Menu
A la une / Témoignage

À la recherche d’une nounou. Épisode 1 : se préparer !

2019 a commencé avec mon congé maternité… le grand compte à rebours avant la rencontre avec Minipuchette, et une liste de choses à faire et de sujets à traiter avant qu’elle ne pointe le bout de son nez.

Parmi ces sujets, sur ma liste il y avait marqué « Nounou »… et même si nous avons déposé un dossier pour la crèche en bas de chez nous, soyons réalistes nous avons peu de chances et de toute façon, il nous faut une solution de garde pour le mois de juin et la prochaine commission est en septembre : nous avons besoin d’une assistante maternelle !

Crédits Photos : Pixabay

A l’aide !

Je ne savais pas trop par où prendre le sujet… J’ai donc demandé aux copines tribulettes de m’aider à écrire le questionnaire pour interviewer nos potentielles assistantes maternelles.

Voici quelques articles que je te conseille si toi aussi tu es dans cette quête !

  • le questionnaire d’Albertine est ici, et l’article associé est 
  • la quête du mode de garde de La Lueur décrite par le Chaperon Rouge est à lire ici

Voici ce que m’ont dit tes chroniqueuses préférées, et surtout bien plus expérimentées que moi :

  • Définir tes priorités :
    • Est-ce un problème si l’assistante maternelle fume ? si elle a des animaux ?
    • Combien d’enfants sont gardés ? quels sont leurs âges ?
    • Conditions de sommeil : pièce à part ? type de lit ? respect du rythme de sommeil ?
    • Valeurs / Idées d’éducation ?
    • Sorties / Activités ?
    • Journée type ?
    • Méthode : compte rendu écrit de la journée ? oral ?
    • Jeux à disposition ?
    • Salaire VS moyenne ? VS seuil de la CAF ?
    • Télé ?
    • Fourniture des repas ? Position vis à vis la fourniture de lait maternel et connaissance des bonnes conditions de conservation ?
    • Quels produits à fournir, quels type de produits pour l’hygiène (je suis chimiste de formation, et complètement contre les lingettes imprégnées…) ?
    • Motricité libre ou transat ?
    • Couches lavables ?
    • Interactions (avec l’assmat, avec sa famille) / Type de relations (assmat très maternante, plutôt pas du tout ?)
  • Faire le point clair sur ta demande : heures / jours / semaines

Nos envies / besoins

Avant de commencer à rencontrer nos Mary Poppins, nous avons donc eu une discussion sérieuse avec le Doud : qu’est-ce qui est vraiment important pour nous, pour toi, pour moi ? Qu’est ce qu’on veut / veut pas pour notre petite merveille ?

Crédits Photo : Pixabay

Voici donc le cahier des charges :

  • Dispo à partir de la mi-mai
  • Dispo pour un contrat de 5 jours, 9h par jour de 8:45 à 17:45 – voir 18:30 en cas de réunion du Doud car c’est lui qui gère le soir.
  • Pas trop loin car c’est moi qui vais déposer Mini le matin et je suis à vélo pour aller au boulot, et non pas en voiture. Pas question de traverser la ville
  • Une pièce à part pour faire dormir les enfants, pas question pour moi qu’un tout petit se retrouve à ne pas pouvoir dormir parce que des grands sont en train de jouer
  • Des sorties. Je suis du genre à ne pas tenir en place, et on ne pourrait pas me forcer à rester enfermée du matin au soir (oui oui, je suis bien au courant que ce n’est pas moi qui vais aller chez la nounou…), et imaginer que notre Mini soit enfermée entre 4 murs à longueur de semaine, ça me pique un peu
  • Accepte qu’on fournisse les repas et du lait maternel
  • Pas de télé en présence des enfants. Je ne te juge pas si tu aimes la télé, si tes enfants la regardent et même uniquement pour des programmes adaptés à leurs âges, chacun fait comme il veut / peut. Pour notre part, nous vivons depuis des années sans télé et j’aimerais dans l’idéal qu’on limite l’exposition aux écrans dans la vie de Mini avant ses 3 ans. Nous avons dans notre famille deux enfants très accros aux écrans, je trouve ça dommage et j’aimerais que cet apprentissage là se fasse sous contrôle.
  • Pas de fumeurs. Le Doud pleure dès qu’une clope est allumée dans la pièce. Si Mini hérite de ses muqueuses sensibles, j’aimerais autant que l’assistante maternelle et ses proches ne soient pas fumeurs, sinon c’est un coup à gérer les nez en sang (oui oui, il est sensible à ce point) et les yeux qui pleurent pendant des jours.

Trouver des Assmat

Dans notre ville, le Relais d’Assistantes Maternelles tient une liste à jour avec leurs numéros de téléphones et adresses (ce qui m’a aidé à voir si le point 1 « pas trop loin » était respecté avant d’appeler). Cette liste a constitué une bonne base de travail.

J’ai aussi posé une annonce sur le site Nounou Top qui m’avait été conseillé par une amie. De quoi visualiser les annonces des nounous du coin, et d’être contactée rapidement.

J’ai appris sur ce site la différence sémantique entre nounou et assistante maternelle d’ailleurs : une nounou garde à notre domicile, une assmat garde à son domicile. On cherche donc une assmat !

Le point « dispo en mai » s’est avéré plus problématique que je ne l’avait anticipé : la plupart des assmat vont prendre un nouvel enfant en septembre, lorsqu’un grand va aller à l’école et donc laisser sa place…

Le point « pas trop loin » s’est avéré moins problématique que prévu, il y a beaucoup de assmat dispo dans notre quartier ! OUF !

Nous avions donc 4 assistantes maternelles à rencontrer :

  • L., qui vit à 100m de chez nous – trouvé sur la liste du RAM
  • O., qui vit sur le même palier que L. – trouvé sur la liste du RAM
  • A., qui vit à 150m de chez nous – trouvé sur la liste du RAM
  • D, qui vit à 1,2 km – trouvé sur Nounou Top, et qui a un site internet top et qui a l’air de faire vraiment plein d’activités avec les enfants !

J’ai donc bricolé un questionnaire basé sur notre liste de priorités, pris des rendez-vous ! et hop, ya plus qu’à ! Ce que je n’avais pas anticipé… l’aspect émotionnel d’imaginer confier ma toute petite à une inconnue, et c’est là où un point supplémentaire s’est invité sur ma liste : le FEELING !

Je te raconte ça très vite !

Et toi, tu avais d’autres priorités ? Comment as tu choisi ton assistante maternelle ?

A propos de l’auteur

Tout juste 30 ans, vivant en concubinage en région parisienne dans un petit F2 avec le Doud', et dans l'attente de Minipuche, notre mini peluche prévue pour février 2019. Bretonne d'origine, ascendant tétue comme une mule; globe trotteuse et ne tenant pas en place; passionnée de photographie; gourmande et attachée à ma famille et mes amis (qui sont ma deuxième famille). Voilà tout ce qu'il faut savoir de moi...