Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Mrs Tabitha Twitchit

Jeune maman de 27 ans, au foyer, fauchée, débordée, stressée, addict aux blogs, blogueuse moi-même, addict à ma fille, fille moi-même, j'essaie de montrer ce que c'est de vivre au quotidien avec un bébé de sexe féminin et de signe taureau (donc plutôt génisse, on est d'accord) quand on n'a aucun diplôme en parentalité.

Ses contributions

Sur le fil du burn-out parental

Depuis quelques mois, j’ai du mal à me sentir heureuse avec mes enfants, je suis fatiguée, dépassée, je perds patience… Pas loin de l’épuisement maternel…

Sélection de livres carton pour bébé

Des livres pour les bébés de 0 à 2 ans

Pour moi, il est aussi important que l’enfant découvre l’objet-livre que la littérature. Or les albums lambda ont un gros défaut : des feuilles souples. C’est peut-être moi qui héberge Attila dans ma demeure, mais ici, les albums aux feuilles papier ne font pas long feu, les pages sont impitoyablement déchirées.

Heureusement, l’industrie du livre a pensé aux parents de bébés Destructor (non, sérieux, ça existe des bébés de moins de 2 ans qui ne déchirent pas les livres ?). La sélection que je te propose, c’est donc une sélection de livres-cartons. Des livres dont tu pourras raconter l’histoire, mais que ton bébé pourra aussi manipuler sans risque d’outrage à la littérature.

mère et enfant regardant en l'air dans la rue

Le bilan de ma reprise du travail

J’ai infiltré le monde du travail pendant un mois. Après un an et demi sans travailler, je reviens te raconter, en toute objectivité (bien sûr), ce que ça fait de reprendre le boulot.

Le premier avantage, c’est l’argent. Eh oui, le nerf de la guerre ! Pour notre foyer, passer de 1200 (les bons mois) à 2000€ (au bas mot) de revenus mensuels, ça change tout ! Ça permet surtout de moins s’inquiéter des fins de mois, de pouvoir ré-envisager de se faire un peu plaisir de temps à autre. Pour élever un enfant, vivre confortablement, ce n’est pas essentiel (non non, je te jure !) mais c’est rassurant.

chat et petite fille

Chat Vs bébé : le match

On sait toutes comment ça se passe. On trouve un homme (ou une femme) merveilleux(se), on se dit « je t’aime », on fait des projets de vie, on emménage ensemble, on se marie (ou pas)…

Puis arrive le moment où l’envie d’offrir de l’amour à un petit être qui ne demanderait que ça devient plus forte que tout. On veut agrandir la famille, on veut donner un sens à sa vie. Alors on prend un chat.

photo mère et petite fille

J’aime être mère au foyer

j’aime être femme au foyer. Et je n’ai pas envie de travailler.

Alors, je sais, ça ne se dit pas. Il est de loin plus convenable d’arguer qu’on n’a pas le choix, que c’est pour le bien des enfants, que financièrement c’est même plus rentable que de dépenser de l’essence et de payer une nounou. Ou d’avouer tout simplement qu’on voudrait bien mais qu’une part de nous désespérément accrochée au petit être qu’on a mis au monde ne peut s’y résoudre.

petit personnage Jeero fourchette et épinards

Ma fille de 7 mois est végétarienne

Aujourd’hui, je t’avoue qu’on va moins rigoler que d’habitude, toi et moi. Je vais te parler d’un sujet qui n’a rien de très marrant et te fera peut-être réagir, à savoir le végétarisme des enfants. Sens-toi libre de me donner ton point de vue dans les commentaires. Mais laisse-moi auparavant te faire part du mien.

Je suis végétarienne.

allaiter son bébé

Surmonter les difficultés de l’allaitement

je ne crois pas que l’allaitement soit toujours une grosse prise de tête. En fait, je suis même sûre que ça peut bien se passer, et que ça vaut le coup d’essayer si ça nous fait envie.

Laisse-moi te brosser mon portrait : je suis une femme catégorie souricette, 1m63 pour 49 kg, je ne suis pas très grande et pas très grasse à la base. Toute ma grossesse m’a fait penser que la maternité, ce n’était pas mon truc.

photo de famille jeu bébé

Organiser un baptême en deux mois : les premiers préparatifs

Habituellement, je me tourne rarement les pouces. Parce que ma fille, c’est le genre à faire des micro-siestes de cinq minutes, c’est le genre à crier quand elle me perd de vue une demi-seconde…

Mais ces dernières semaines, en plus de tout cela, je me suis également occupée d’un événement de taille : le baptême de mon petit pot-de-colle. Et comme avec M. Twitchit, on est des oufs, on a décidé d’organiser ça en deux mois seulement. Tu veux savoir comment ? Allez, je t’explique !

petite fille bébé et sa maman jouent

La question de la reprise du travail pour une jeune maman poule

Quand j’avais 13 ans, mes parents eurent l’idée saugrenue de nous attribuer un et un seul qualificatif à ma sœur et à moi. Si ma frangine héritait d’un flatteur « charmeuse », j’écopais pour ma part d’un vexant « travailleuse ».

J’obtenais mon bac avec mention très bien, ratais de peu une première année de médecine, obliquais vers des études de lettres et obtenais ma première année avec plus de 17 de moyenne.

Et là, c’est le drame. En deuxième année de lettres, je rencontrais celui qui allait devenir mon mari.