Vivre en famille : le bonheur, le bazar... et tout le reste !

Essais bébé

Attente pendant les essais bébé

L’insoutenable attente

« Oh, mais faut pas y penser ! » « Plus tu y penses, moins ça marchera… » Aux gens qui me disaient ça, j’avais envie de demander s’ils savaient ce que c’était. D’attendre, de ne pas savoir, de ne pas réussir.

Cette envie d’enfant était tellement forte qu’elle en devenait viscérale. Je me trouvais parfois ridicule, à m’inquiéter si vite alors que je savais bien que des couples vivaient un véritable parcours du combattant pour avoir un enfant, parfois pendant des années. Que représentaient quelques mois d’attente par rapport à des années ?

Essais pour deuxième bébé

Mes essais version deuxième bébé !

Comme je te l’ai dit, cette année, je vais tester pour toi : faire, porter et élever un deuxième enfant. Donc ça y est, c’est parti !

Pour info, j’ai écrit cet article mois après mois (enfin, plutôt cycle après cycle, vu la régularité…), type journal de bord…

Désir d'enfant

L’Évidence du désir d’enfant

Nous sommes donc en juin 2015. Ça fait un peu plus d’un mois que nous sommes mariés. Nous avons profité de notre voyage de noces, nous avons fait nos premières ferias de l’année. Nous pensons laisser passer l’été pour commencer à essayer de fonder une famille.

Et puis, un jour, on a un petit couac, et il faut alors se poser sérieusement la question.

Les essais bébé pour un deuxième enfant

En route pour une nouvelle aventure !

Comme je t’adore, fidèle lectrice, j’ai décidé, pour toi et rien que pour toi, de tester cette année plein de nouvelles expériences totalement inédites !!! C’est tellement fou que presque personne dans le monde tout entier ne les a testées !

La construction d’une maison, la rentrée en maternelle de la Princesse en septembre, et surtout, truc complètement fou : les essais pour un deuxième bébé.

Arrivée du projet bébé

Qu’on nous donne l’envie…

Lorsque Monsieur Mufasa et moi nous sommes rencontrés, ça a été très rapidement ce que j’aime appeler « L’Évidence ». Nous avions les mêmes goûts, les mêmes envies, et nous partagions des valeurs communes. Rapidement, j’ai su au fond de moi que je voudrais qu’il soit, plus tard, le père de mes enfants.

C’était une chose dont nous avions tous les deux envie, mais nous savions que ce n’était pas le moment. Nous voulions d’abord profiter du fait d’être deux avant d’être trois (ou plus…).