Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Le RGO de Princesse


Publié le 15 avril 2016 par Madame D

Toi future ou jeune maman, je suis sûre que tu sais ce qu’est un RGO.

Le fameux Reflux Gastro-Œsophagien.

Plein de bébés y passent, pour la simple raison qu’à la naissance, leur système digestif n’est pas encore mature. Je pourrais te donner une liste de symptômes typiques du RGO, mais sache qu’il existe différents types de RGO et que tous ne provoquent pas les mêmes symptômes. Là où j’ai eu de la chance, c’est que Princesse a eu les symptômes classiques, et que deux de mes amies jeunes mamans m’avaient briefée sur ces symptômes.

Un bébé, ça régurgite. C’est normal. C’est souvent dû à un trop-plein de lait. Par contre, si ton bébé régurgite plus d’une demi-heure après son biberon ou sa tétée, tu peux commencer à te poser des questions. Surtout s’il pleure derrière.

Aparté : attention à ne pas confondre vomir et régurgiter. Je vais te donner la même astuce que m’a donnée ma pédiatre (et ça vaut pour la diarrhée aussi) : si tu te poses la question : « Est-ce que c’est du vomi (/de la diarrhée) ou est-ce que c’est de la régurgitation (/des selles molles) ? », c’est que ce n’est justement pas du vomi (/de la diarrhée). Car lorsque ces choses arrivent, tu ne peux pas passer à côté. Et je te confirme ! Princesse a eu une gastro à 3 mois et tu NE PEUX PAS te tromper !

Donc Princesse, comme beaucoup de bébés, régurgitait régulièrement juste après avoir pris le sein. Souvent avec un rot. Jusqu’à ses 6 semaines, où elle se met à régurgiter plus d’une heure après avoir mangé. Elle le fait plusieurs fois dans la journée. Grâce aux conseils de mes amies, je n’attends pas la visite des 2 mois. Je retourne immédiatement chez la pédiatre.

J’ai une pédiatre en or. Elle m’écoute parler des symptômes que j’ai remarqués chez Princesse et me confirme immédiatement que oui, ce sont les symptômes de base d’un RGO. Je repars avec un sirop à lui donner après chaque tétée, qui fera office de « bouchon » pour empêcher le lait de remonter. Et au cas où il remonte quand même, le sirop passant en premier dans l’œsophage, il permettra de protéger la paroi de l’acidité de l’estomac.

C’est super efficace.

Pendant deux semaines.

Lors de la visite des 2 mois, j’annonce à la pédiatre que je voudrais commencer à arrêter l’allaitement. J’en ai marre. Et ça arrange bien la pédiatre, qui trouve que Princesse n’est pas assez grosse : 3,8 kg à 2 mois, ce n’est pas suffisant. Elle me conseille seulement de lui donner du lait AR (anti-régurgitation), que l’on trouve en pharmacie.

Et là, c’est le drame…

Douleurs bébé RGO

Crédits photo (creative commons) : Beth

Princesse ne fait pas de souci pour le biberon. Ça lui convient aussi bien que le sein, que je continue à lui donner en parallèle. Le problème, c’est que si elle garde bien le biberon, elle régurgite beaucoup beaucoup le lait pris au sein, et le médicament ne suffit plus à l’en empêcher. Pour ne pas la faire souffrir inutilement, j’arrête du jour au lendemain l’allaitement. (Je t’avoue que j’ai eu franchement mal pendant trois jours…)

Le biberon AR plus le sirop sont très efficaces pendant une semaine. En plus, Princesse se met à faire ses nuits et prend beaucoup plus de poids !

Au bout d’une semaine, les régurgitations reviennent de plus belle. Suivies de crises de larmes. Je vois Princesse se tordre littéralement de douleur en hurlant, le ventre tendu. Mes tentatives de massages n’aident pas. L’ostéopathe non plus. Il est formel : ce ne sont pas des coliques.

Je retourne chez la pédiatre aux 2 mois et demi de Princesse. Je suis inquiète. Elle m’explique que les douleurs sont surement dues aux remontées acides, qui lui brûlent l’œsophage. Elle m’augmente la dose de sirop, me donne de l’Inexium pour les brûlures d’estomac et me dit de continuer le Débridat pour les coliques. Princesse, 2 mois et demi, trois médicaments avant chaque repas…

Je dois attendre au moins une semaine pour voir les effets de l’Inexium.

Je retourne donc chez la pédiatre une semaine plus tard car, oui, le sirop empêche la régurgitation, mais Princesse souffre toujours autant. Une heure après chaque repas, elle se tord de douleur et hurle… et je ne peux rien faire… La pédiatre me prescrit la dose maximale des médicaments et me demande de re-tester une semaine.

Lors de la visite des 3 mois, voyant qu’il n’y a pas d’évolution, ma pédiatre m’envoie vers un gastro-entérologue pédiatrique à Paris. Pour elle, il ne fait aucun doute que Princesse a un RGO, mais elle ne pense pas que la cause soit la cause « traditionnelle » (l’immaturité du clapet qui empêche les remontées de lait). C’est au-delà de ses compétences.

J’obtiens (par miracle) un rendez-vous une semaine plus tard (il y a eu un désistement juste avant que j’appelle, sinon il y avait trois mois d’attente !).

Lors de ce rendez-vous, le médecin n’ausculte même pas Princesse. Il me demande juste de décrire ce que je vois et mes impressions. Pour lui, ce sont effectivement les symptômes ultra classiques du RGO. Mais comme les médicaments prescrits par la pédiatre ne fonctionnent pas, il pense aussi que la cause n’est pas la traditionnelle. Il nous prend rendez-vous la semaine suivante pour faire une fibroscopie.

Je suis heureuse de ne pas être prise pour une folle, qu’on m’écoute quand je dis qu’il y a un problème avec ma fille, mais je suis ultra paniquée de lui imposer un tel examen. Mais Princesse a 3 mois et demi, et ça fait déjà deux mois que je la vois souffrir. Et crois-moi, c’est looong, deux mois, quand ton bébé hurle de douleur tooooous les jours !

Je ne te le cache pas, la fibroscopie a été un moment horrible. Le gastro-enterologue veut se montrer rassurant : l’examen n’est pas douloureux, mais les bébés pleurent car ils n’aiment pas être maintenus immobiles. Il ne veut pas que nous restions avec lui et nous envoie dans la salle d’attente, loin de la salle d’examen. Ça ne m’empêche pas d’entendre mon bébé hurler. Je pleure et tourne en rond. Quand le médecin sort de la salle d’examen, je n’attends pas qu’il vienne nous chercher : je file récupérer ma fille pour la consoler.

Verdict : Princesse a un estomac paresseux. Une des hormones responsables de la digestion n’est pas en assez grande quantité. Donc elle digère trèèès lentement. Donc son estomac reste plein beaucoup plus longtemps. Donc remontées acides. Donc brûlure de l’œsophage. Donc régurgitations. Donc hurlements.

Ce problème va se régler tout seul quand elle grandira. Pas d’inquiétude. En attendant, on retarde la diversification et on lui donne un médicament qui, à la base, est un antibiotique pour nourrissons contre une bactérie assez rare, mais qui a une molécule qui reproduit à l’identique l’hormone qui aide la digestion.

Ce médicament n’est pas présent dans toutes les pharmacies, car il est très rarement utilisé. Ce qui m’oblige à le commander à chaque fois. Mais il est miraculeux ! Dès la première prise, plus de douleurs.

Le traitement a duré plus de cinq mois. Avec les trois autres, Princesse a donc eu quatre médicaments à prendre quinze minutes avant chaque repas. Puis, vers ses 8 mois, avec la pédiatre, nous avons commencé à arrêter les médicaments. À 9 mois, pour son entrée en crèche, Princesse n’avait plus de médicaments… et plus de problèmes.

L’enseignement qu’aujourd’hui, j’ai tiré de cette histoire, c’est : ÉCOUTE-TOI !!! Quoi qu’on te dise, tu es la mère de ton enfant, et personne ne sait mieux que toi s’il a un problème ou non. N’écoute pas les mauvaises langues qui te diront que tu cherches le mal partout, ou que tu es stressée, et que c’est pour ça que ton bébé ne va pas bien. Moi, j’ai conscience d’avoir eu la chance de tomber sur des professionnels de santé compréhensifs, qui ne m’ont pas prise pour une folle.

Courage à toi si tu traverses une période comme celle-ci !

Et toi ? Ton bébé souffre de RGO ? Que fais-tu pour le soigner ? As-tu eu du mal à te faire entendre des soignants ? Viens nous raconter…

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !


Porte le bracelet Ava chaque nuit et obtiens sans effort des informations sur ton cycle, ta fertilité, ta grossesse et ta santé. Alors, pour mettre toutes les chances de ton côté pour avoir un petit bébé, je te propose 10% de réduction sur le bracelet Ava avec le code : DansMaTribuXAva ! Commande-le dès maintenant par ici !

 

Inscris ton email ci-dessous et reçois idées, conseils et témoignages directement dans ta boîte de réception !

Super ! Va vite confirmer ton inscription dans l'email que je viens de t'envoyer !

Commentaires

36   Commentaires Laisser un commentaire ?

Die Franzoesin (voir son site)

Merci pour cet article ! J’espère vraiment que je ne connaîtrai jamais le RGO car ça a l’air très difficile… Mais au moins grâce à toi je saurai le reconnaître. En tout cas bravo pour ta réaction et bravo aussi à tes médecins 🙂 .

le 15/04/2016 à 07h28 | Répondre

Madame D

C’est vrai que c’est pas évident … Je n’en garde pas de bons souvenirs. En plus j’ai toujours eu l’impression que ce RGO avait retardé les progressions de Princesse.

le 15/04/2016 à 10h40 | Répondre

Chacha d'avril

Ohlala !! Quand je lis ton témoignage je me rends compte de la chance que j’ai !! Petite Fleur n’a aucun problème de santé en dehors d’un rhume persistant. Tu as eu beaucoup de courage et de ténacité, bravo !
Pour ce qui est de l’examen je sais pas comment tu as fait ça a du etre affreux d’être loin d’elle !! Petite Fleur a eu une échographie à un mois et demi et je suis restée avec elle, heureusement !

le 15/04/2016 à 08h09 | Répondre

Madame D

Le rhume persistant je connais aussi. Ma pédiatre dit que c’est un effet secondaire de son RGO. Même si aujourd’hui elle n’a plus mal et ne regurgite plus, les remontés acide serait toujours la. Du coup elle a la traché un peu brulé et elle se chope des rhumes tous les mois dessus avec une belle toux d’irritation. Oui tous les mois …
Le gastro enterologue ne voulait pas qu’on reste avec lui pour l’examen car il savait que ça allait être trop dur pour nous. Et puis l’examen est très rapide.

le 15/04/2016 à 10h42 | Répondre

Doupiou

J’ai beaucoup de chance aussi de n’avoir jamais connu ça avec PetitePerle !En tout cas tu as fais preuve de beaucoup de courage !
Je suis aussi passé par les galères de l’alimentation et PetitePerle ne prenait pas suffisamment de poids. Et je te rejoins entièrement sur le fait de se faire confiance, ce sont NOUS les Mamans, pas les médecins ! Et si on a un pressentiment, c’est souvent fondé.
Par contre c’est pas cool que tu n’aies pas pu être avec ta fille pendant l’examen.

le 15/04/2016 à 08h36 | Répondre

Madame D

A 2 ans Princesse est toujours sur la limite basse de la courbe. Mais comme elle se porte bien je ne m’inquiète pas (par contre je ne supporte pas quand elle ne mange pas … mais ça j’en parle mercredi).
Et oui, le maître mot dans la maternité c’est de s’ecouter !

le 15/04/2016 à 10h45 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Tubas bien fait de t’écouter. Et tu as à priori été super bien conseillée.
J’ai déjà vu un bébé avec un vrai RGO, c’est vraiment très triste de les voir régurgiter autant des heures après le sein ou le biberon. Je te demanderai des conseils si jamais ça m’arrive 🙂

le 15/04/2016 à 09h19 | Répondre

Madame D

Ah oui n’hesite pas ! Et puis je crois que je ne me serais pas inquiété si vite si des amies ne m’en avait pas parler avant. Mais tu verras, tu le sauras mieux que personne.

le 15/04/2016 à 10h46 | Répondre

Madame Vélo

Oh la la une fibroscopie à 3 mois, ça a dû être duuuur ! Pareil que les filles, Crapouillou n’a pas eu de RGO (quoique en lisant ta description je me demande si ça n’en était pas un finalement !). ça m’aurait fait flipper de lui donner autant de médicaments si jeune.

le 15/04/2016 à 09h24 | Répondre

Madame D

Les RGO sont super courant mais pas forcément très grave. Et puis a part de très rare cas ou on opère le bébé, en principe on attend juste que le bébé grandisse et a la rigueur on demarre plus tôt la diversification car plus le repas est épais et mieux il tient au corps du bébé. Après les médicaments de Princesse était pour la soulager de la douleur. Elle s’y est très vite fait.

le 15/04/2016 à 11h13 | Répondre

Hellodie

Et bien, les premiers mois de Princesse n’ont pas été simples. Tu as bien fait de t’ecouter et de persévérer, et la chance de rencontrer des médecins à l’écoute. Je confirme pour toutes les jeunes mamans : il faut s’écouter! Et les idées que l’on a sont très souvent justes! Pour Mini 2, ses symptômes étaient très semblables, j’étais persuadée d’un rgo… A 5 mois j’ai pris un nouveau pédiatre a qui j’ai réclamé une ordonnance d’écho sans quoi je ne sortais pas de son bureau… Vous connaissez la suite!
Une psychologue m’a confirmé que les mamans ressentent les problèmes de leur bébé, et qu’il faut vraiment se faire confiance sur ce sujet.

le 15/04/2016 à 09h41 | Répondre

Madame D

Oui j’avais lu ton récit. ça m’a conforté dans mon idée que finalement il faut vraiment s’ecouter.
J’espère que Mini 2 va mieux.
Courage à vous !

le 15/04/2016 à 11h15 | Répondre

Marylene C

Coucou cela le rappel de mauvais souvenirs aussi !! Mon Loulou avait aussi un RGO diagnostiqué à 3 mois car on ne voulait pas m’écouter !! Un bébé madame ça pleure ça régurgite c’est normal !!! Heuuuuu oui je sais merci mais lorsqu’il régurgite son bib 3h apres et qu’il se tort et pleure nuit et jour Non stop ça n’est pas normal ! Mais bon on ne l’entend pas comme ça alors je fouine sur internet je lui donne un peu d’homéopathie.. Je change de lait plus j’epaissis moins ça s’arrange je suis désespérée et surtout le sens totalement impuissante 🙁 puis suite à nuit où il était en total souffrance je décide de l’emmener aux urgences et là Et Ben voilà le verdict tombe RGO !!! Ah ben quand même !!!! De là il a eu un traitement avec débridat et motiluim et en cherchant sur internet je lui ai donné le lait Pelargon un lait prédigéré et tout allait bien mieûx 😀 en revanche j’ai commencé l’alimentation solide assez tôt à 5 mois ça lui a changé la vie .. Alors courage à vous mamans et vos petits bouts et écoutez votre cœur et instinct de Maman c’est le plus fiable ??

le 15/04/2016 à 09h55 | Répondre

Madame D

Une de mes amies a vecu la même chose que toi. C’est elle qui m’avait briefé sur les symptômes.
Heuresement que ma pédiatre n’a jamais douté de moi car j’en ai eu pleins aussi des remarques sur le fait qu’un bébé ça pleure, c’est des coliques …
Oui, pour un bébé RGO on commence très souvent la diversification plus tôt car plus la nourriture est solide, mieux elle reste. Ici c’est un cas particulier, la cause n’était pas le clapet mais l’estomac et même si elle ne regurgitait plus, les douleurs de Princesse ont empiré avec le lait epaissit.

le 15/04/2016 à 11h18 | Répondre

Floconnette

Hello madame D!
Mon fils a eu un fort RGO aussi. Il régurgitait énormément par contre il grossissait à vue d’oeil quand même (+6cm et +1.6kg en 4 semaines, il faisait 5kg à 1 mois donc!)
Connaissant cette pathologie j’ai bien décrit les symptômes à la visite des 1 m et une échographie m’a été prescrite à 5 semaines. Elle a révélé une bonne oesophagite d’où les pleurs la nuit (allongé c’est pire). On a eu du gel de Polysilane avant le biberon et de l’Inexium pendant un bon moment (jusque 3 mois ou même plus, je ne sais plus). Ca a été radical pour les douleurs. A l’arrêt, il n’avait plus mal mais régurgitait toujours autant, les laits n’y changeant rien. La diversification a un peu changé cela mais seulement la consistance (désolée du détail!)
Et donc il a régurgité jusqu’à être totalement en position bipède. A 8 mois et demi il se mettait debout aux meubles mais pour se déplacer utilisait encore le 4 pattes, donc il régurgitait et passait dedans à 4 pattes à toute vitesse…. je te raconte pas les lessives!
A 12 mois tous piles il a marché et c’était fini.
J’espère que mon deuxième n’en aura pas mais sinon tant pis, je ne l’ai pas si mal vécu niveau douleurs mais surtout niveau lessives :-p mais ceci reste un « détail » pratique !

le 15/04/2016 à 10h38 | Répondre

Madame D

Haha ! Oui les lessives ! Ici aussi grosse consomation de bavoirs et de pyjama.
Je pense que le RGO et la prise de poids ne sont pas liés (pour Princesse), puisque aujourd’hui elle est toujours dans la limite basse. Mais en même temps j’ai été très maigre jusqu’a 16 ans et mon mari n’est pas très épais donc je pense qu’elle ne sera jamais du genre a prendre beaucoup de poids.
ça devait être sympa de voir ton fils crapahuter dans la regurgitation ! Miam !
J’espère aussi pour toi que ton futur bébé n’y passeras pas !

le 15/04/2016 à 11h22 | Répondre

Hermy

Ahhhhh mais comme je me retrouve dans ton article avec les rdv pédiatres, les médicaments et le rdv gastroentérologue. Bon sauf que nous ce n’était pas un RGO mais bien des coliques (mais très douloureuses pour le Choupi). Après j’ai vu un bébé avec un vrai RGO et je me rend compte qu’en effet le Choupi n’avait pas ce genre de symptômes.

le 15/04/2016 à 11h40 | Répondre

Madame D

Les coliques c’est pas drôle …. Tu avait essayé l’ostéo ?

le 15/04/2016 à 11h51 | Répondre

Hermy

Oui, il était suivi par l’ostéo pour son torticolis et elle m’avait donné des trucs pour les coliques mais ça ne passait pas complètement. Dans le doute, notre pédiatre a préféré qu’on aille voir la gastro pour éliminer les autres possibilités.

le 15/04/2016 à 11h54 | Répondre

Madame D

Bah vaut mieux ça que l’inverse et si Choupi avait eu un RGO vous auriez été bien content !

le 15/04/2016 à 11h57 | Répondre

Marie B

J’ai aussi une petite princesse qui a un RGO.
Par contre elle n’a eu aucun symptome nous annonçant les joyeusetés mais on a fini hospitalisée toutes les 2 pendant 3 jours.
En fait quand elle a eu 2 semaines, elle a arrêtée de téter du jour au lendemain, en hurlant à chaque mise au sein.
Je suis donc allée voir un pédiatre (pas le nôtre puisqu’on était chez mes beau parents) qui n’a même pas regardé ma fille et qui nous a dit qu’elle avait des colliques et qu’il fallait aller faire un tour de poussette pour la calmer…
Je n’étais pas convaincue et je continuais à dire que ma fille avait un vrai problème, je suis passée pour une mère super stressée qui ne fait pas confiance au médecin (et j’ai eu raison), quand au bout de 60 heures elle n’avait toujours pas fait une vraie tétée et que j’ai trouvé qu’elle avait maigrit, j’ai pris ma fille et je suis allée aux urgences pédiatriques.
Après une batterie d’examen, ma fille a un gros RGO mais n’a jamais réellement « recraché » le lait, ça remontait juste assez pour lui brûler toute la trachée.
Elle ne mangeait plus parce que la moindre gorgé la faisait se tordre de douleur.
On est donc passé à gaviscon + inexium et ça a été le jour et la nuit, elle a regrossi et s’est remise à téter gouluement!

le 15/04/2016 à 11h42 | Répondre

Madame D

Olala que ça du etre dur !
Après je ne dit pas que les médecins sont mauvais, mais ils ne sont pas avec le bébé H24 comme nous. A chaque fois que j’allais chez la pédiatre la petite allait très bien. Je pense qu’ils devraient être plus sensible à ce que les parents racontent. Enfin je sais pas mais je me dit que tu connais ta fille et que tu sais faire la difference entre des coliques et quelque chose de plus grave !

le 15/04/2016 à 11h49 | Répondre

Mlle Mora

Je n’ai pas connu ça avec ma fille, et j’espère que je ne connaitrai pas ça non plus avec le 2ème…
Tu as été bien courageuse de continuer d’aller voir le pediatre pour en savoir plus. Ta fille peut te remercier ! Et surtout, tu as eu un pédiatre vraiment top qui a su t’orienter et ne pas juste te dire « c’est normal un bébé ça pleure… » !

le 15/04/2016 à 13h11 | Répondre

Madame D

Oui j’ai eu beaucoup de chance a ce niveau là.
J’espere que ton futur bébé n’aura rien !

le 15/04/2016 à 13h38 | Répondre

Elo

Ma fille aussi a eu un RGO. Elle hurlait à chaque biberon et plus particulièrement après le rot intermédiaire. Elle ne voulait plus manger. Cela a vraiment été dur les premiers temps, d’autant plus que je ne savais pas que ce genre de pathologie existait chez les bébés. Notre pédiatre a également été très à l’écoute et a prescrit de l’inexium et du gaviscon à ma fille. Grâce à l’inexium cela s’est arrangé. Nous avons essayé d’arrêter les médicaments régulièrement mais ce n’est qu’à 8 mois que nous avons pu faire sans. Je suis contente que cette période soit passée. C’est vraiment horrible de voir son enfant souffrir. J’espère que si j’ai un deuxième enfant nous ne revivrons pas la même chose, pour lui et pour nous. Donner un biberon et savoir que ton bébé va hurler à un moment ou à un autre, c’est très angoissant! Bref, bravo pour cet article et pour votre courage et votre ténacité. Nous n’avons pas eu à passer par la fibroscopie, mais j’imagine que cela doit être un moment difficile. Heureusement, nos filles ne se souviendront pas de tout ça, et c’est tant mieux!

le 15/04/2016 à 13h51 | Répondre

Madame D

Oui les pauvres petits bouts. Heuresement qu’elle a bien réagit à l’inexium !

le 18/04/2016 à 10h34 | Répondre

Charlotte

Ce qui est surprenant avec le RGO c’est qu’il arrive du jour au lendemain.
Poupette était un nouveau né très calme, qui se calmait facilement quand elle avait une crise de larmes et surtout qui pleurait toujours « calmement ».
Et un jour, à 5 semaines et 2 jours (c’était un mardi, je m’en souviens), un petit monstre avait pris la place de Poupette : elle hurlait, me griffait, son visage devenait tout rouge et grimaçant,… Au début, j’ai eu peur : je me suis dit que c’était pas normal. Et la soudaineté des symptômes ainsi que l’absence de régurgitations externes me faisait douter… Avait-elle vraiment quelque chose de physique ou juste mauvais caractère?
C’est ma maman qui a mis le doigt sur le problème en me disant que Poupette sentait le vomi (une odeur aigre en tout cas) et qu’elle faisait des bruits de « renvois ravalés ».
Heureusement, comme pour toi Madame D, la pédiatre m’a prise au sérieux et on a diagnostiqué un RGO interne ainsi qu’une oesophagite à Poupette. 24h après la première prise d’Oméprazol, le petit monstre qui avait pris la place de Poupette avait disparu!
Aujourd’hui, elle a trois mois et demi et plus de douleurs, par contre le reflux est bien externe maintenant : je la change 4 fois par jour malgré qu’elle porte un bavoir en permanence.
Dans 15 jours, on commence la diversification.
Plein de douces pensées à vous, les filles, ainsi qu’à vos petits bébés (atteints de RGO… ou non ;-)).

le 15/04/2016 à 15h44 | Répondre

Madame D

Théoriquement la diversification devrait aider ! Courage !!!!

le 18/04/2016 à 10h35 | Répondre

Maman poule

N°2 a aussi eu un RGO. Pour elle ça a commencé dès la maternité avec des renvois plus d’une heure après le biberon mais sans douleur. A la visite chez le pédiatre elle fait un renvoi style lait caillé alors qu’elle avait pris son bib deux heures avant et comme c’était assez habituel il a mis direct un traitement en prévention sans que je n’ai rien à demander. Après tout ce que j’avais lu sur les difficultés des mamans pour faire reconnaître le RGO j’étais surprise de sa réactivité. De mémoire on a dû commencer avec du polisylane et comme les douleurs sont apparues et devenues de plus en plus fortes on a continué avec débridat et motilium. Jusqu’à ce que les biberons deviennent de vrais tortures avec refus de tétée au milieu et des hurlements. On est donc arrivé à l’inexium (en plus du lait épaissi) et là miracle, elle prenait de nouveau ses biberons avec plaisir. On a commencé la diversification un peu plus tôt et tout est rentré dans l’ordre pour elle.
Sur mes 3 enfants c’est la seule qui a eu ce problème. En fait chacun m’a fait un truc différent sinon c’est pas drôle 😉

le 15/04/2016 à 22h14 | Répondre

Madame D

Heuresement qu’il y a des medecins qui detectent vite ! Je serais curieuse de savoir ce que t’on fait les 2 autres ?

le 18/04/2016 à 10h45 | Répondre

Maman poule

N°1 a eu de l’eczéma et un torticolis et n°3 a dû faire une écho cardiaque à un mois et demi (il n’avait rien heureusement)

le 18/04/2016 à 21h26 | Répondre

Albertine (voir son site)

Je suis une grosse angoissée du RGO. ^^ surtout que plus je lis les témoignages plus j’ai l’impression que c’est fréquent… Mais grâce à ton article je pourrai plus facilement le reconnaître… Et aussi me faire confiance face aux pédiatres 😉

le 16/04/2016 à 11h27 | Répondre

Charlotte

La pédiatre m’a dit que le rgo concerne un bébé sur deux. Après pas dans la même mesure : certains sont très atteint d’autres moins. Je croise les doigts pour que ton bébé ne l’ait pas, Albertine ?

le 16/04/2016 à 14h53 | Répondre

Albertine (voir son site)

Ha oui un bébé sur deux quand même ! Je croise les doigts aussi !!! 😉

le 17/04/2016 à 13h39 | Répondre

Clette

Merci pour cet article, et les commentaires des mamans de bébé RGO, qui m’ont aidé à voir que ma poulette souffrait d’un RGO sans régurgitations !

le 22/01/2017 à 14h17 | Répondre

emilie

merci pour ton récit bébé a 3mois et demi fausse route régulière du aux rgo diarrhée explosif malaise avec perte de point de contacte je suis perdu selle sanglante 2 depuis sa naissance suspicion d APLV aujourd’hui lait de riz mais pas d’amélioration les traitements empire le rgo donc je ne lui donne plus je suis perdu à part entendre c’est normal j’entends pas grand chose et c’est mon troisième je connais bien les bébés j’ai l’impression de passer pour une folle ya que mon médecin traitant qui me prend au sérieux je voudrais savoir lantibio sui t’avait été prescrit pour tenter remède du dernier recours si j’peux lui éviter la fibre….

le 21/09/2017 à 11h33 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?