Menu
A la une / Vie de maman

Bienvenue à Madame PMR, maman depuis décembre 2015 !

Madame PMR… c’est moi! Incroyable j’ai l’immense chance de rejoindre l’équipe des chroniqueuses de « Dans ma Tribu ».

Quand j’ai reçu le mail m’annonçant la bonne nouvelle, j’étais assise dans la salle d’attente du service de pneumologie pédiatrique d’un hôpital bruxellois.

J’ai relu 15 fois (au moins) le mail et ce que j’avais écrit pour être sélectionnée! Je n’ai jamais remporté de concours ni rien de ce genre du coup, ça me fait tout drôle comme on dit chez nous.

J’ai découvert « Dans ma Tribu » un peu par hasard un jour où je cherchais des infos sur le désir d’enfants et je suis tombée sur un des articles (sans me faire trop mal, je te rassure).  Depuis, je suis accro, c’est mon rituel du matin, je lis religieusement l’article à la une en buvant une bonne tasse de café. J’adore le fait qu’on puisse parler de tout sans jugement. C’est également très réconfortant de savoir qu’on n’est pas seules quand on galère avec nos loulous.

Madame PMR ? C’est qui cette meye ?

Tu l’auras peut-être déjà compris vu mes expressions et le fait que j’ai mentionné plus haut la salle d’attente d’un hôpital bruxellois, je suis belge. J’habite Bruxelles et je travaille dans une Administration communale bruxelloise (une Mairie en France). Hé oui, je suis fonctionnaire. Mon mari a coutume de dire que je ne travaille pas, je vais seulement au bureau… nous jouissons d’une super réputation comme tu peux le constater.

J’ai 30 ans et je suis, depuis peu maman de deux enfants. Une fille et un garçon. Le choix du roi comme on me le dit souvent… tout à fait entre nous, j’aurais préféré avoir deux filles (ouh la mauvaise maman) mais je m’égare un peu là…

Donc, pourquoi Madame PMR ? Eh bien, parce que je suis « Personne à Mobilité Réduite » autrement dit « handicapée ». Un handicap moteur de naissance. Un handicap que je considère léger puisque j’ai une vie presque normale. Je travaille, je gère ma maison, je m’occupe de mes enfants souvent seule. Je conduis (une voiture non adaptée et manuelle en plus, oui oui vraiment).

Bref, pour faire simple, je boite et j’ai des problèmes d’équilibre qui augmentent avec la fatigue. J’ai également des douleurs quotidiennes qui, certains jours, sont plus importantes que d’autres.

Du coup, cela fait de moi une maman handicapée. Le handicap et la maternité. Vastes sujets qui sont rarement couplés l’un avec l’autre. Un neurologue m’a dit un jour que seules 3 % des IMC (Infirme Moteur Cérébral) devenaient maman. Ce n’est pas héréditaire comme handicap. J’ai d’ailleurs une grande sœur qui se porte très bien.  On n’a jamais su ce qui avait causé le handicap. Tout ce qu’on sait, c’est qu’à un moment donné, mon cerveau a manqué d’oxygène (pendant la grossesse, l’accouchement ou après – mystère mystère).

Au-delà des problèmes/angoisses/questions que rencontre tout (futur) parent s’ajoute le handicap qui demande certaines adaptations parfois importantes parfois minimes.

Monsieur PMR

Monsieur PMR (Loumpy pour les intimes) et moi sommes mariés depuis presque 5 ans et nous sommes en couple depuis 8 ans (ouf déjà !). Il ne souffre d’aucun handicap (sauf peut-être celui d’être un homme ?! oups). Il est fils unique (enfin non, ce n’est pas aussi simple mais j’y reviendrai). Il a 4 ans de plus que moi.

Nous sommes donc parents d’une petite Lucie qui a eu trois ans en décembre et d’un petit Louis né fin septembre.

Notre petite famille

Lucie a un caractère bien trempé. Elle sait déjà vraiment ce qu’elle veut et surtout ce qu’elle ne veut pas. Par contre, elle sait se montrer très timide avec les personnes qu’elle ne connait pas. C’est une petite fille qui a besoin d’une routine et qui a beaucoup de mal avec les imprévus. En ça, je pense qu’elle me ressemble beaucoup.

Crédit photo (creative commons) : Bess Hamiti

Louis est, quant à lui un bébé calme, peut-être pour compenser le côté parfois explosif de sa sœur ? Il adore sa grande sœur (oui, il n’a que 4 mois mais c’est visible). Il grandit vite et bien malgré quelques petites maladies.

Notre famille se compose également d’une bête à poil, un chat, prénommée Sucette. Elle est en réalité notre premier enfant puisque nous l’avons adoptée en mai 2013. Je l’adore mais c’est vraiment une sale bête.

Crédit photo (creative commons) : jill111 

Quels sont les sujets dont j’aimerais causer avec toi ?

J’aimerais aborder différents thèmes : mon envie d’être maman, notre envie de devenir parents, les réactions de notre entourage par rapport à ce désir, mon/notre parcours pour y arriver, mes grossesses, l’impact de mon handicap sur celles-ci, mes accouchements, et tellement d’autres choses encore….

Sache que…

Je suis quelqu’un de très ouvert, j’ai beaucoup d’humour et que si je suis venue partager avec toi, lectrice, mon quotidien de maman, c’est parce que je crois que le handicap fait peur parce que peu connu. J’espère pouvoir te faire voir qu’au-delà du handicap, il y a une personne avec ses galères, ses joies, ses lubies, ses manies,…

N’hésite pas à me poser toutes les questions qui te traversent l’esprit, j’y répondrai de mon mieux.

Et toi ? As-tu déjà été confronté(e) au handicap ? Quelle est ton opinion sur le fait qu’une personne handicapée veuille devenir maman ? Est-ce que ça te fait peur ?

A propos de l’auteur

Une heureuse maman d'une parfaite petite Lucie et d'un super petit Louis. La maternité n'était pas du tout une évidence puisque je vis avec un handicap depuis ma naissance.