18/02/2020 à 23h35 |

Madame Pinpon

Hey, ça me donne carrément envie de tenter ! 4 mois pour bébé hier et un peu malade de voir ce tas de couches jetables, même écologiques…
Pourtant pas prête à autant de lessives, j’imagine qu’une solution avec insers jetables serait déjà un pas vers une consommation plus écolo et permet de tester le tout lavable ?

le 20/02/2020 à 15h59 |

Madame Ecologeek

merci pour tes articles Maman Kangourou, c’est toujours très intéressant sur le sujet 🙂

le 22/02/2020 à 19h58 |

Les commentaires sur cet article sont fermés.